Crédit photo : Mélanie Labrecque

Depuis la rentrée, 24 jeunes de deuxième année de l’école de L’Épervière, Sainte-Thérèse de Saint-Agapit vivent une expérience hors du commun.

La direction de l’école et la municipalité ont mis en place le programme de développement hockey-école mis en place par l’ancien des Canadiens de Montréal, Joé Juneau. Ce dernier était de passage au Centre GH. Vermette, le 25 octobre, pour constater comment se passait son implantation.

«J’avais hâte de rencontrer les jeunes et de voir comment ça allait. Je ne suis pas surpris. Ça fait trois ans qu’on a le programme dans Portneuf et les enfants progressent rapidement et très bien», a confié l’ancien hockeyeur.

L’idée d'amener le programme à Saint-Agapit est venue de M. Juneau et de son adjoint, l’Agapitois Stéphane Paquet. Convaincre la Ville et l’école n’a pas été difficile, a-t-il précisé. Les enfants sautent sur la glace trois fois par semaine, le matin, pour vivre un entraînement de hockey.

«L’idée, c’est de permettre le développement des aptitudes individuelles plus que de traiter du jeu collectif. Les jeunes apprennent à patiner, à freiner et à faire des virages», a expliqué le directeur des loisirs de Saint-Agapit, Patrice Boucher.

Moins de deux mois après le début de l’année scolaire, le directeur de l’établissement, Alain Fournier voit déjà des résultats. «Le bénéfice se fait sentir dans les relations entre les élèves. Il permet d’avoir une meilleure cohésion de groupe.» Le programme se déroule sur quatre ans, de la deuxième à la cinquième année, et l’école a l’intention de le poursuivre l’année prochaine.

Persévérance

Bien que les enfants sautent sur la glace sous une photo d’Antoine Vermette brandissant bien haut la coupe Stanley, l'objectif n’est pas de développer les futures vedettes de la Ligue nationale de hockey et d’Équipe Canada. Il est d’intéresser les jeunes à l’école et aux sports.

«Les répercussions sont aussi au niveau personnel et familial. On a plusieurs retours des parents qui constatent l’impact du programme sur les jeunes à la maison.»

«Au début, je n’étais pas beaucoup intéressé, mais mon garçon voulait embarquer. Son professeur d’éducation physique a insisté. Finalement, mon fils qui ne savait pas patiner du tout le fait maintenant seul, avec une rondelle», a témoigné une fière maman, Sandra Lagrange.

Fort de l’expérience qu’il a acquise au fil des ans avec les jeunes Inuits du Nunavik, il ne comprend pas pourquoi le sport n’est pas plus utilisé dans le contexte scolaire. «Encore aujourd’hui, en 2017, je trouve inconcevable que le hockey ne soit pas mieux utilisé pour le développement social et communautaire. Ça a tellement de pouvoir sur la persévérance scolaire.»

Découvrir le sport

Des 24 hockeyeurs, garçons et filles, seulement quatre font partie d’une équipe. Pour Joé Juneau, la réussite est encore plus grande. «Le programme a amené une vingtaine de jeunes à jouer au hockey. Sans ça, peut-être qu’ils n’auraient jamais vécu le hockey et qu’ils ne seraient pas aussi actifs.»

Les jeunes de l’école L’Épervière, Sainte-Thérèse participent au programme sur une base volontaire.

Les plus lus

Saison de rêve pour Anthony Gervais-Marcoux

SPORT. À peine âgé de 16 ans, l’Apollinarois Anthony Gervais-Marcoux, peut déjà aspirer à faire partie de l’élite du snowboard cross. L’athlète, qui s’entraîne au Mont Orignal, a terminé au pied du podium au Championnat canadien junior qui se déroulait en Colombie-Britannique le 24 mars dernier.

Le Fusion de Lotbinière se distingue

SOCCER. Le Fusion de Lotbinière U-11 s’est distingué à l’occasion du Challenge de soccer de Victoriaville. L’équipe a remporté la médaille d’or le 17 mars dernier contre l’Optimum de Victoriaville dans un match serré qui s’est conclu par la marque de 6-5.

Les équipes de ringuette se distinguent

SPORTS. Les équipes juniors de ringuette de Lotbinière se sont démarquées lors du Championnat provincial de la Ligue de Ringuette Québec. D’abord à Pierrefonds du 22 au 25 mars, ensuite à Bourassa-Laval-Lanaudière du 30 mars au 1er avril.

Les Aigles Bleus connaissent le succès

SPORTS. Plusieurs équipes des Aigles Bleus de l’École secondaire Pamphile-Le May se sont distinguées à l’occasion des championnats régionaux de leurs différents sports depuis le début d’avril.

Le Model et le Lafontaine nez à nez

HOCKEY. C’est la fin de semaine dernière que s’est amorcée la série finale 4 de 7 de la Ligue de hockey junior AAChaudière-Appalaches, mettant aux prises le Model de Lotbinière au Lafontaine de Bellechasse. Chacune des deux équipes a profité des deux matchs à l’horaire pour signer une victoire. La série est maintenant égale 1-1.

Le Model au pied du mur

HOCKEY. Le Model de Lotbinière tire de l’arrière 3-1 dans la série finale qui l’oppose au Lafontaine de Bellechasse. Lors du week-end pascal, les joueurs de Lotbinière ont encaissé deux défaites face à leur adversaire, les poussant ainsi au pied du mur.

Deux records d’équipe pour Yanni Gourde

HOCKEY. En plus d’avoir contribué à la victoire des siens contre les Sabres de Buffalo, Yanni Gourde a écrit son nom dans le livre des records du Lightning de Tampa Bay, le 6 avril. L’attaquant originaire de Saint-Narcisse est le premier de l’histoire de la franchise à avoir inscrit le plus de buts (25) et le plus de points (64) à sa saison recrue.

La CSDN couronne les champions de sa ligue de hockey scolaire

HOCKEY. Les finales benjamines de la Ligue de hockey scolaire de la Commission scolaire des Navigateurs ont été disputées le 29 mars, au Centre Bruno-Verret de Saint-Étienne. Depuis cinq ans maintenant les équipes de la Rive-Sud se rencontrent lors des journées pédagogiques pour rivaliser entre elles.

Hockey midget : les Seigneurs dominent les séries

HOCKEY. Les séries de la Ligue Chaudière Rive-Sud Etchemin ont pris fin dans les derniers jours et deux équipes des Seigneurs ont mérité les honneurs des finales de la catégorie midget A et B.

Saison plus que parfaite

HOCKEY. La saison de hockey s’est terminée en beauté pour l’équipe des Seigneurs de Lotbinière Bantam B2. Les joueurs sont repartis victorieux du championnat de fin de saison de la Ligue Chaudière Rive-Sud Etchemin. Dans l’ultime partie, le 31 mars, les Seigneurs B2 ont eu le meilleur sur leurs camarades des Seigneurs B1 par un pointage très serré de 6-5.