André Boily, directeur général de la SADC du Haut-Sagnenay et initiateur du projet et Daniel Dumas, Président du Réseau des SADC et CAE. (Crédit photo : Courtoisie)

ÉCONOMIE. Les petites entreprises de la MRC qui souhaitent améliorer leur empreinte énergétique peuvent maintenant bénéficier d'un outil supplémentaire. Le projet pilote Crédits Carbone a été lancé le 2 décembre et vise 150 petites entreprises québécoises dans leur démarche d’accession au marché volontaire du carbone.

Dans la MRC de Lotbinière, une dizaine de petites compagnies pourraient prendre part à ce projet pilote soutenu par la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) de Lotbinière.

«La SADC de Lotbinière est fière de s’associer à la toute première démarche au Québec qui permettra à des petites et moyennes entreprises de pouvoir compter sur un service clé en main, entièrement gratuit, offrant un accompagnement complet dans l’évaluation, l’audit et la vente de crédits carbone, résultant d’efforts de réduction des gaz à effets de serre (GES)», a mentionné Karine Marcoux, agente de développement à la SADC de Lotbinière.

Pour y arriver, les entreprises ne seront pas laissées à elles-mêmes. Elles auront droit à une aide financière et à de l’accompagnement. Les SADC se sont associées à Solutions Will qui s’occupera de tout le volet technique de la démarche.

Concrètement, le projet permettra la mise en commun des efforts de diminution de l'émission des GES de plusieurs petites entreprises. Ces actions peuvent autant toucher l’efficacité énergétique que le détournement de l’enfouissement des matières résiduelles. Par la suite, les unités carbone réduites seront vendues à des sociétés qui ont comme objectif la carboneutralité. D’ici un an, le Réseau des SADC espère que ce serait plus d’un million d’unités carbone qui pourraient être mises en marché.

L’organisme base son estimation sur des chiffres réels. L’initiative est déjà en branle au Saguenay. La SADC du Haut-Saguenay accompagne sept entreprises dans leur démarche et dans les derniers mois, elles ont vendu plus de 3 300 unités carbone. En plus d’avoir un impact positif sur l’environnement, cette stratégie est payante pour ces entreprises. Elles bénéficient de reconnaissances et de récompenses financières.

 

 

Les plus lus

La miellerie Saint-Patrice au Festibière de Lévis

ÉCONOMIE. La miellerie Saint-Patrice était des exposants invités lors du deuxième Festibière de Lévis qui a eu lieu du 28 juin au 1er juillet dernier.

La SADC a contribué au développement durable de la MRC

ÉCONOMIE. La Société d’aide au développement des collectivités (SADC) de Lotbinière a tenu son assemblée générale annuelle le 20 juin. Pendant la dernière année, l’organisme a octroyé 640 655 $ en prêts qui ont généré des investissements de plus de 2 M$.

Saint-Antoine-de-Tilly retrouve une station-service

ÉCONOMIE. Les citoyens de Saint-Antoine-de-Tilly ont vécu pratiquement trois ans sans station-service sur leur territoire. Ces derniers ont retrouvé leur commerce de proximité, qui leur permettra de se procurer de l’essence et des aliments de base, le 19 avril. Crevier a investi près de 3 M$ dans la construction de nouvelles installations qui ont été inaugurées officiellement le 12 juillet.

La force d’une entreprise

ÉCONOMIE. La Chambre de commerce de Lotbinière a accueilli deux membres de son aile jeunesse à l’occasion d’une soirée-conférence axée sur l’importance de s’incorporer. L’événement a attiré une quarantaine de personnes, le 21 juin, à Laurier-Station.

Exploitation du gaz de schiste: l’APGQ prête à partager ses profits

ÉCONOMIE. L’Association pétrolière et gazière du Québec (L’APGQ) a confirmé, par voie de communiqué, qu’elle verserait 3% des profits nets qu’elle tirerait de ses opérations aux municipalités qui voudront accueillir des projets de gaz naturel sur leur territoire.