Chaque citoyen peut apporter sa contribution. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

FESTIVITÉS. Depuis plusieurs années, un groupe de citoyens de Lotbinière ajoute une touche féérique à la période de l'avent. Depuis le début du mois, l’Église Saint-Louis-de-Lotbinière ouvre ses portes à la population les fins de semaine pour leur laisser voir l’immense village de Noël qui y est monté et inspiré des résidences de la municipalité.

Installer les 80 maisons et bâtiments demande un travail colossal à près de 25 bénévoles qui construisent le village chaque année. Il faut un peu moins d’une semaine à ce groupe pour poser les demeures, dans l’ordre où elles sont situées, mais aussi les personnages, les arbres et les décorations.

Chacun des édifices a été réalisé par des citoyens de Lotbinière. Ils ont confectionné ou fait fabriquer une réplique à l’échelle un quart-de-pouce au pied de leur résidence. Il s’agit d’un travail minutieux qui demande plusieurs heures répartie sur plusieurs semaines, voire même quelques mois.

Débuts simples

L’aventure a commencé modestement, il y a 40 ans. Noëlla Laverdière offrait un décor à la crèche de l’église. «C’était traditionnel et je faisais le fond de la crèche. À l’intérieur, on mettait un carton où je dessinais le village de Lotbinière. Chaque année, c’était toujours le village, mais de façon différente.»

Près de 20 ans plus tard, elle a cherché une manière d’impliquer toute la municipalité. L’idée du village de Noël lui est alors apparue comme une évidence. «Mon conjoint et moi sommes allés rencontrer le curé et il a dit que ce serait le fun. La première année, on a eu l’église et notre domicile pour que les gens voient ce que nous souhaitions avoir. À partir de ça, les citoyens ont commencé à fabriquer des maisons», a-t-elle raconté.

Et, Mme Laverdière insiste, ce travail est l’œuvre de la communauté. Pour elle, l’implication de chacun est importante. «Une personne seule ne pourrait pas faire tout ça. On n’a pas de difficulté à avoir des gens. J’ai une liste de noms. On a des cultivateurs, des professionnels et même le maire.»

Si elle a réalisé quelques édifices, la majorité a été confectionnée par les citoyens de Lotbinière. D’autres s’ajouteront encore dans les prochaines années.

Accessibilité

Au départ, il était possible de voir le village seulement pendant les messes. Depuis trois ans, l’église ouvre ses portes à la population toutes les fins de semaine de décembre et la première de janvier. Une personne est toujours sur place pour accueillir les curieux et répondre à leurs questions.

Noëlla Laverdière explique qu’ils ne viennent pas seulement de la région, mais aussi d’ailleurs au Québec et au pays. «Ces gens sont en visite dans leur famille qui les amène voir le village. Je n’en reviens pas, c’est du bouche-à-oreille. Ils posent des questions sur les maisons, sur l’église. Une même personne peut être là pendant une heure et demie», s’est-elle réjoui.

Chaque année, d’autres souhaitent voir leur maison dans le village et Mme Laverdière confirme qu’ils auront de la place pour les accueillir. Elle et son équipe ont l’autorisation du curé pour l'allonger jusqu’au fond de l’église.

 

 

 

Les plus lus

Trouver des solutions pour la conciliation travail-famille-aidants

SOCIÉTÉ. Les proches aidants doivent composer avec des contraintes personnelles, familiales et professionnelles. Afin de réfléchir à des solutions viables pour employés et employeurs, 35 entrepreneurs se sont réunis, le 14 décembre, au club de golf de Lotbinière pour assister au brunch-conférence Développer des pratiques gagnantes travail-famille-aidants.

Sainte-Croix obtient son quatrième fleuron

SOCIÉTÉ. La Corporation des Fleurons du Québec a dévoilé, le 5 décembre dernier, les résultats de la classification 2017 des municipalités Fleurons du Québec. Lors de la cérémonie qui se tenait au Zoo de Granby, Sainte-Croix a eu la confirmation qu’elle avait obtenu son quatrième fleuron.

Le CISSS poursuit le programme de formation des préposés aux bénéficiaires

SANTÉ. Fort du succès rencontré cet automne par la Formation de préposés aux bénéficiaires adaptée en CHSLD, Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches poursuivra avec une seconde cohorte d’étudiants cet hiver.

Trois municipalités bénéficieront de Québec branché

SOCIÉTÉ. Québec a confirmé, le 19 décembre, que 23 collectivités de la Chaudière-Appalaches auront bientôt accès à un des points de présence pour se connecter à Internet à haut débit dans le cadre du programme Québec branché. Du nombre, on compte trois municipalités de la MRC de Lotbinière : Issoudun, Saint-Antoine-de-Tilly et Sainte-Agathe.

Plus de raccompagnement pour Nez rouge

SÉCURITÉ. Dans la MRC de Lotbinière, ce sont plus de 200 personnes qui ont fait appel aux services d’Opération Nez rouge (ONR) pendant la dernière période des Fêtes. En tout, les bénévoles ont réalisé 203 raccompagnements en neuf soirs d’activité.

Laurier-Station accueille le petit Jacob

FAMILLE. L’Hôtel-Dieu de Lévis a vu naître le premier bébé de l’année dans la MRC de Lotbinière. Le petit Jacob Beauregard a pointé le bout de son nez le 3 janvier 2018 à 19h32 après une longue journée de travail qui s’est terminée par une césarienne.

Quatre nouveaux policiers autoroutiers dans la MRC

SÉCURITÉ. La desserte policière sur l’autoroute 20 dans la MRC, entre les kilomètres 257 et 297, s’améliorera de façon notable dans les prochaines semaines. Dès février, quatre policiers autoroutiers de la Sûreté du Québec (SQ) se grefferont à l’équipe en place à Laurier-Station.

Sept paroisses réunies en une seule

SOCIÉTÉ. La nouvelle paroisse de Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière a tenu sa première assemblée des paroissiens le 14 janvier dernier, à Saint-Flavien. Plus de 150 personnes se sont réunies pour participer à la naissance du regroupement.

Nouvelle école à Saint-Apollinaire à quelques mois d’une pelletée de terre

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Navigateurs devrait lancer les appels d’offres pour la construction de la nouvelle école à Saint-Apollinaire d’ici quelques semaines. On confirme que le tout serait fait à la fin du mois de mars ou au début du mois d’avril.

Le prochain rendez-vous de l’emploi en préparation

ÉCONOMIE. C’est dans un contexte où la main-d’œuvre se fait rare que le 12e Rendez-vous emploi Lotbinière s’ouvrira le 23 mars prochain, à Saint-Apollinaire.