L’initiative d’Édith Laliberté fera la différence dans la vie d’une jeune famille. ( Crédit photo: Lyne Ouellet)

SOCIÉTÉ. Pour Édith Laliberté venir en aide à son prochain fait partie de ses valeurs les plus profondes. C’est pour cette raison qu’elle a organisé une activité de financement, du 1er au 4 septembre, pour un cousin dont deux des trois enfants sont atteints de dystrophie musculaire. L’événement tenu au Casse-Croûte de la Station de Laurier-Station a permis d’amasser 2512$.

«Je souhaitais faire ça pour eux puisqu’ils ne demandent que très rarement de l’aide. Ce n’est pas un très gros montant, mais ils sont très contents», a expliqué Mme Laliberté qui espère que son geste ouvrira des portes à son cousin.
Elle raconte que l’aîné des enfants d’Alain Dubois n’est plus capable de marcher. Ce bouleversement dans la vie du jeune garçon de 12 ans est arrivé récemment. «L’autre, qui a huit ans, s’en va vers là aussi. Il cumule beaucoup de frustrations par rapport à la maladie puisqu’il ne peut pas bouger comme ses amis.» Ces enfants, a-t-elle poursuivi, voient leur corps les abandonner lentement alors qu’ils conservent toutes leurs capacités intellectuelles.
Donner au suivant
Mme Laliberté a déjà reçu de l’aide par le passé et sait à quel point cela peut faire toute la différence. «Ils s’en vont vers des moments beaucoup plus difficiles et ils ont besoin d’appui et de réconfort.» Les besoins spécifiques des garçons sont de plus en plus grands et coûtent nécessairement plus cher, a-t-elle mentionné. Elle indique, à titre d’exemple, que les parents devront se procurer un véhicule adapté pour se déplacer.
Édith Laliberté veut faire renaître l’esprit d’entraide et la solidité des liens qui unit les gens de la région. L’idée de tenir une activité pour redonner à la communauté a germé l’année dernière. L’une des employées de Mme Laliberté au Casse-Croûte de la Station, Cintia Abel, avait mis sur pied un événement au profit de la Fondation Philippe Boucher, plus de 4000$ avaient été amassés, souligne-t-elle.
Édith Laliberté pense déjà à l’année prochaine. Elle souhaiterait soutenir la cause des paniers de Noël. «Je voudrais faire une activité chaque année.»

Les plus lus

Sainte-Croix autorise la démolition de la maison Legendre

SOCIÉTÉ. Le comité de démolition de la municipalité de Sainte-Croix a accordé le permis de démolition de la maison Legendre à son propriétaire, le 5 juillet.

Sainte-Croix remporte la compétition des pompiers

SOCIÉTÉ. L’équipe du Service de sécurité incendie de Sainte-Croix a remporté la troisième édition de la Compétition des pompiers de Lotbinière. En tout, 30 sapeurs répartis en 10 équipes se sont élancés sur le parcours installé à Laurier-Station, le 7 juillet.

Radar photo à Val-Alain

TRANSPORT. Le ministère des Transports surveillera de près la vitesse sur le chantier de l’autoroute 20, à Val-Alain. Pendant l’été, les automobilistes pourraient y croiser un radar photo mobile, et ce, jusqu’au 2 novembre.

La miellerie Saint-Patrice au Festibière de Lévis

ÉCONOMIE. La miellerie Saint-Patrice était des exposants invités lors du deuxième Festibière de Lévis qui a eu lieu du 28 juin au 1er juillet dernier.

Des règlements qui ne vont pas assez loin

ENVIRONNEMENT. Le dépôt des projets de règlements modifiés de la Loi sur les hydrocarbures le 6 juin dernier ne rassure pas le Comité vigilance hydrocarbures de la MRC de Lotbinière. Le regroupement ne croit pas qu’ils écartent définitivement les possibilités de forages dans la région.

Maison Legendre : à quelques jours d’une décision

PATRIMOINE. Le sort de la maison Legendre sera scellé au cours des prochains jours. Le comité de démolition s’est réuni le 3 juillet dernier devant près de 30 personnes pour entendre les arguments des gens en faveur et ceux qui s’y opposent. Bien que la démolition semble probable, plusieurs demandent à la municipalité de considérer d’autres options de conservation.

Les travaux officiellement lancés

SOCIÉTÉ. Cétal a officiellement donné le coup d’envoi des travaux de sa nouvelle usine de Laurier-Station le 18 juin. Le nouvel édifice de 48 000 pieds carrés, situé dans le parc industriel de Laurier-Station, devrait accueillir les travailleurs au début de 2019.

Où fêter le 24 juin ?

SOCIÉTÉ. La Société nationale des Québécoises et des Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQQCA) a rendu publique la programmation de la Fête nationale. Si le grand rassemblement régional a lieu à Saint-Georges cette année, plusieurs municipalités de la MRC organisent des célébrations sur leur territoire.

L’opposition s’organise

SOCIÉTÉ. Les opposants à la démolition de la Maison Legendre n’ont pas dit leur dernier mot. Ils comptent bien faire appel de la décision du comité.

Cultiver ses valeurs

SOCIÉTÉ. Les élèves de l’École l’Astrale de Saint-Sylvestre participent depuis plusieurs mois à une expérience enrichissante. Le projet Qui cultive grandit les initie depuis quelques mois au jardinage.