Le conseil municipal de Saint-Agapit de 2017 à 2021. Crédit photo : Archives.

Le nouveau maire de Saint-Agapit, Yves Gingras, est heureux d’avoir reçu l'appui des Agapitois. Avec le support de 65,17 % des électeurs, il est confiant pour les quatre prochaines années.

«Enfin, on va pouvoir travailler dans le bon sens, dans l’harmonie. On va se mettre à l’ouvrage», s’est-il exclamé. Même s’il était sûr de recevoir l’appui des électeurs, il ne pensait pas obtenir un mandat aussi fort.

«Nous allons régler nos problèmes un par un. Nous sommes contents. Dans mon cas, 1 134 voix contre 600, ça me lance un message clair que la population est derrière moi et ça fait chaud au cœur. Maintenant, je dois livrer la marchandise.»

Les dossiers prioritaires qui attendent Yves Gingras sont ceux d’Agri-Bio et de l’avenue Gourdeau. «Il y a eu beaucoup de construction dans les trois ou quatre dernières années. On va l'insérer dans les priorités du budget de la voirie.» La remise en état du garage municipal est aussi au nombre des éléments considérés comme urgents. «Il y aura des ajustements à faire au budget.»

Il est heureux de voir que les conseillers qui l’appuient ont également obtenu la confiance des citoyens. «Ils sont au courant de tous les dossiers. C’était important pour moi.»

Les échevins Claudette Desrochers, Marc-Antoine Drouin, Sylvain Vidal, Micheline Beaudet, Pierre Audesse et Simon Boucher complètent le conseil municipal de Saint-Agapit.

 

 

Les plus lus

Les résultats de l'élection du 1er octobre 2018

ÉLECTIONS. Les quelque 55 572 électeurs de Lotbinière-Frontenac se sont prononcés et c’est Isabelle Lecours de la Coalition avenir Québec qui a été élue avec une majorité de 12 518 votes sur son plus proche adversaire, Pierre-Luc Daigle. Voici les résultats pour chacun des candidats inscrits.

Les élèves élisent Isabelle Lecours

POLITIQUE. Les élections du 1er octobre ont aussi été l’occasion pour les élèves des écoles primaires et secondaires de la région de s’initier au processus démocratique. Parmi eux, il y en a eu 924 qui ont participé, autant de Lotbinière que de Frontenac, et ils ont élu Isabelle Lecours de la Coalition avenir Québec.

Isabelle Lecours élue dans Lotbinière-Frontenac

ÉLECTIONS. La circonscription de Lotbinière-Frontenac est passée du rouge au bleu pâle alors que la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ), Isabelle Lecours, a été élue lors du scrutin du 1er octobre.

La MRC prête à collaborer avec la nouvelle élue

POLITIQUE. Le préfet de la MRC de Lotbinière, Normand Côté, affirme avoir hâte de pouvoir s’entretenir avec la nouvelle députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours.

Plus de 10% des électeurs ont voté

ÉLECTIONS. Depuis le début du vote par anticipation, le 21 septembre, Élections Québec comptabilise le taux de participation dans chacune des circonscriptions du Québec. Dans Lotbinière-Frontenac, déjà plus d’un électeur sur 10 s’est prévalu de son droit de vote.

Pierre-Luc Daigle serein dans la défaite

POLITIQUE. Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Lotbinière-Frontenac, Pierre-Luc Daigle, a été défait lors de l’élection de ce soir. Ce dernier tentait de prendre la relève du libéral Laurent Lessard qui avait annoncé son retrait de la vie politique l’été dernier.

Normand Beaudet satisfait de la progression des solidaires

POLITIQUE. Le candidat solidaire de Lotbinière-Frontenac, Normand Beaudet, se dit très satisfait du résultat électoral qu’il a obtenu le 1er octobre.

Yohann Beaulieu satisfait de sa campagne

POLITIQUE. L’un des plus jeunes candidats à la dernière élection générale, le péquiste Yohann Beaulieu, ressort grandi de sa première expérience de campagne électorale. Il a terminé troisième, derrière les représentants de la Coalition avenir Québec et du Parti libéral dans Lotbinière-Frontenac.

Le conseil en bref

POLITIQUE. Le conseil des maires de la MRC de Lotbinière s’est réuni le 10 octobre, à Saint-Antoine-de-Tilly, lors d’une séance publique de travail. Voici quelques points à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

L’UPA a hâte de discuter avec le nouveau ministre de l’Agriculture

POLITIQUE. Le nouveau gouvernement du Québec a été officiellement assermenté le 18 octobre. C’est le député de Johnson, André Lamontagne, qui a été nommé ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Cette nomination est vue d’un bon œil par l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Québec.