L’exposition sur les origines de Félix Leclerc est accessible jusqu’au 2 septembre. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

CHANSON. Les origines du monument de la chanson québécoise, Félix Leclerc, sont intimement liées à l’histoire de Leclercville. C’est ce qu’il est possible d’apprendre dans l’exposition Félix Leclerc et Leclercville une histoire de familles présentée jusqu’au 2 septembre au presbytère de Leclercville.

«Félix est en descendance directe du premier Leclerc qui s’est établi ici, en 1762», a expliqué l’une des conceptrices de l’exposition, Francine Lemay.

Accompagné dans son parcours par la musique du chansonnier, le visiteur pourra suivre une ligne du temps, composée de photos et de dessins d’époque, qui le fera remonter aux origines des familles Leclerc et Parrot.

Son père, Léonidas (Léo) Leclerc, et sa mère, Fabiola Parrot, sont nés à Leclercville et sont tous deux les descendants des pionniers qui ont contribué à l’essor du village. «Les Parrot, c’était plus le côté industriel et les Leclerc, c’était plus agricole», a poursuivi Mme Lemay.

En plus des photos, on retrouve également des copies de certains documents d’époque comme le journal tenu par la mère de Félix et des textes rédigés de la main du chansonnier. Le visiteur pourra aussi le découvrir d’une manière plus intime. L’original d’une lettre d’amour à la calligraphie soignée, écrite par un jeune Félix Leclerc, y est montré.

D’autre part, les concepteurs de l’exposition ont aussi retrouvé la trace de certaines anecdotes historiques qui ont été oubliées au fil des générations.

Mettre la main sur tous ces documents, ces informations et ces faits n’a pas été facile et a pris plusieurs mois, a relaté Mme Lemay. «Pour les proches, on a pu trouver dans la famille, mais dès qu’on se rend plus loin dans le temps, il faut aller dans les archives. Les photos de famille viennent des Leclerc et des Parrot. Malgré tout, il y en a qui ont été difficiles à retracer comme celle du père Richard, l’oncle de Léo.»

L’exposition sur les origines de Félix Leclerc s’inscrit dans l’exposition permanente sur les familles souches de Leclercville qui est, elle aussi, présentée au presbytère de Leclercville depuis 2014.

Félix Leclerc est décédé le 8 août 1988, à l’Île d’Orléans.

 

 

 

 

 

Les plus lus

Un succès pour Les Rendez-vous sur le parvis

CULTURE. Le beau temps et le public ont répondu présents pour la cinquième édition des Rendez-vous sur le parvis. Plus de 6 000 personnes se sont déplacées pour prendre part aux activités et spectacles proposés les 28, 29 et 30 juin.

La musique en famille

CULTURE. La musique a toujours fait partie de la vie de Vincent Létourneau et de Lysanne Lacroix. Si bien que le couple de Saint-Apollinaire a réussi à transmettre sa passion à ses enfants. Aujourd’hui, le feu sacré brûle encore aussi fort et ils fêtent les 30 ans de leur orchestre familial, Polyphonie.

Un candidat de Sainte-Agathe à L’amour est dans le pré

TÉLÉVISION. V Télé a fait connaître récemment les huit personnes en lice pour participer à la huitième saison de l’émission L'amour est dans le pré. Pour une deuxième année consécutive, un agriculteur de Sainte-Agathe fait partie des candidats. Il s’agit de Rémy, un producteur laitier de 30 ans.

Plusieurs grands noms de la chanson à Joly

FESTIVAL. Cette année, le Festival rétro de Joly célèbre son 20e anniversaire. Pour le souligner, les organisateurs ont choisi de ramener sur les planches des artistes qui ont fait les belles années de l’événement. Les Michel Pagliaro, Patsy Gallant et autres se produiront au cœur du village les 26, 27 et 28 juillet.

Une suite très attendue

SPECTACLE. Fort du succès qu’elle a remporté avec son spectacle Comme dans le temps, la troupe Dans le temps revient cette année avec Comme dans le temps… la suite. Les nouvelles aventures des familles Lecours et Maloney seront présentées les 6, 7, 10 et 13 juillet à l’aréna de Saint-Gilles.

25 ans à célébrer la nature

ART. Le Symposium de peinture du Domaine Joly-De Lotbinière célèbre cette année son 25e anniversaire. Quatorze artistes de partout au Québec se réuniront dans les jardins du domaine les 5, 6 et 7 juillet. Pendant la fin de semaine, ils créeront sous les yeux des visiteurs des toiles qui s’inspireront de la nature et du site dans lequel ils se trouvent.

Les visiteurs au rendez-vous

PEINTURE. Le 25e Symposium Natur’Art du Domaine Joly-De Lotbinière s’est conclu sous un soleil radieux. Plusieurs centaines de personnes ont défilé dans les jardins du Domaine pour regarder créer les 16 artistes présents pour l’événement qui se tenait du 5 au 7 juillet.

Isabelle Lecours marraine du Symposium d’art du Domaine Small

CULTURE. Le Domaine Small de Sainte-Agathe sera l’hôte du premier Symposium d’art du Domaine Small, qui se déroulera les 17 et 18 août prochains. La députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours, a accepté d’être la marraine de l’événement.