La distribution des rubans blancs a aussi lieu dans les écoles. (Crédit photo : Archives)

SOCIÉTÉ. Le Centre-Femmes de Lotbinière a procédé, le 6 décembre, à la distribution des rubans blancs. Chaque année, depuis 16 ans, l’organisme les remet pour dire non à la violence faite aux femmes.

Cette année, quatre équipes de bénévoles ont donné des rubans dans différents lieux publics de Saint-Flavien, de Laurier-Station, de Saint-Agapit et de Saint-Apollinaire.

Le Centre-Femmes a aussi tenu des animations sur la violence dans les relations amoureuses. L’organisme s’est entretenu du phénomène avec des participants du Carrefour Jeunesse-Emploi, de l’Oasis Lotbinière, d’une maison de jeunes et avec des étudiants du campus de Saint-Agapit du Cégep de Thetford Mines. Les écoles Pamphile-Le May et Beaurivage ont aussi accueilli un kiosque d’information.

«On a vu dernièrement dans les médias qu’il y a eu beaucoup de dénonciations de violences sexuelles. Il y a eu une ouverture par rapport à ça. Quand une femme dénonce et que c’est médiatisé, cela en incite d’autres à le faire. Pour la violence conjugale, les gens ne voient pas ça de la même façon. Ils considèrent que ça relève plus du domaine privé. C’est rare qu’elles vont oser et ça paraît aussi dans les statistiques. Ça prend souvent 35 agressions avant qu’une femme appelle la police», a mentionné Audrey Gingras, intervenante au Centre-Femmes de Lotbinière.

Bien qu’il reste encore du travail de sensibilisation à faire, Mme Gingras reconnaît qu’il y a eu des progrès. «Les gens ont tendance à dire non à la violence. Plus qu’avant, lorsqu’ils voient des gestes, ils vont oser appeler la police et poser des actions. Quand je fais des animations dans les écoles et auprès des adultes, il y en a qui viennent me dire que j’ai raison et qu’ils ont déjà dénoncé. Est-ce que c’est gagné à 100 % ? Je ne crois pas, mais il y a un bout de fait..»

Bon an, mal an, la distribution des rubans blancs permet de sensibiliser 4 000 personnes et de rejoindre 180 entreprises.

Les 12 jours d’action contre la violence faite aux femmes se sont tenus du 25 novembre au 6 décembre, jour de la commémoration de la tuerie de l’école Polytechnique de Montréal.

 

Les plus lus

Sainte-Croix autorise la démolition de la maison Legendre

SOCIÉTÉ. Le comité de démolition de la municipalité de Sainte-Croix a accordé le permis de démolition de la maison Legendre à son propriétaire, le 5 juillet.

Sainte-Croix remporte la compétition des pompiers

SOCIÉTÉ. L’équipe du Service de sécurité incendie de Sainte-Croix a remporté la troisième édition de la Compétition des pompiers de Lotbinière. En tout, 30 sapeurs répartis en 10 équipes se sont élancés sur le parcours installé à Laurier-Station, le 7 juillet.

Radar photo à Val-Alain

TRANSPORT. Le ministère des Transports surveillera de près la vitesse sur le chantier de l’autoroute 20, à Val-Alain. Pendant l’été, les automobilistes pourraient y croiser un radar photo mobile, et ce, jusqu’au 2 novembre.

La miellerie Saint-Patrice au Festibière de Lévis

ÉCONOMIE. La miellerie Saint-Patrice était des exposants invités lors du deuxième Festibière de Lévis qui a eu lieu du 28 juin au 1er juillet dernier.

Des règlements qui ne vont pas assez loin

ENVIRONNEMENT. Le dépôt des projets de règlements modifiés de la Loi sur les hydrocarbures le 6 juin dernier ne rassure pas le Comité vigilance hydrocarbures de la MRC de Lotbinière. Le regroupement ne croit pas qu’ils écartent définitivement les possibilités de forages dans la région.

Maison Legendre : à quelques jours d’une décision

PATRIMOINE. Le sort de la maison Legendre sera scellé au cours des prochains jours. Le comité de démolition s’est réuni le 3 juillet dernier devant près de 30 personnes pour entendre les arguments des gens en faveur et ceux qui s’y opposent. Bien que la démolition semble probable, plusieurs demandent à la municipalité de considérer d’autres options de conservation.

Les travaux officiellement lancés

SOCIÉTÉ. Cétal a officiellement donné le coup d’envoi des travaux de sa nouvelle usine de Laurier-Station le 18 juin. Le nouvel édifice de 48 000 pieds carrés, situé dans le parc industriel de Laurier-Station, devrait accueillir les travailleurs au début de 2019.

Où fêter le 24 juin ?

SOCIÉTÉ. La Société nationale des Québécoises et des Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQQCA) a rendu publique la programmation de la Fête nationale. Si le grand rassemblement régional a lieu à Saint-Georges cette année, plusieurs municipalités de la MRC organisent des célébrations sur leur territoire.

L’opposition s’organise

SOCIÉTÉ. Les opposants à la démolition de la Maison Legendre n’ont pas dit leur dernier mot. Ils comptent bien faire appel de la décision du comité.

Cultiver ses valeurs

SOCIÉTÉ. Les élèves de l’École l’Astrale de Saint-Sylvestre participent depuis plusieurs mois à une expérience enrichissante. Le projet Qui cultive grandit les initie depuis quelques mois au jardinage.