Les jours de tempête posent souvent des problèmes aux parents d’enfants qui fréquentent les écoles primaires. (Crédit photo : Archives)

SOCIÉTÉ. Chaque hiver, le même scénario se répète. Lorsque les écoles ferment leurs portes les jours de tempête, les parents doivent prendre congé ou faire appel à papy ou mamie pour s’occuper des enfants. Cette année, la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a pris le problème de front. Les services de garde seront ouverts lors des fermetures préventives.

C’est ce qu’a confirmé la coordonnatrice des communications de la CSDN, Louise Boisvert. «Cette décision pour l’ensemble de la CSDN s’est conclue récemment, en prévision de la saison hivernale qui débute.» Elle explique que dans les dernières années, certains services de garde demeuraient ouverts, d’autres non.

Deux scénarios seront possibles lors des journées de tempête. D’abord, il y a la fermeture préventive, qui est faite à la suite de prévisions de mauvaises conditions climatiques, de déplacements difficiles ou de chaussées enneigées, etc. Dans ce cas, «les cours sont annulés pour les élèves, mais les services de garde demeurent ouverts». Le personnel des écoles et des centres de formation entre aussi au travail.

Lorsqu’il y aura une fermeture en raison de forces majeures, soit des routes fermées, soit une visibilité nulle, soit du verglas ou autres, toutes les écoles et tous les services de garde seront fermés.

Le choix de fermer les établissements d'enseignement ou non en cas de tempête a été ouvertement critiqué par plusieurs parents dans les dernières années. Ils étaient mécontents de voir que l’école de leur quartier ou de leur municipalité était fermée alors que les conditions météorologiques étaient relativement favorables dans leur secteur.

Décision prise tôt le matin

Plusieurs facteurs influencent la décision de fermer les écoles. Elle est prise très tôt le matin, vers 5h et même avant, à la suite des indications données par les transporteurs scolaires et des pointeurs. 

 

Les plus lus

Trouver des solutions pour la conciliation travail-famille-aidants

SOCIÉTÉ. Les proches aidants doivent composer avec des contraintes personnelles, familiales et professionnelles. Afin de réfléchir à des solutions viables pour employés et employeurs, 35 entrepreneurs se sont réunis, le 14 décembre, au club de golf de Lotbinière pour assister au brunch-conférence Développer des pratiques gagnantes travail-famille-aidants.

Sainte-Croix obtient son quatrième fleuron

SOCIÉTÉ. La Corporation des Fleurons du Québec a dévoilé, le 5 décembre dernier, les résultats de la classification 2017 des municipalités Fleurons du Québec. Lors de la cérémonie qui se tenait au Zoo de Granby, Sainte-Croix a eu la confirmation qu’elle avait obtenu son quatrième fleuron.

Le CISSS poursuit le programme de formation des préposés aux bénéficiaires

SANTÉ. Fort du succès rencontré cet automne par la Formation de préposés aux bénéficiaires adaptée en CHSLD, Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches poursuivra avec une seconde cohorte d’étudiants cet hiver.

Trois municipalités bénéficieront de Québec branché

SOCIÉTÉ. Québec a confirmé, le 19 décembre, que 23 collectivités de la Chaudière-Appalaches auront bientôt accès à un des points de présence pour se connecter à Internet à haut débit dans le cadre du programme Québec branché. Du nombre, on compte trois municipalités de la MRC de Lotbinière : Issoudun, Saint-Antoine-de-Tilly et Sainte-Agathe.

Plus de raccompagnement pour Nez rouge

SÉCURITÉ. Dans la MRC de Lotbinière, ce sont plus de 200 personnes qui ont fait appel aux services d’Opération Nez rouge (ONR) pendant la dernière période des Fêtes. En tout, les bénévoles ont réalisé 203 raccompagnements en neuf soirs d’activité.

Laurier-Station accueille le petit Jacob

FAMILLE. L’Hôtel-Dieu de Lévis a vu naître le premier bébé de l’année dans la MRC de Lotbinière. Le petit Jacob Beauregard a pointé le bout de son nez le 3 janvier 2018 à 19h32 après une longue journée de travail qui s’est terminée par une césarienne.

Quatre nouveaux policiers autoroutiers dans la MRC

SÉCURITÉ. La desserte policière sur l’autoroute 20 dans la MRC, entre les kilomètres 257 et 297, s’améliorera de façon notable dans les prochaines semaines. Dès février, quatre policiers autoroutiers de la Sûreté du Québec (SQ) se grefferont à l’équipe en place à Laurier-Station.

Sept paroisses réunies en une seule

SOCIÉTÉ. La nouvelle paroisse de Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière a tenu sa première assemblée des paroissiens le 14 janvier dernier, à Saint-Flavien. Plus de 150 personnes se sont réunies pour participer à la naissance du regroupement.

Nouvelle école à Saint-Apollinaire à quelques mois d’une pelletée de terre

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Navigateurs devrait lancer les appels d’offres pour la construction de la nouvelle école à Saint-Apollinaire d’ici quelques semaines. On confirme que le tout serait fait à la fin du mois de mars ou au début du mois d’avril.

Le prochain rendez-vous de l’emploi en préparation

ÉCONOMIE. C’est dans un contexte où la main-d’œuvre se fait rare que le 12e Rendez-vous emploi Lotbinière s’ouvrira le 23 mars prochain, à Saint-Apollinaire.