Le conseil municipal de Saint-Agapit de 2017 à 2021. Crédit photo : Archives.

Le nouveau maire de Saint-Agapit, Yves Gingras, est heureux d’avoir reçu l'appui des Agapitois. Avec le support de 65,17 % des électeurs, il est confiant pour les quatre prochaines années.

«Enfin, on va pouvoir travailler dans le bon sens, dans l’harmonie. On va se mettre à l’ouvrage», s’est-il exclamé. Même s’il était sûr de recevoir l’appui des électeurs, il ne pensait pas obtenir un mandat aussi fort.

«Nous allons régler nos problèmes un par un. Nous sommes contents. Dans mon cas, 1 134 voix contre 600, ça me lance un message clair que la population est derrière moi et ça fait chaud au cœur. Maintenant, je dois livrer la marchandise.»

Les dossiers prioritaires qui attendent Yves Gingras sont ceux d’Agri-Bio et de l’avenue Gourdeau. «Il y a eu beaucoup de construction dans les trois ou quatre dernières années. On va l'insérer dans les priorités du budget de la voirie.» La remise en état du garage municipal est aussi au nombre des éléments considérés comme urgents. «Il y aura des ajustements à faire au budget.»

Il est heureux de voir que les conseillers qui l’appuient ont également obtenu la confiance des citoyens. «Ils sont au courant de tous les dossiers. C’était important pour moi.»

Les échevins Claudette Desrochers, Marc-Antoine Drouin, Sylvain Vidal, Micheline Beaudet, Pierre Audesse et Simon Boucher complètent le conseil municipal de Saint-Agapit.

 

 

Les plus lus

Val-Alain rend hommage à son ancien maire

POLITIQUE. Rénald Grondin a été présent pendant 32 ans dans le paysage politique de Val-Alain, dont 28 comme maire de la petite localité. Il s’est retiré de la vie publique lendemain des élections du 5 novembre. Le 16 décembre, la communauté lui a rendu hommage et souligné son implication au développement de la municipalité.

Faible hausse de taxes à Saint-Apollinaire

ACTUALITÉ. Saint-Apollinaire a adopté son budget le 19 décembre dernier. L’administration municipale prévoit avoir des revenus de 8,7 M$ et des dépenses de 9,1 M$.

Les élections sont prévues pour mars à Saint-Patrice

POLITIQUE. Les citoyens de Saint-Patrice-de-Beaurivage seront appelés à se choisir un nouveau maire le 25 mars prochain. Un nouveau scrutin a été rendu nécessaire après que Claude Fortin ait donné sa démission, le 11 décembre.

Légère hausse de taxes à Sainte-Croix

ACTUALITÉ. La municipalité de Sainte-Croix a adopté son budget le 19 décembre dernier. L’administration de Jacques Gauthier a réussi à maintenir le taux de taxation sous l’inflation, autant pour le secteur urbain que pour le secteur rural.