Il y aura deux points de chute dans la MRC pour la collecte Marto et ses Ti-pauvres. (Crédit photo : Courtoisie)

COMMUNAUTÉ. Pour une première année, la collecte Marto et ses Ti-pauvres aura un point de chute à Saint-Agapit. Le 15 décembre de 16h à 20h, au Sonic de Saint-Agapit, des bénévoles seront sur place pour récolter croustilles, bonbons et autres sucreries qui seront redistribués dans les paniers de Noël des familles de la municipalité.

Bien que la collecte ait lieu en décembre, les personnes qui souhaitent contribuer peuvent déjà livrer leurs dons sucrés ou salés au point de dépôt. Au terme de l’activité, la totalité de ce qui sera amassé sera remise au Comité de bienfaisance de Saint-Agapit.

«C’est vraiment que pour les enfants. C’est ce qui m’intéresse dans ce concept. C’est destiné uniquement aux enfants et c’est local. C’est le fun de savoir où ça s’en va. J’ai choisi un organisme qui n’a ni revenu ni salaire. C’est quelque chose qui me tient à cœur. J’aime ça quand c’est du bénévolat à 100%», a expliqué l’initiateur de la collecte de Saint-Agapit, Mathieu Bélanger.

C’est en participant à l’édition de l’année dernière, à Saint-Apollinaire, que M. Bélanger a pris conscience de son ampleur et aussi de la générosité de la communauté. «J’ai décidé d’en lancer une à Saint-Agapit pour redonner à un autre organisme. Dans le fond, le concept de Marto veut toucher le plus grand nombre de villes possibles. Tout est relié à des organismes locaux et plus il y en aura, mieux ce sera. L’an prochain, j’ai comme projet d’en partir d’autres dans Lotbinière.»

Mathieu Bélanger indique que les besoins sont là, à Saint-Agapit. «On parle d’une cinquantaine de famille et de plus de 35 enfants.» Le 15 décembre, Mathieu Bélanger sera accompagné des Tailleurs de Bierre, des pompiers de Saint-Agapit, du Père-Noël et du chansonnier Fred «Cailloux» Marois.

Saint-Apollinaire

La collecte de Saint-Apollinaire sera aussi de retour pour une cinquième année dans les deux dépanneurs Couche-Tard de la municipalité. Les dons seront remis à Entraide de Saint-Apollinaire et à Aide Alimentaire Lotbinière. Le Service de sécurité incendie de Saint-Apollinaire sera également sur place pour animer l’événement. «L’an dernier, ce qui était spécial, c’est qu’il faisait vraiment froid et les pompiers étaient sur place pour donner un coup de main. Il faisait très froid et on leur avait demandé de mettre de l’essence dans la voiture des gens», s'est souvenu Mathieu Bélanger.

En 2016, plus de 4 700$ en friandises, bûches de Noël, croustilles, bacon, etc. C’était au moins 1 200$ de plus qu'en 2015.

Les plus lus

Des maires cuisinent pour la bonne cause

COMMUNAUTÉ. À l’invitation du Centre-Femmes de Lotbinière, les maires de Sainte-Croix, de Laurier-Station et de Saint-Apollinaire se sont initiés aux cuisines collectives.

Danser pour la santé du cœur

COMMUNAUTÉ. Charles-Olivier Théroux et Caroline Fortier invitent la population à danser pendant 12 heures, le 24 mars prochain, à la salle communautaire de Saint-Apollinaire. L’activité de financement est organisée au profit de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC.

Les communautés culturelles de la MRC se dévoilent

SOCIÉTÉ. Plus de 130 personnes issues de tous les milieux ont participé au Déjeuner aux saveurs du monde, le 17 mars, à Saint-Apollinaire. Organisée par le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de Lotbinière, l’activité a permis à des citoyens originaires des quatre coins de la planète de présenter à la population de leur terre d’accueil la culture, les coutumes et les traditions de leur contrée natale.

La FADOQ se prépare pour l’avenir

SOCIÉTÉ. Afin de prendre la mesure des défis qui l’attend au cours des prochaines années, la Fédération de l’âge d’or du Québec région Québec et Chaudière-Appalaches (FADOQ RQCA) s’est lancée dans une tournée des 14 secteurs qu’elle représente. Le nouveau directeur général de l’organisme, Stéphane Desmeules, était à Saint-Agapit, le 5 avril, pour rencontrer les représentants de la section Tilly.

L’Oasis veut ramener les oiseaux champêtres

SOCIÉTÉ. Par le biais de ses programmes d’intégration sociale, l’Oasis Lotbinière a entrepris un nouveau projet qui permettra d’avoir un impact positif dans les communautés. Depuis quelques semaines, des membres participent à la fabrication de nichoirs destinés à attirer des oiseaux champêtres.

Une vie bien remplie

COMMUNAUTÉ. Lillian Small a célébré son 100e anniversaire le 13 avril dernier au Foyer de Saint-Flavien. La dame était entourée de ses proches pour souligner l’heureux événement à l’occasion d’une fête organisée en son honneur.