La richesse de la biodiversité de la forêt seigneuriale de Joly sera étudiée. (Crédit photo : Archives – Martin Paulette)

ENVIRONNEMENT. Trois organismes de la MRC de Lotbinière souhaitent faire l’inventaire de la biodiversité de la forêt seigneuriale de Joly. D’ici le mois de septembre, ils y tiendront trois bioblitz, dont le premier qui aura lieu le 12 mai.

Le concept de bioblitz est relativement simple. Il s’agit de répertorier le plus grand nombre d’espèces possibles (animales et végétales) à un endroit et à un moment précis. Le rassemblement du 12 mai permettra de comptabiliser les différentes variétés de plantes printanières.

«De plus en plus de yeux sont tournés vers la Seigneurie. La communauté scientifique et le public s’y intéressent. Avant de passer à une étape de protection, il faut faire l’inventaire, savoir ce qu’il y a sur le territoire. À la suite de ça, nous pourrons évaluer si ça vaut la peine de pousser davantage vers la protection. On sait qu’il y a des secteurs vraiment intéressants, mais on aimerait améliorer nos connaissances», a mentionné la directrice générale de l’Organisme de bassin versant (OBV) de la zone du Chêne, Marie-André Boisvert.

Pendant la journée, des bénévoles, amateurs et experts, se rassembleront pour cataloguer les plantes qui se trouvent dans la vallée de la rivière du Chêne, près du sentier des Trois Fourches.

L’OBV de la zone du Chêne, la MRC de Lotbinière et les Amis de la Forêt seigneuriale Joly de Lotbinière souhaitent en apprendre plus sur cette zone. «À travers les différentes études, on s’est rendu compte d’un besoin d’acquisition de connaissances sur la faune et la flore de l’endroit. Donc, l’un des objectifs est d’aller en chercher. Aussi, nous voulons sensibiliser les gens à ce secteur et à son environnement qui sont peu connus du public», a poursuivi Mme Boisvert.

Le rassemblement de départ des bénévoles, le 12 mai, aura lieu à la salle municipale de Saint-Édouard. Pour ce premier rendez-vous, il y a déjà près d’une trentaine de volontaires d’inscrits. Les organisateurs espèrent en accueillir une quarantaine à chaque événement.

Le bioblitz du 16 juin sera consacré aux oiseaux et celui du 22 septembre aux champignons. Selon le succès rencontré cette année, Mme Boisvert indique que l’activité pourrait revenir chaque année. D’ailleurs, elle mentionne que les possibilités sont multiples : plantes estivales, reptiles, amphibiens, poissons, etc. «Il y a un bon territoire à couvrir et on ne manque pas de terrain de jeu pour faire des inventaires.»

À la suite de ces activités, il y aura production d’un rapport qui résumera le travail réalisé pendant les trois journées de bioblitz. Il devrait être présenté d’ici la fin de l’automne.

 

 

 

Les plus lus

Plusieurs suggestions pour le développement de Val-Alain

SOCIÉTÉ. Le comité chargé de travailler à l’élaboration de la planification stratégique de Val-Alain a reçu plusieurs suggestions qui alimenteront leur réflexion des prochains mois.

Le quai de Leclercville revampé

RÉNOVATION. C’est à la suite de travaux de réfection totalisant plus de 210 000 $ qu’a eu lieu, le 17 août, l’inauguration officielle du quai de Leclercville. En plus de Jacques Gourde, député fédéral, Normand Côté, préfet de la MRC de Lotbinière, et Marcel Richard, maire de Leclercville, une soixantaine de résidents de l’endroit se sont déplacés pour l’occasion.

Les visiteurs au rendez-vous à Dosquet

COMMUNAUTÉ. La 16e édition des Journées portes ouvertes sur les fermes du Québec a connu un franc succès. Le 9 septembre dernier, deux fermes de Dosquet ont ouvert leurs portes au public. Plus de 1 730 visites ont été comptabilisées au Centre d’attelage Équin-Star et à la Ferme Labonté et Filles.

Rentrée scolaire : hausse globale du nombre d’élèves dans les écoles

ÉDUCATION. Alors que les élèves du collégial ont déjà fait leur retour sur les bancs d’école, ceux du primaire et du secondaire y sont attendus à compter du 29 août. Pour plusieurs écoles, la rentrée scolaire 2018-2019 annonce certains changements causés par une hausse du taux de fréquentation.

Un lynx à Saint-Apollinaire

FAUNE. Une citoyenne de Saint-Apollinaire a partagé, lundi, une vidéo sur la page Spotted : Saint-Apollinaire et alentours-lotbinière, d’un lynx qu’elle a aperçu dans sa cour arrière le 10 septembre, en fin d’avant-midi.

Nouvelle subvention pour les travaux à l’église de Sainte-Croix

PATRIMOINE. Le ministère de la Culture a confirmé, en juillet, une subvention de 95 000 $ à la Fabrique Saint-Laurent-Rivière-du-Chêne. Cet argent servira aux travaux de réfection de l’église de Sainte-Croix.

Surplus budgétaire à la CSDN

C’est le 28 août que le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a adopté à l'unanimité le budget 2018-2019 de l’organisme. Après plusieurs années de déficits épongés grâce aux surplus accumulés, la CSDN prévoit un excédent de plus de 1,1 M$ dans son prochain exercice financier.

Un taux de diplomation en hausse

ÉDUCATION. Plus d’élèves quittent le secondaire avec leur diplôme en poche. Selon des chiffres rapportés par le Journal de Québec, le 10 septembre, les taux de diplomation sont en hausse en Chaudière-Appalaches et dans Lotbinière.

Les jeunes ruraux toujours aussi nombreux

JEUNES RURAUX. Cette année encore s’est déroulée la Classique des jeunes ruraux du Québec sur les terrains de l’Expo Lotbinière, à Saint-Agapit. Du 17 au 19 août, ce sont au total 150 jeunes, âgés de 4 à 25 ans, qui ont fait le succès de cette 22e édition sous la thématique de Disney.

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Après une pause d’un mois, les maires de la MRC de Lotbinière se sont réunis à l’occasion de leur assemblée mensuelle, le 12 septembre, à Leclercville. Voici quelques points qui ont retenu l’attention.