Les citoyens des municipalités de la MRC ont parlé. Crédit photo : Archives

La campagne électorale municipale s’est complétée le 5 novembre alors que les citoyens ont choisi ceux qui mèneraient la destinée de leurs localités. Ce scrutin, comme dans d’autres villes du Québec, a causé quelques surprises, dont la défaite de la mairesse sortante de Saint-Agapit, Sylvie Fortin-Graham.

Saint-Agapit

Sylvie Fortin-Graham a réussi à convaincre 611 électeurs, ce qui signifie 34,83 % des votes. Son adversaire, le conseiller sortant Yves Gingras, a reçu l’appui de 65,17 % de l’électorat, donc 1 143 Agapitois.

Sur les 3 303 électeurs inscrits, 54 % d’entre eux se sont prévalus de leur droit de vote à la mairie. Cela représente 1 754 citoyens. Du nombre, on compte 31 bulletins rejetés.

Par ailleurs, Yves Gingras s’était entouré des candidats sortants, Claudette Desrochers, Pierre Audesse, Micheline Beaudet, Marc-Antoine Drouin, Sylvain Vidal et Simon Boucher, qui se présentait pour une première fois. Ces derniers ont tous été élus avec des majorités allant de 72,03 % à 38,59 %.

Issoudun

La mairesse sortante, Annie Thériault, l’a emporté par une faible marge sur son adversaire Alain Garnier. Elle a obtenu 52,46 % des votes, soit 235. M. Garnier a reçu la faveur de 47,54 % de l’électorat avec 213 voix. Le taux de participation à la mairie s’est élevé à 64,1 % des 705 électeurs inscrits.

Il n’y a pas que le poste de premier citoyen qui a été chaudement disputé. Celui de conseiller au siège numéro un aussi. Avec une avance d’une seule voix, Marco Julien (198) a été réélu face à Nadège Labrecque (197). Un troisième aspirant, Wilfrid Charest, a reçu l’appui de 50 électeurs.

En tout, quatre bulletins de vote ont été rejetés et 448 ont été validés. Les candidats défaits pourraient demander un recomptage.

Saint-Gilles

À Saint-Gilles, le résultat est on ne peut plus serré alors que trois votes seulement séparent Robert Samson, le maire sortant de l’aspirant Conrad Routhier. M. Samson a reçu l’appui de 584 électeurs contre 581 pour Conrad Routhier. Considérant l’écart, une demande de recomptage pourrait aussi être faite.

En tout, 57,8 % des électeurs se sont prévalus de leur droit de vote. Sur 2 016 électeurs inscrits, 1 165 votes ont été acceptés et dénombrés.

Saint-Antoine-de-Tilly

Avec cinq aspirants à la mairie de Saint-Antoine-de-Tilly, c’est finalement le maire sortant, Christian Richard qui est arrivé au premier rang avec 32,82 % de l’appui populaire, soit 277 votes. L’ancien conseiller, Paul-Yvon Dumais est arrivé second avec 239 votes (28,32 %). Ont suivi Sylvain L. Roy (156), Réginald Lapierre (105) et Ghislain Daigle (67). Le taux de participation à la mairie était relativement élevé, à 60 %. Sur les 844 votes valides, 3 votes ont été rejetés.

Sainte-Agathe

Les citoyens de Sainte-Agathe qui se sont présentés aux urnes n’avaient qu’un seul choix à faire entre le maire sortant, Gilbert Breton, et l’aspirant Pascal Gosselin. C’est le candidat sortant qui a eu le meilleur avec 61,56% du vote contre 38,44 % pour M. Gosselin.

À 64,8 %, le taux de participation est relativement élevé. Sur les 934 électeurs inscrits, 601 se sont prévalus de leur droit de vote. Quatre bulletins ont été rejetés. Quant aux conseillers, ils ont tous été élus sans opposition.

Joly

Bien qu’il ait eu deux rivaux, le sortant Bernard Fortier a reçu la ferveur de 76,47 % des citoyens de la municipalité. Son plus proche adversaire, avec 83 votes, Laurent Longchamps a retenu l’attention de 18,78 % des votants. Enfin, Rodrigue Leblanc a convaincu 21 personnes.

