Crédit photo : Courtoisie

Fort de son bilan, le maire sortant de Saint-Apollinaire, Bernard Ouellet, souhaite poursuivre sur sa lancée et demande à ses citoyens de le réélire le 5 novembre.

«Naturellement, nous avons eu un beau mandat. Nous avons réussi à améliorer les infrastructures. Nous avons de beaux succès comme le centre multifonctionnel et l’amélioration de l’état des routes», a-t-il indiqué d’entrée de jeu.

Le développement commercial et résidentiel se porte bien, a-t-il soutenu. Depuis trois ou quatre ans, de 140 à 170 nouvelles portes s’ajoutent. Maintenant, il estime que la prochaine étape sera de se consacrer au secteur industriel. «Nous n’avons pas mis trop d’effort dans le démarchage, on serait rendu là.»

Eau

Pour soutenir cette vitalité, il faut avoir un approvisionnement suffisant en eau. «Heureusement, le développement n’est pas freiné, tout va normalement, mais il faut y voir. J’ai quelques scénarios sur la table à examiner. Je veux trouver plus d’eau pour sécuriser la municipalité. J’avais un puits qui devait être mis en marche en avril, mais cela a été retardé parce qu’il y a eu de nouveaux tests à faire. Je prétends l’ouvrir d’ici quatre à cinq mois.»

Cet été, les travaux sur la rue de l’Église ont obligé la Ville à acheter de l’eau potable pour approvisionner les citoyens du secteur.

Circulation

Bien que Saint-Apollinaire ne soit pas située près des ponts Pierre-Laporte et de Québec, la municipalité doit elle aussi composer avec les problèmes de congestion. «Nous les ressentons de plus en plus, surtout quand ça commence à boucher à la route Lagueux», a-t-il confirmé.

Saint-Apollinaire siège au conseil d’administration de la Table des élus de la Chaudière-Appalaches. Le maire sortant souligne la bonne collaboration entre les maires pour trouver une solution à un problème qui devient de plus en plus lourd pour la région. «C’est un dossier que nous regardons de près. Nous sommes plusieurs avec ce problème. On n’a qu’à penser à Sainte-Marie-de-Beauce, à Bellechasse. C’est certains que nous retrouvons en Gilles Lehouillier [le maire de Lévis], un allier important.»

Pour Bernard Ouellet, il s’agit d’un objectif commun à toute la région.

Collaboration

Conscient qu’il y a une certaine opposition dans la municipalité, Bernard Ouellet affirme qu’il travaillera avec tous les élus pour le bien de Saint-Apollinaire. «Je vais intervenir comme je le fais actuellement. Nous ne sommes pas toujours d’accord, on a de bonnes discussions et comme maire, j’agis plus comme un modérateur. C’est bon de ne pas toujours être d’accord, tant que nous pouvons arriver à des compromis et que nous sommes capables de nous entendre.»

 Bernard Ouellet

Les plus lus

Les résultats de l'élection du 1er octobre 2018

ÉLECTIONS. Les quelque 55 572 électeurs de Lotbinière-Frontenac se sont prononcés et c’est Isabelle Lecours de la Coalition avenir Québec qui a été élue avec une majorité de 12 518 votes sur son plus proche adversaire, Pierre-Luc Daigle. Voici les résultats pour chacun des candidats inscrits.

Les élèves élisent Isabelle Lecours

POLITIQUE. Les élections du 1er octobre ont aussi été l’occasion pour les élèves des écoles primaires et secondaires de la région de s’initier au processus démocratique. Parmi eux, il y en a eu 924 qui ont participé, autant de Lotbinière que de Frontenac, et ils ont élu Isabelle Lecours de la Coalition avenir Québec.

Isabelle Lecours élue dans Lotbinière-Frontenac

ÉLECTIONS. La circonscription de Lotbinière-Frontenac est passée du rouge au bleu pâle alors que la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ), Isabelle Lecours, a été élue lors du scrutin du 1er octobre.

La MRC prête à collaborer avec la nouvelle élue

POLITIQUE. Le préfet de la MRC de Lotbinière, Normand Côté, affirme avoir hâte de pouvoir s’entretenir avec la nouvelle députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours.

Plus de 10% des électeurs ont voté

ÉLECTIONS. Depuis le début du vote par anticipation, le 21 septembre, Élections Québec comptabilise le taux de participation dans chacune des circonscriptions du Québec. Dans Lotbinière-Frontenac, déjà plus d’un électeur sur 10 s’est prévalu de son droit de vote.

Pierre-Luc Daigle serein dans la défaite

POLITIQUE. Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Lotbinière-Frontenac, Pierre-Luc Daigle, a été défait lors de l’élection de ce soir. Ce dernier tentait de prendre la relève du libéral Laurent Lessard qui avait annoncé son retrait de la vie politique l’été dernier.

Normand Beaudet satisfait de la progression des solidaires

POLITIQUE. Le candidat solidaire de Lotbinière-Frontenac, Normand Beaudet, se dit très satisfait du résultat électoral qu’il a obtenu le 1er octobre.

Yohann Beaulieu satisfait de sa campagne

POLITIQUE. L’un des plus jeunes candidats à la dernière élection générale, le péquiste Yohann Beaulieu, ressort grandi de sa première expérience de campagne électorale. Il a terminé troisième, derrière les représentants de la Coalition avenir Québec et du Parti libéral dans Lotbinière-Frontenac.

Le conseil en bref

POLITIQUE. Le conseil des maires de la MRC de Lotbinière s’est réuni le 10 octobre, à Saint-Antoine-de-Tilly, lors d’une séance publique de travail. Voici quelques points à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

L’UPA a hâte de discuter avec le nouveau ministre de l’Agriculture

POLITIQUE. Le nouveau gouvernement du Québec a été officiellement assermenté le 18 octobre. C’est le député de Johnson, André Lamontagne, qui a été nommé ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Cette nomination est vue d’un bon œil par l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Québec.