Le cofondateur du Festival, Guillaume Laflamme (photo 1), Justine Blanchet (photo 2), Granger Smith (photo 3). (Crédit photo : Mélanie Labrecque et Courtoisie)

SPECTACLE. Pour célébrer son cinquième anniversaire en grand, le Festival Country de Lotbinière recevra l’une des vedettes américaines de l’heure, Granger Smith, le 15 juin, à Saint-Agapit. L’événement, dont la programmation a été dévoilée le 6 février, aura lieu du 13 au 15 juin prochain.

«C’est l’une des plus belles programmations qu’on a réalisée», a lancé en conférence de presse, le cofondateur du Festival, Guillaume Laflamme. En plus de Granger Smith et de son alter ego, Earl Dibbles jr, la grande scène accueillera, le 15 juin, Cold Creek Country, Jade Eagleson et Véronique Labbé.

L’ouverture et le kick-off party du 13 juin, ont été confiés à l’artiste originaire de Saint-Narcisse de Beaurivage, René Turgeon. Le lendemain, le James Barker Band sera de retour pour une seconde prestation à Saint-Agapit. La formation s’était produite en 2017 et avait été le coup de cœur des organisateurs. Leur première partie sera assurée par le groupe country le plus écouté sur la scène canadienne actuellement, The Reklaws.

La programmation du vendredi sera complétée par Kris Barclay et une artiste de la relève, Justine Blanchet, qui n’a que 17 ans.

«Je ne le réalise toujours pas. C'est vraiment fou. Je viens d’une petite ville et pouvoir faire partie de ceux qui sont souvent sur la scène, qui parle et inspire les gens à travers leurs chansons, je trouve ça merveilleux.»

Malgré son jeune âge, elle a donné plusieurs prestations, dont une au Bluebird Cafe de Nashville. «J’ai fait l’école à la maison toute ma vie. En ce moment, je fais l’université à distance. Cela m’aide beaucoup à prendre mon temps, faire de la musique et voyager. L’expérience d’aller à Nashville et d’y retourner pour chanter au Bluebird Cafe, ça a été un bel honneur et une belle expérience pour moi.»

D’ailleurs, dans les prochaines années, le Festival espère faire une plus grande place à la musique francophone et aux artistes de la relève. «La scène au Québec est petite, mais on veut leur laisser la place. C’est vraiment apprécié par eux. Ça fait cinq ans maintenant. Nous amenons de gros noms, c’est le temps de donner une vitrine à nos artistes locaux», a ajouté Guillaume Laflamme.

Un tournant

Forts du succès des dernières années, les organisateurs ont apporté différents ajustements autant au site qu’à la programmation. L’espace sera reconfiguré afin d’accueillir 10 000 visiteurs chaque soir et la zone VIP sera agrandie. Le secteur du camping et du stationnement sera également repensé.

Côté programmation, ils ont ouvert leurs horizons afin de séduire un plus large public. «On veut toucher à tous les goûts des gens. On souhaite attirer le plus de personnes possible. On a même renforci les spectacles avant 21h30. On espère que les festivaliers arriveront tôt et goûtent à ce mouvement-là», a ajouté Guillaume Laflamme.

Avec cette programmation, les organisateurs croient pouvoir se tailler une place de choix parmi les festivals country au pays. «On veut se hisser dans le top cinq des festivals country dans l’Est du Canada», a renchéri Guillaume Laflamme.

Les billets sont en vente dès maintenant.

 

Les plus lus

Patsy Gallant à Saint-Antoine-de-Tilly

CULTURE. La chanteuse Patsy Gallant sera de passage à Saint-Antoine-de-Tilly, les 20 et 21 avril. La grande dame de la chanson y donnera deux spectacles aux tonalités totalement différentes au Carrefour de Tilly.

L’École l’Arc-en-ciel remporte le concours Lotbinière complètement BD

ART. En décembre dernier, l’École l’Arc-en-ciel de Saint-Narcisse-de-Beaurivage recevait le bédéiste Luca Jalbert dans le cadre du concours Lotbinière complètement BD. Quelques mois plus tard, le jury chargé d’évaluer les œuvres produites a sélectionné la planche d’une jeune artiste de l’école, Julianne Landry. La nouvelle leur a été annoncée le 11 avril.

Les frères Julien prêts pour la finale nationale

CULTURE. Lorsqu’ils ont monté leur numéro pour Cégeps en spectacle, les frères Joakim et Pier-Olivier Julien ne croyaient pas qu’ils toucheraient autant le cœur du public. La chorégraphie que les Issoudunois ont créée en s’inspirant d’une épreuve que leur famille a traversée leur a permis d’atteindre la finale nationale du concours qui aura lieu le 27 avril, au Cégep de Sorel-Tracy.

La nature se dévoile à Saint-Apollinaire

PEINTURE. Après avoir passé 15 ans à Sainte-Flavie, dans le Bas-Saint-Laurent, l’artiste originaire de Sainte-Croix, Clodin Roy est de retour dans sa région natale. Le peintre animalier souligne son retour en exposant 27 de ses toiles au Centre multifonctionnel de Saint-Apollinaire. Art et Nature sera présentée jusqu’au 17 juin.