Crédit photo : Archives

Certaines municipalités de la MRC de Lotbinière ont mieux réussi à contrôler leurs dépenses que d’autres.

C’est ce qui ressort du bilan des administrations municipales sortantes publié par les Hautes études commerciales (HEC).

Parmi les villes qui ont amélioré leur bilan, on retrouve Saint-Antoine-de-Tilly. Elle est passée d’une augmentation de ses dépenses de 8,5 % en 2010-2013 à une diminution de 0,9 % pour la période de 2014 à 2016. Saint-Antoine-de-Tilly dépense 1 344 $ par habitant ce qui est moins que la moyenne provinciale pour les municipalités de 1 000 à 1 999 habitants.

À Saint-Flavien, les dépenses ont augmenté de 4,7 % au cours de la période actuelle, ce qui est beaucoup moins que la hausse de 12,4 % de 2010 à 2013.

En 2010-2013, les dépenses de Lotbinière avaient progressé de 11,7 %. Pour 2014-2016, cet accroissement était de 1 %.

Bien que les dépenses aient encore augmenté à Leclercville, la municipalité a tout de même réussi à freiner cette hausse. En 2010-2013, elle était de 31,2 % alors qu’en 2014-2016 elle a été limitée à 7,3 %.

Des augmentations

De l’autre côté du spectre, des municipalités comme Dosquet (+10,4 %) et Issoudun (+14,5 %) ont davantage dépensé par rapport au précédent mandat. Cependant, en les comparant avec les autres municipalités de moins de 1000 habitants, elles tirent leur épingle du jeu. Avec des dépenses de 1 106 $ par habitant, Dosquet occupe le 14e rang sur 479 municipalités. Issoudun se classe au 34e rang avec 1 198 $ de dépenses par habitant.

Même si les dépenses ont été réduites de 1,7 % à Saint-Narcisse, c’est beaucoup moins qu’en 2010-2013 alors qu’elles avaient été diminuées de 4 %.

Le Centre sur la productivité des HEC a réalisé cette étude à partir des rapports financiers municipaux transmis au ministère des Affaires municipales. Elle retrace l’évolution des dépenses de chacune des agglomérations de la province.

Les chercheurs ont développé un outil qui permet de visualiser quels sont les secteurs d’activité qui génèrent les plus grandes dépenses et lesquels ont le plus fluctué. Avec cet exercice, les HEC souhaitent «pallier le manque de transparence dans la divulgation de l’information financière municipale de manière à outiller adéquatement les citoyens en prévision des élections», peut-on lire dans le bilan.

Pour avoir le portrait complet de sa municipalité, il est possible de consulter l’outil au http://cpp.hec.ca/ .

Ce sont souvent les travaux d’aménagement, d’urbanisme et de développement qui génèrent les dépenses les plus importantes dans une municipalité.

Les plus lus

Les résultats de l'élection du 1er octobre 2018

ÉLECTIONS. Les quelque 55 572 électeurs de Lotbinière-Frontenac se sont prononcés et c’est Isabelle Lecours de la Coalition avenir Québec qui a été élue avec une majorité de 12 518 votes sur son plus proche adversaire, Pierre-Luc Daigle. Voici les résultats pour chacun des candidats inscrits.

Les élèves élisent Isabelle Lecours

POLITIQUE. Les élections du 1er octobre ont aussi été l’occasion pour les élèves des écoles primaires et secondaires de la région de s’initier au processus démocratique. Parmi eux, il y en a eu 924 qui ont participé, autant de Lotbinière que de Frontenac, et ils ont élu Isabelle Lecours de la Coalition avenir Québec.

Isabelle Lecours élue dans Lotbinière-Frontenac

ÉLECTIONS. La circonscription de Lotbinière-Frontenac est passée du rouge au bleu pâle alors que la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ), Isabelle Lecours, a été élue lors du scrutin du 1er octobre.

La MRC prête à collaborer avec la nouvelle élue

POLITIQUE. Le préfet de la MRC de Lotbinière, Normand Côté, affirme avoir hâte de pouvoir s’entretenir avec la nouvelle députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours.

Plus de 10% des électeurs ont voté

ÉLECTIONS. Depuis le début du vote par anticipation, le 21 septembre, Élections Québec comptabilise le taux de participation dans chacune des circonscriptions du Québec. Dans Lotbinière-Frontenac, déjà plus d’un électeur sur 10 s’est prévalu de son droit de vote.

Pierre-Luc Daigle serein dans la défaite

POLITIQUE. Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Lotbinière-Frontenac, Pierre-Luc Daigle, a été défait lors de l’élection de ce soir. Ce dernier tentait de prendre la relève du libéral Laurent Lessard qui avait annoncé son retrait de la vie politique l’été dernier.

Normand Beaudet satisfait de la progression des solidaires

POLITIQUE. Le candidat solidaire de Lotbinière-Frontenac, Normand Beaudet, se dit très satisfait du résultat électoral qu’il a obtenu le 1er octobre.

Yohann Beaulieu satisfait de sa campagne

POLITIQUE. L’un des plus jeunes candidats à la dernière élection générale, le péquiste Yohann Beaulieu, ressort grandi de sa première expérience de campagne électorale. Il a terminé troisième, derrière les représentants de la Coalition avenir Québec et du Parti libéral dans Lotbinière-Frontenac.

Le conseil en bref

POLITIQUE. Le conseil des maires de la MRC de Lotbinière s’est réuni le 10 octobre, à Saint-Antoine-de-Tilly, lors d’une séance publique de travail. Voici quelques points à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

L’UPA a hâte de discuter avec le nouveau ministre de l’Agriculture

POLITIQUE. Le nouveau gouvernement du Québec a été officiellement assermenté le 18 octobre. C’est le député de Johnson, André Lamontagne, qui a été nommé ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Cette nomination est vue d’un bon œil par l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Québec.