La Sûreté du Québec a arrêté cinq personnes en lien avec une affaire de stupéfiants. (Crédit photo : Gilles Boutin – Archives)

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec, de la Ville de Québec et de la Ville de Laval ont procédé à l’arrestation de cinq personnes, le 14 mars, en lien avec une affaire de stupéfiants. Il s’agit des suites de l’opération Outrer, réalisée en juillet dernier.

Du nombre des gens arrêtés, on en compte une de Sainte-Croix et une autre de Saint-Apollinaire. Les autres sont originaires de Québec, de Portneuf et de Laval.

Les quatre hommes et la femme âgés de 27 à 36 ans doivent comparaître au Palais de justice de Québec pour faire face à différents chefs d’accusation en matière de stupéfiants. Aucune perquisition n’a été effectuée dans le cadre de cette opération.

En juillet 2017, la division des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec et différents corps policiers municipaux ont mis en branle le projet Outrer.

Le 4 juillet dernier, les agents ont démantelé un réseau de fournisseurs et de distributeurs de stupéfiants dans plusieurs régions du Québec notamment à Québec, à Lévis, dans Portneuf, dans Lotbinière, sur l’île d’Orléans, à Matane et à Sept-Îles. À l’époque, trois hommes et une femme avaient été appréhendés. Au moment de l’opération, de la cocaïne et des comprimés de méthamphétamine avaient été saisis.

 

 

Les plus lus

Des toits s’effondrent à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Plusieurs toitures de Saint-Gilles ont cédé sous le poids de la neige. Les pompiers ont été appelés à intervenir à différents endroits de la municipalité, le 25 février, en lien avec ces incidents.

Saisie importante de méthamphétamines sur le territoire

FAITS DIVERS. Les policiers de la MRC de Lotbinière ont arrêté deux individus, le 1er mars dernier. Un homme dans la cinquantaine de Laurier-Station et une femme dans la vingtaine de Sainte-Croix auraient tous deux été accusés de trafic de méthamphétamines et répondus à des infractions en lien avec la Loi sur le tabac.

Cruauté animale entre Saint-Flavien et Saint-Agapit

FAITS DIVERS. Une citoyenne de Saint-Agapit aurait découvert deux chats morts gelés dans des sacs sur le rang des Pointes qui relie Saint-Flavien et Saint-Agapit.

Des élèves passent la nuit à l’école

FAITS DIVERS. Les mauvaises conditions climatiques et les conditions routières difficiles qui en ont découlé le 25 février ont forcé certaines écoles de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) à garder des enfants à coucher pour la nuit. Finalement, ils ont été 158 à camper dans six établissements différents.