La Financière Agricole a publié son bilan annuel. (Crédit photo : Éric Labonté MAPAQ)

AGRICULTURE. La Financière agricole a publié récemment le bilan de ses activités en matière de financement, d’assurance et de protection du revenu auprès des entreprises agricoles de la Chaudière-Appalaches. Au terme de l’exercice financier qui s’est terminé le 31 mars dernier, l’organisme a octroyé 240 M$ en garanties de prêts aux entrepreneurs.

De ce montant, la majeure partie est allée dans les entreprises laitières, porcines et acéricoles. Cela représente une somme de 201 M$. Quant au volume de financement forestier, il a atteint 3,9 M$.

De plus, le secteur porcin a bénéficié de 54 M$ en compensations dans le cadre du programme d’assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA). Au total, ce sont 72 M$ qui ont été accordés aux producteurs de la Chaudière-Appalaches.

L’organisme a aussi offert un support à 62 jeunes de la région faisant partie de la relève. Ils ont reçu une aide financière totalisant 1,4 M$ pour le projet d’établissement ou de démarrage en agriculture. Ils ont également obtenu des tarifications plus avantageuses dans l’application des autres programmes dont celui du financement et celui de l’ASRA.

Les producteurs de la région ont aussi bénéficié de 4,9 M$ du programme Agri-stabilité et de 893 000 $ du programme Agri-Québec. Les participants ont reçu des contributions gouvernementales de plus de 12 M$ dans le cadre des programmes Agri-investissement et Agri-Québec.

 

 

Les plus lus

Conférence pour savoir se démarquer en affaires

ÉCONOMIE. La Société d’aide au développement des communautés (SADC) de Lotbinière tiendra son sixième Brunch du Nouvel An, le 26 janvier prochain au Complexe des Seigneuries. Pour l’occasion, l’organisme recevra l’entrepreneur Vincent Thériault qui œuvre dans l’industrie du vêtement depuis 2010.