Les organisateurs de la Classique amateur Régis Michaud, Dany Hubert et Alain Fournier. (Crédit photo : Courtoisie)

COMMUNAUTÉ. La septième Classique amateur se déroulera les 12 et 13 mai au Complexe 2 Glaces Honco de Lévis. Les profits de l’activité qui réunit plus de 240 joueurs de hockey amateur seront remis à la Fondation Philippe Boucher.

Pour l’occasion, les équipes porteront les couleurs de formations de la Ligue nationale de hockey (LNH) : les Sabres de Buffalo et les Rangers de New York. Des équipes novices ou qui pratiquent la méthode d’apprentissage de hockey sur glace (MAGH) disputeront quatre parties. Elles regroupent des joueurs des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches.

«Les jeunes vivent une expérience sans pareil où on leur offre un traitement professionnel digne des grandes organisations sportives en plus de revêtir les uniformes des équipes de la LNH», a indiqué Danny Dontigny, co-organisateur de l'événement.

S’ajoutent au programme des deux journées quatre parties de niveau adulte. Dans ce cas-ci, ce sont des joueurs de plusieurs régions du Québec qui se disputeront les honneurs de ce tournoi amical.

L’activité avait permis de remettre 8 800$ à la Fondation en 2017.

La Classique amateur se conclura par une partie opposant des joueurs amateurs, qui ont participé à l’événement, ainsi que d’anciens professionnels de la LNH. Les profits de la partie iront à la Maison de soins palliatifs du Littoral.

 

 

 

Les plus lus

Du hockey au profit de la Fondation Philippe Boucher

COMMUNAUTÉ. La septième Classique amateur se déroulera les 12 et 13 mai au Complexe 2 Glaces Honco de Lévis. Les profits de l’activité qui réunit plus de 240 joueurs de hockey amateur seront remis à la Fondation Philippe Boucher.

Un don de 500 000$ pour Cétal

COMMUNAUTÉ. Cétal a reçu un important coup de pouce pour la construction de sa nouvelle usine à Laurier-Station. Le président et chef de la direction de Desjardins, Guy Cormier, leur a confirmé le 4 mai un don de 500 000 $ par l’entremise du Fonds de développement de 100 M$ qu’il a mis sur pied pour soutenir les entreprises d’économie sociale en région.

Apprendre à comprendre le stress

COMMUNAUTÉ. Omniprésent dans la vie de tous les jours, le stress peut, dans certains cas être nocif pour la santé des gens. C’est ce qu’est venue expliquer Catherine Raymond, doctorante en neuroscience à l’Université de Montréal, lors d’une conférence qu’elle a donnée devant 150 personnes, le 16 mai, à Laurier-Station.

La ferme Marichel ouvre ses portes

SOCIÉTÉ. La Ferme pédagogique Marichel de Sainte-Agathe renouvelle l’expérience de sa journée porte-ouverte. Depuis près de 25 ans maintenant, l’organisme accueille les visiteurs pour qu’ils puissent découvrir les multiples aspects du monde agricole. Cette année, les curieux ont rendez-vous le 27 mai, entre 10h et 16h.