Accès-Loisirs permet aux personnes à faible revenu d’avoir accès à une offre diversifiée de loisirs. (Crédit photo : Archives)

SOCIÉTÉ. Le programme Accès-Loisirs a été mis en branle il y a quelques années dans la MRC de Lotbinière. Bien qu’il permette à des personnes à faible revenu de participer gratuitement à des activités de loisir, il est encore méconnu d’une bonne partie de la population visée.

D’une session à l’autre, une trentaine de places sont distribuées alors qu’une centaine est mise à la disposition de la population. À titre d’exemple, l'automne dernier 132 places dans différentes activités étaient disponibles. Pourtant, seulement 32 ont été pourvues.

«On se rend compte que ce n’est pas assez connu. Ici, à Saint-Flavien, ça va quand même bien, mais il pourrait y en avoir un peu plus à Saint-Apollinaire. C’est sûr que dans ce coin-là et dans les villages voisins, il y a des gens en situation à faible revenu», a fait savoir Audrey Gingras, qui est intervenante au Centre-Femmes de Lotbinière, l’organisme qui coordonne maintenant le programme.

L’offre d’activités est relativement variée et s’adresse à toutes les catégories d’âges (adulte et enfant), a précisé Mme Gingras. Accès-Loisirs permet aux gens à faible revenu de suivre des cours en piscine, d’arts martiaux, de dessins, de danse ou de mise en forme. Des organismes et des entreprises de partout sur le territoire offrent des places.

«Le concept est intéressant. Personne n’est perdant, ça laisse des places à des personnes à faible revenu et ça fait connaître les entreprises et leurs services», a poursuivi Mme Gingras. Souvent, il s’agit de places restantes ou encore elles ont été créées spécialement pour Accès-Loisirs. Le défi, dans ce cas, est de convaincre les pourvoyeurs de service que ce n’est pas à leur désavantage.

«Ce qu’on leur explique, c’est que s’ils partent un groupe avec 10 personnes, cela ne change rien pour eux d’ouvrir une place supplémentaire s’ils ont déjà atteint ce seuil», a résumé Mme Gingras.

Ceux et celles qui souhaitent profiter du programme doivent répondre à certains critères, dont le revenu. Pour être admissible, une personne seule doit faire un revenu inférieur à 24 949 $ avant impôt alors qu’une famille de quatre personnes doit avoir un revenu plus bas que 46 362 $. Il faut aussi que les inscrits puissent se rendre à l’activité par leurs propres moyens.

La prochaine période d’inscription aura lieu le 11 janvier de 13h30 à 18h30 à la Maison de la famille de Saint-Apollinaire et au Centre-Femmes de Lotbinière. Les intéressés doivent apporter une preuve de revenu. Toutes les démarches se font dans la confidentialité et le respect de chaque individu.

 

 

Les plus lus

Des actions contre le réchauffement climatique demandées

ENVIRONNEMENT. Les maires de la MRC de Lotbinière ont reçu le texte de la Déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique. Le texte, qui se veut un plaidoyer pour la mise en place de mesures visant à freiner les effets du réchauffement climatique, a été déposé le 12 septembre dernier au conseil des maires.

Succès pour le bioblitz 2018

ENVIRONNEMENT. La dernière partie du bioblitz 2018, qui s’est tenu dans la Forêt seigneuriale Joly de Lotbinière, a réuni une soixantaine de personnes. Ces amateurs de plein air ont répertorié, le 22 septembre, plusieurs espèces de champignons.

Agricultrice de l’année à 26 ans

AGRICULTURE. Fille de producteurs laitiers, Vicky Bélanger est tombée dedans quand elle était petite. Pour la productrice de 26 ans, le choix de carrière était naturel. À 21 ans, elle a fait le grand plongeon en achetant sa propre ferme. C’était en 2014. Aujourd’hui, ses efforts et son travail sont reconnus par ses pairs, alors qu’elle a été nommée agricultrice de l’année pour Chaudière-Appalaches...

Fin de la campagne de vaccination contre la méningite

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a confirmé que la fin de la campagne de vaccination spéciale contre le méningocoque de type B aura lieu comme prévu, le 1er octobre. Près de 2 250 enfants de moins de 5 ans ont été vaccinés à ce jour.

Le rallye des pompiers de Saint-Patrice de retour

SOCIÉTÉ. Le Service de sécurité incendie de Saint-Patrice-de-Beaurivage organise, encore cette année, son traditionnel rallye automobile à travers le sud de la MRC. Les curieux sont attendus à la caserne de Saint-Patrice, le 7 octobre.

Journée de grève à la SAQ

TRAVAIL. Les syndiqués de la Société des Alcools du Québec seront en grève vendredi.

Le contrat pour la nouvelle école accordé

ÉDUCATION. Le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a accordé le contrat pour la construction de la nouvelle école de Sainte-Apollinaire, hier soir, en assemblée extraordinaire.

La campagne de vaccination contre la grippe commence

SANTÉ. La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière débutera le 1er novembre. Le Centre de Santé et de Services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a confirmé les dates et lieux des différentes cliniques de vaccination qui seront tenues dans la région.

La demande de Saint-Agapit rejetée

SÉCURITÉ. Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a tranché. Il refuse à la municipalité de Saint-Agapit l’installation de panneaux d’arrêt obligatoire sur l’avenue Bergeron, à l’intersection de la rue du Centenaire.

Des produits inusités à découvrir

AGRICULTURE. La MRC de Lotbinière et le CLD de Lotbinière ont lancé, le 4 octobre dernier, trois capsules vidéos sur trois produits agricoles que l’on retrouve dans la MRC de Lotbinière. Ces vidéos ont été réalisées dans le cadre du Plan de Développement de la Zone agricole (PDZA) de Lotbinière.