La MRC de Lotbinière a le meilleur solde migratoire de la Chaudière-Appalaches. (Crédit photo : Archives)

SOCIÉTÉ. La MRC de Lotbinière continue d’attirer de nouveaux citoyens et constitue un secteur très attrayant, selon les plus récentes données publiées par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ). Un solde migratoire positif de 289, pour un taux de 0,90 %, a été noté pour 2016-2017, le meilleur de Chaudière-Appalaches.

«Depuis une dizaine d’années, plusieurs actions ont été mises en place par la MRC de Lotbinière, de pair avec le CLD de Lotbinière, afin de mieux faire connaître le territoire de Lotbinière et les opportunités que la région offre», a indiqué le préfet suppléant, Bernard Fortier.

Il s’agit de la troisième année consécutive où Lotbinière se retrouve en tête de peloton dans la région de la Chaudière-Appalaches.

«Les atouts naturels de la MRC, la richesse de son paysage, l’accès à une série d’axes routiers qui la relie facilement aux territoires voisins et offre un accès aisé à son territoire (pas de trafic) ainsi que la qualité de vie contribuent à attirer les jeunes familles et les travailleurs», a expliqué l’agente de développement de la Société d’aide au développement des communautés de Lotbinière, Karine Marcoux.

Les gains se font surtout par rapport à Lévis, rapporte la publication Coup d’œil sociodémographique rendue publique le 20 mars.

«Plusieurs acteurs du développement du territoire ont mis l’épaule à la roue pour permettre à la région de Lotbinière de se démarquer et de devenir de plus en plus attractive pour les nouveaux arrivants. Tout d’abord, nos 18 municipalités qui travaillent sur des projets de nouveaux développements qui offrent de plus grands terrains à meilleur prix dans leurs périmètres urbains. Également, la volonté de travailler ensemble à promouvoir le territoire pour en augmenter la notoriété dans le cadre de la campagne de communication régionale porte fruit», a poursuivi Bernard Fortier.

Entre le 1er juillet 2016 et le 1er juillet 2017, ce sont 1 601 personnes qui se sont établies dans la MRC, alors que 1 312 l’ont quittée. Ce sont principalement les jeunes familles et les travailleurs qui choisissent Lotbinière pour faire leur nid. Chez les 25-44 ans, le solde migratoire est de 166 personnes et il est de 111 dans la tranche d'âge suivante (45-64 ans).

«Le fait de collectivement positionner Lotbinière comme région dynamique, située à 20 minutes des ponts et offrant un cadre de vie rural rempli de possibilités d’emploi et d'activités, nous permet de se faire remarquer au niveau de l’offre dans la grande région de Québec. Nous poursuivons nos efforts de promotion en 2018.», a expliqué le préfet suppléant.

Région attrayante

Du point de vue régional, la Chaudière-Appalaches tire également son épingle du jeu avec un solde positif de 925 personnes, en légère baisse par rapport à la période précédente (957 en 2015-2016). «La Chaudière-Appalaches est gagnante dans les groupes d’âge où se trouvent les jeunes familles, de même que chez les 45-64 ans», note-t-on dans la publication de l’ISQ. Quant aux MRC, la Nouvelle-Beauce suit Lotbinière avec un taux de 0,48 % et un solde migratoire positif de 175. Cependant, deux MRC ont eu plus de difficulté avec un bilan négatif: il s'agit des MRC des Etchemins et Robert-Cliche

À l’échelle provinciale, 202 500 Québécois ont changé de région administrative.

 

 

 

 

Les plus lus

Investissement majeur à Sainte-Agathe

SOCIÉTÉ. Le cœur de Sainte-Agathe subira une cure de rajeunissement. Avenir Sainte-Agathe et la municipalité ont confirmé un investissement de 1 M$ pour la construction d’un nouvel édifice qui abritera la clinique médicale et la pharmacie. Les travaux pour l'érection du bâtiment qui sera situé à l’intersection de la rue Saint-Georges et de la rue Gosford débuteront ce printemps et devraient être t...

L’ensemble des traitements contre le cancer disponible à Lévis

SANTÉ. En Chaudière-Appalaches, les patients atteints de cancer pourront désormais être pris en charge à Lévis sans avoir à se rendre à Québec, grâce au nouveau Centre régional intégré de cancérologie (CRIC) situé à l’Hôtel-Dieu.

Deux enseignantes pour une classe

ÉDUCATION. Une classe, deux enseignantes et 41 élèves. C’est le quotidien des enfants de première année qui fréquentent l’École La Source de Laurier-Station. Depuis deux ans, Isabelle Gendron et Noémie Fecteau partagent leur classe et enseignent ensemble.

La CSDN aura aussi des nouvelles classes de maternelle 4 ans

ÉDUCATION. Quatre des 250 nouvelles classes de maternelle 4 ans annoncées par le gouvernement provincial ont été attribuées à la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN). Comme ailleurs dans la province, elles doivent ouvrir leurs portes pour l’année scolaire 2019-2020.

Une décision qui se prend tôt le matin

ÉDUCATION. La décision de fermer ou non les écoles le matin se prend à 5h, même avant dans certains cas.

Près de 100 contraventions émises en un an

SÉCURITÉ. Depuis le 1er mars 2018, la Sûreté du Québec a distribué 87 contraventions à des automobilistes qui circulaient sur la route 271, à Saint-Flavien.

Jason-Elvis part à la conquête du monde

SOCIÉTÉ. Jason-Elvis Métivier s’envolera prochainement pour les Pays-Bas afin de représenter le Canada lors du World Agility Championship qui aura lieu du 10 au 14 avril prochain dans la ville de Hellendoorm.

La MRC veut permettre les maisons de tourisme

SOCIÉTÉ. À l’heure où certaines municipalités partent en guerre contre les propriétaires qui louent leur logement sur des plateformes de type Airbnb, la MRC de Lotbinière, elle, veut s’ouvrir à ce type d’hébergement touristique. Lors de la dernière séance du conseil des maires, les élus se sont penchés sur un projet de règlement visant à l’autoriser dans certains secteurs du territoire.

Un étudiant de Saint-Sylvestre reçoit une bourse

ÉDUCATION. Vincent Gagné, de Saint-Sylvestre, a reçu une bourse de 500 $ de la Fondation Jefo, le 20 février dernier.

De l’aide pour trois municipalités

SOCIÉTÉ. Le gouvernement a confirmé qu’il apporterait son soutien à 24 municipalités du Québec qui ont été touchées par la tempête de neige qui a sévi du 24 au 26 février. Du nombre, on retrouve trois localités de la MRC de Lotbinière.