Les jours de tempête posent souvent des problèmes aux parents d’enfants qui fréquentent les écoles primaires. (Crédit photo : Archives)

SOCIÉTÉ. Chaque hiver, le même scénario se répète. Lorsque les écoles ferment leurs portes les jours de tempête, les parents doivent prendre congé ou faire appel à papy ou mamie pour s’occuper des enfants. Cette année, la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a pris le problème de front. Les services de garde seront ouverts lors des fermetures préventives.

C’est ce qu’a confirmé la coordonnatrice des communications de la CSDN, Louise Boisvert. «Cette décision pour l’ensemble de la CSDN s’est conclue récemment, en prévision de la saison hivernale qui débute.» Elle explique que dans les dernières années, certains services de garde demeuraient ouverts, d’autres non.

Deux scénarios seront possibles lors des journées de tempête. D’abord, il y a la fermeture préventive, qui est faite à la suite de prévisions de mauvaises conditions climatiques, de déplacements difficiles ou de chaussées enneigées, etc. Dans ce cas, «les cours sont annulés pour les élèves, mais les services de garde demeurent ouverts». Le personnel des écoles et des centres de formation entre aussi au travail.

Lorsqu’il y aura une fermeture en raison de forces majeures, soit des routes fermées, soit une visibilité nulle, soit du verglas ou autres, toutes les écoles et tous les services de garde seront fermés.

Le choix de fermer les établissements d'enseignement ou non en cas de tempête a été ouvertement critiqué par plusieurs parents dans les dernières années. Ils étaient mécontents de voir que l’école de leur quartier ou de leur municipalité était fermée alors que les conditions météorologiques étaient relativement favorables dans leur secteur.

Décision prise tôt le matin

Plusieurs facteurs influencent la décision de fermer les écoles. Elle est prise très tôt le matin, vers 5h et même avant, à la suite des indications données par les transporteurs scolaires et des pointeurs. 

 

Les plus lus

Sainte-Croix autorise la démolition de la maison Legendre

SOCIÉTÉ. Le comité de démolition de la municipalité de Sainte-Croix a accordé le permis de démolition de la maison Legendre à son propriétaire, le 5 juillet.

Sainte-Croix remporte la compétition des pompiers

SOCIÉTÉ. L’équipe du Service de sécurité incendie de Sainte-Croix a remporté la troisième édition de la Compétition des pompiers de Lotbinière. En tout, 30 sapeurs répartis en 10 équipes se sont élancés sur le parcours installé à Laurier-Station, le 7 juillet.

Radar photo à Val-Alain

TRANSPORT. Le ministère des Transports surveillera de près la vitesse sur le chantier de l’autoroute 20, à Val-Alain. Pendant l’été, les automobilistes pourraient y croiser un radar photo mobile, et ce, jusqu’au 2 novembre.

La miellerie Saint-Patrice au Festibière de Lévis

ÉCONOMIE. La miellerie Saint-Patrice était des exposants invités lors du deuxième Festibière de Lévis qui a eu lieu du 28 juin au 1er juillet dernier.

Des règlements qui ne vont pas assez loin

ENVIRONNEMENT. Le dépôt des projets de règlements modifiés de la Loi sur les hydrocarbures le 6 juin dernier ne rassure pas le Comité vigilance hydrocarbures de la MRC de Lotbinière. Le regroupement ne croit pas qu’ils écartent définitivement les possibilités de forages dans la région.

Maison Legendre : à quelques jours d’une décision

PATRIMOINE. Le sort de la maison Legendre sera scellé au cours des prochains jours. Le comité de démolition s’est réuni le 3 juillet dernier devant près de 30 personnes pour entendre les arguments des gens en faveur et ceux qui s’y opposent. Bien que la démolition semble probable, plusieurs demandent à la municipalité de considérer d’autres options de conservation.

Les travaux officiellement lancés

SOCIÉTÉ. Cétal a officiellement donné le coup d’envoi des travaux de sa nouvelle usine de Laurier-Station le 18 juin. Le nouvel édifice de 48 000 pieds carrés, situé dans le parc industriel de Laurier-Station, devrait accueillir les travailleurs au début de 2019.

Où fêter le 24 juin ?

SOCIÉTÉ. La Société nationale des Québécoises et des Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQQCA) a rendu publique la programmation de la Fête nationale. Si le grand rassemblement régional a lieu à Saint-Georges cette année, plusieurs municipalités de la MRC organisent des célébrations sur leur territoire.

L’opposition s’organise

SOCIÉTÉ. Les opposants à la démolition de la Maison Legendre n’ont pas dit leur dernier mot. Ils comptent bien faire appel de la décision du comité.

Cultiver ses valeurs

SOCIÉTÉ. Les élèves de l’École l’Astrale de Saint-Sylvestre participent depuis plusieurs mois à une expérience enrichissante. Le projet Qui cultive grandit les initie depuis quelques mois au jardinage.