Stéphane Bélanger a offert une performance qui a su divertir les bénévoles présents. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. Plus de 350 personnes se sont réunies à Saint-Agapit, le 18 avril, à l’occasion du 25e Gala reconnaissance du bénévolat. Au cours de la soirée, l’implication de 58 bénévoles dans six catégories a été soulignée.

L'événement a permis de mettre en lumière la contribution des nombreux volontaires qui œuvrent sur tout le territoire de la MRC de Lotbinière. «Chaque organisme pouvait proposer une personne», a rappelé Annie Paquet, membre du comité organisateur et directrice du Carrefour des personnes aînées de Lotbinière.

«Si tu n’as pas de bénévolat dans les communautés, il n’y a rien. Les municipalités ne pourraient pas arriver à fournir. Ça en prend», a constaté Fernand Daigle. Ce dernier offre du temps à plusieurs regroupements et organisations de la MRC de Lotbinière dont les Chevaliers de Colomb, Accès Lotbinière et le Noël Magique de Saint-Flavien.

Il a commencé son implication en 1974, lorsqu’il a joint les Chevaliers de Colomb. Depuis, il a su garder et entretenir la flamme. Sa contribution lui permet également de venir en aide à son prochain.

«Je suis avec Accès Lotbinière depuis trois ou quatre ans. On nous fournit un véhicule et on amène les personnes atteintes de cancer à l’hôpital. Quand ils ont de la radiothérapie, ce n’est pas si pire, mais ceux qui font de la chimio c’est un peu plus difficile. Ils ne seraient pas capables d’y aller seuls. Ça permet d’aider les autres. Si c’était nous, on aimerait avoir les mêmes attentions.»

Hommage

La soirée a aussi été l’occasion de remettre les prix Gérard Charest à deux bénévoles. C’est un tirage au sort qui a permis de déterminer les bénévoles de l’année Jeune et Adulte.

Aurélie Savard a reçu le prix Gérard Charest Jeune. Elle collabore avec la maison de jeunes de Saint-Antoine-de-Tilly. Cette dernière s’est impliquée à plusieurs niveaux notamment pour l’entretien de l’abribus, la récolte de canettes et à l’assemblée générale.

Gaétan Brochu du Club Optimiste de Sainte-Agathe a été désigné pour le prix Adulte. Membre fondateur du club, il a assuré depuis 1978, le suivi des besoins des jeunes. Ce dernier a également occupé le poste de président du Club de 2002 à 2003.

Cadeau

En après-midi, ce sont plus de 80 personnes qui se sont rassemblées dans la grande salle du Complexe des Seigneuries pour la traditionnelle activité cadeau. «C’est pour remercier les bénévoles de tous les organismes de Lotbinière. Nous leur offrons une activité pour qu’ils puissent profiter de leur après-midi et qu’ils aient du plaisir», a indiqué Mme Paquet.

Les organisateurs ont invité l’humoriste imitateur, Stéphane Bélanger. Ce dernier a pris le temps de rappeler l’impact que les bénévoles ont dans leur communauté.

«Moi aussi j’ai bénévolé dans ma vie. J’ai été président du Club optimiste à Trois-Rivières. Je continue à le faire. Quand je le peux, j’en fais. C’est important, il faut continuer à faire ça», a-t-il lancé avant de commencer sa performance.

 

Les plus lus

Un succès pour la Course des 4 Vents

COMMUNAUTÉ. La quatrième édition de la Course des 4 Vents aura permis d’amasser 9 715 $ qui serviront à la promotion des saines habitudes de vie. Près de 670 coureurs et marcheurs se sont élancés sur les différents parcours le 16 juin dernier, à Saint-Apollinaire.

Nouvelle directrice à Aide alimentaire Lotbinière

COMMUNAUTÉ. Aide alimentaire Lotbinière (AAL) a accueilli, au cours des derniers jours, sa nouvelle directrice. Andréanne Leblanc est entrée en poste peu avant le congé de la Fête nationale et déjà elle travaille à tâter le pouls de la région afin d’aider l’organisme à améliorer ses services.

Le Tour Charles-Bruneau s’arrête à Saint-Édouard

COMMUNAUTÉ. Les 35 cyclistes qui prennent part au Parcours de la guérison du 23e Tour CIBC Charles-Bruneau ont fait un bref arrêt à Saint-Édouard, le 5 juillet. Les participants ont pris le départ de la nouvelle unité d’hémato-oncologie pédiatrique du CHUL, le matin même en direction de Drummondville. Leur périple de 300 kilomètres les mènera à Boucherville. Leur objectif est d’amasser des fonds p...

Saint-Patrice veut embellir les berges de la rivière Beaurivage

HORTICULTURE. La municipalité de Saint-Patrice-de-Beaurivage souhaite redonner les berges de la rivière Beaurivage à sa population. Pour y arriver, elle s’est inscrite au concours Du jardin dans ma ville organisé par les Fleurons du Québec. La municipalité demande l’aide de la population pour l’aider à gagner le concours.