Chaque citoyen peut apporter sa contribution. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

FESTIVITÉS. Depuis plusieurs années, un groupe de citoyens de Lotbinière ajoute une touche féérique à la période de l'avent. Depuis le début du mois, l’Église Saint-Louis-de-Lotbinière ouvre ses portes à la population les fins de semaine pour leur laisser voir l’immense village de Noël qui y est monté et inspiré des résidences de la municipalité.

Installer les 80 maisons et bâtiments demande un travail colossal à près de 25 bénévoles qui construisent le village chaque année. Il faut un peu moins d’une semaine à ce groupe pour poser les demeures, dans l’ordre où elles sont situées, mais aussi les personnages, les arbres et les décorations.

Chacun des édifices a été réalisé par des citoyens de Lotbinière. Ils ont confectionné ou fait fabriquer une réplique à l’échelle un quart-de-pouce au pied de leur résidence. Il s’agit d’un travail minutieux qui demande plusieurs heures répartie sur plusieurs semaines, voire même quelques mois.

Débuts simples

L’aventure a commencé modestement, il y a 40 ans. Noëlla Laverdière offrait un décor à la crèche de l’église. «C’était traditionnel et je faisais le fond de la crèche. À l’intérieur, on mettait un carton où je dessinais le village de Lotbinière. Chaque année, c’était toujours le village, mais de façon différente.»

Près de 20 ans plus tard, elle a cherché une manière d’impliquer toute la municipalité. L’idée du village de Noël lui est alors apparue comme une évidence. «Mon conjoint et moi sommes allés rencontrer le curé et il a dit que ce serait le fun. La première année, on a eu l’église et notre domicile pour que les gens voient ce que nous souhaitions avoir. À partir de ça, les citoyens ont commencé à fabriquer des maisons», a-t-elle raconté.

Et, Mme Laverdière insiste, ce travail est l’œuvre de la communauté. Pour elle, l’implication de chacun est importante. «Une personne seule ne pourrait pas faire tout ça. On n’a pas de difficulté à avoir des gens. J’ai une liste de noms. On a des cultivateurs, des professionnels et même le maire.»

Si elle a réalisé quelques édifices, la majorité a été confectionnée par les citoyens de Lotbinière. D’autres s’ajouteront encore dans les prochaines années.

Accessibilité

Au départ, il était possible de voir le village seulement pendant les messes. Depuis trois ans, l’église ouvre ses portes à la population toutes les fins de semaine de décembre et la première de janvier. Une personne est toujours sur place pour accueillir les curieux et répondre à leurs questions.

Noëlla Laverdière explique qu’ils ne viennent pas seulement de la région, mais aussi d’ailleurs au Québec et au pays. «Ces gens sont en visite dans leur famille qui les amène voir le village. Je n’en reviens pas, c’est du bouche-à-oreille. Ils posent des questions sur les maisons, sur l’église. Une même personne peut être là pendant une heure et demie», s’est-elle réjoui.

Chaque année, d’autres souhaitent voir leur maison dans le village et Mme Laverdière confirme qu’ils auront de la place pour les accueillir. Elle et son équipe ont l’autorisation du curé pour l'allonger jusqu’au fond de l’église.

 

 

 

Les plus lus

Des actions contre le réchauffement climatique demandées

ENVIRONNEMENT. Les maires de la MRC de Lotbinière ont reçu le texte de la Déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique. Le texte, qui se veut un plaidoyer pour la mise en place de mesures visant à freiner les effets du réchauffement climatique, a été déposé le 12 septembre dernier au conseil des maires.

Succès pour le bioblitz 2018

ENVIRONNEMENT. La dernière partie du bioblitz 2018, qui s’est tenu dans la Forêt seigneuriale Joly de Lotbinière, a réuni une soixantaine de personnes. Ces amateurs de plein air ont répertorié, le 22 septembre, plusieurs espèces de champignons.

Agricultrice de l’année à 26 ans

AGRICULTURE. Fille de producteurs laitiers, Vicky Bélanger est tombée dedans quand elle était petite. Pour la productrice de 26 ans, le choix de carrière était naturel. À 21 ans, elle a fait le grand plongeon en achetant sa propre ferme. C’était en 2014. Aujourd’hui, ses efforts et son travail sont reconnus par ses pairs, alors qu’elle a été nommée agricultrice de l’année pour Chaudière-Appalaches...

Fin de la campagne de vaccination contre la méningite

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a confirmé que la fin de la campagne de vaccination spéciale contre le méningocoque de type B aura lieu comme prévu, le 1er octobre. Près de 2 250 enfants de moins de 5 ans ont été vaccinés à ce jour.

Le rallye des pompiers de Saint-Patrice de retour

SOCIÉTÉ. Le Service de sécurité incendie de Saint-Patrice-de-Beaurivage organise, encore cette année, son traditionnel rallye automobile à travers le sud de la MRC. Les curieux sont attendus à la caserne de Saint-Patrice, le 7 octobre.

Journée de grève à la SAQ

TRAVAIL. Les syndiqués de la Société des Alcools du Québec seront en grève vendredi.

Le contrat pour la nouvelle école accordé

ÉDUCATION. Le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a accordé le contrat pour la construction de la nouvelle école de Sainte-Apollinaire, hier soir, en assemblée extraordinaire.

La campagne de vaccination contre la grippe commence

SANTÉ. La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière débutera le 1er novembre. Le Centre de Santé et de Services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a confirmé les dates et lieux des différentes cliniques de vaccination qui seront tenues dans la région.

La demande de Saint-Agapit rejetée

SÉCURITÉ. Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a tranché. Il refuse à la municipalité de Saint-Agapit l’installation de panneaux d’arrêt obligatoire sur l’avenue Bergeron, à l’intersection de la rue du Centenaire.

Des produits inusités à découvrir

AGRICULTURE. La MRC de Lotbinière et le CLD de Lotbinière ont lancé, le 4 octobre dernier, trois capsules vidéos sur trois produits agricoles que l’on retrouve dans la MRC de Lotbinière. Ces vidéos ont été réalisées dans le cadre du Plan de Développement de la Zone agricole (PDZA) de Lotbinière.