Il y a eu 442 votes valides et deux qui ont été rejetés. Le taux de participation n’était pas encore disponible au moment d’écrire ces lignes.

Saint-Apollinaire

Le candidat sortant, Bernard Ouellet a obtenu un mandat fort en recevant la faveur de 1541 personnes alors que l’ancien maire Yves Mailly est allé chercher 503 votes, soit un peu plus du quart des électeurs.

La ville de plus de 6 000 habitants a enregistré un taux de participation en deçà de la barre des 50 % avec 39,8 %.

Val-Alain

Sortant d’un poste de conseillers, Daniel Turcotte a obtenu la confiance de 73,34 % des électeurs avec 454 votes. Son adversaire, Bertrand Levasseur a rallié 165 électeurs pour 26,66 % du vote. Le taux de participation à la mairie est l’un des plus élevés de la MRC avec un peu plus de 75 %.

Les maires des autres municipalités ont été élus sans opposition. De plus, on compte sept agglomérations où tous les échevins ont été élus par acclamation soit Saint-Narcisse, Saint-Sylvestre, Sainte-Agathe, Dosquet, Saint-Édouard, Lotbinière et Leclercville.

 

 

Les plus lus

Les résultats de l'élection du 1er octobre 2018

ÉLECTIONS. Les quelque 55 572 électeurs de Lotbinière-Frontenac se sont prononcés et c’est Isabelle Lecours de la Coalition avenir Québec qui a été élue avec une majorité de 12 518 votes sur son plus proche adversaire, Pierre-Luc Daigle. Voici les résultats pour chacun des candidats inscrits.

Les élèves élisent Isabelle Lecours

POLITIQUE. Les élections du 1er octobre ont aussi été l’occasion pour les élèves des écoles primaires et secondaires de la région de s’initier au processus démocratique. Parmi eux, il y en a eu 924 qui ont participé, autant de Lotbinière que de Frontenac, et ils ont élu Isabelle Lecours de la Coalition avenir Québec.

Isabelle Lecours élue dans Lotbinière-Frontenac

ÉLECTIONS. La circonscription de Lotbinière-Frontenac est passée du rouge au bleu pâle alors que la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ), Isabelle Lecours, a été élue lors du scrutin du 1er octobre.

La MRC prête à collaborer avec la nouvelle élue

POLITIQUE. Le préfet de la MRC de Lotbinière, Normand Côté, affirme avoir hâte de pouvoir s’entretenir avec la nouvelle députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours.

Plus de 10% des électeurs ont voté

ÉLECTIONS. Depuis le début du vote par anticipation, le 21 septembre, Élections Québec comptabilise le taux de participation dans chacune des circonscriptions du Québec. Dans Lotbinière-Frontenac, déjà plus d’un électeur sur 10 s’est prévalu de son droit de vote.

Pierre-Luc Daigle serein dans la défaite

POLITIQUE. Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Lotbinière-Frontenac, Pierre-Luc Daigle, a été défait lors de l’élection de ce soir. Ce dernier tentait de prendre la relève du libéral Laurent Lessard qui avait annoncé son retrait de la vie politique l’été dernier.

Normand Beaudet satisfait de la progression des solidaires

POLITIQUE. Le candidat solidaire de Lotbinière-Frontenac, Normand Beaudet, se dit très satisfait du résultat électoral qu’il a obtenu le 1er octobre.

Yohann Beaulieu satisfait de sa campagne

POLITIQUE. L’un des plus jeunes candidats à la dernière élection générale, le péquiste Yohann Beaulieu, ressort grandi de sa première expérience de campagne électorale. Il a terminé troisième, derrière les représentants de la Coalition avenir Québec et du Parti libéral dans Lotbinière-Frontenac.

Le conseil en bref

POLITIQUE. Le conseil des maires de la MRC de Lotbinière s’est réuni le 10 octobre, à Saint-Antoine-de-Tilly, lors d’une séance publique de travail. Voici quelques points à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

L’UPA a hâte de discuter avec le nouveau ministre de l’Agriculture

POLITIQUE. Le nouveau gouvernement du Québec a été officiellement assermenté le 18 octobre. C’est le député de Johnson, André Lamontagne, qui a été nommé ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Cette nomination est vue d’un bon œil par l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Québec.