La richesse de la biodiversité de la forêt seigneuriale de Joly sera étudiée. (Crédit photo : Archives – Martin Paulette)

ENVIRONNEMENT. Trois organismes de la MRC de Lotbinière souhaitent faire l’inventaire de la biodiversité de la forêt seigneuriale de Joly. D’ici le mois de septembre, ils y tiendront trois bioblitz, dont le premier qui aura lieu le 12 mai.

Le concept de bioblitz est relativement simple. Il s’agit de répertorier le plus grand nombre d’espèces possibles (animales et végétales) à un endroit et à un moment précis. Le rassemblement du 12 mai permettra de comptabiliser les différentes variétés de plantes printanières.

«De plus en plus de yeux sont tournés vers la Seigneurie. La communauté scientifique et le public s’y intéressent. Avant de passer à une étape de protection, il faut faire l’inventaire, savoir ce qu’il y a sur le territoire. À la suite de ça, nous pourrons évaluer si ça vaut la peine de pousser davantage vers la protection. On sait qu’il y a des secteurs vraiment intéressants, mais on aimerait améliorer nos connaissances», a mentionné la directrice générale de l’Organisme de bassin versant (OBV) de la zone du Chêne, Marie-André Boisvert.

Pendant la journée, des bénévoles, amateurs et experts, se rassembleront pour cataloguer les plantes qui se trouvent dans la vallée de la rivière du Chêne, près du sentier des Trois Fourches.

L’OBV de la zone du Chêne, la MRC de Lotbinière et les Amis de la Forêt seigneuriale Joly de Lotbinière souhaitent en apprendre plus sur cette zone. «À travers les différentes études, on s’est rendu compte d’un besoin d’acquisition de connaissances sur la faune et la flore de l’endroit. Donc, l’un des objectifs est d’aller en chercher. Aussi, nous voulons sensibiliser les gens à ce secteur et à son environnement qui sont peu connus du public», a poursuivi Mme Boisvert.

Le rassemblement de départ des bénévoles, le 12 mai, aura lieu à la salle municipale de Saint-Édouard. Pour ce premier rendez-vous, il y a déjà près d’une trentaine de volontaires d’inscrits. Les organisateurs espèrent en accueillir une quarantaine à chaque événement.

Le bioblitz du 16 juin sera consacré aux oiseaux et celui du 22 septembre aux champignons. Selon le succès rencontré cette année, Mme Boisvert indique que l’activité pourrait revenir chaque année. D’ailleurs, elle mentionne que les possibilités sont multiples : plantes estivales, reptiles, amphibiens, poissons, etc. «Il y a un bon territoire à couvrir et on ne manque pas de terrain de jeu pour faire des inventaires.»

À la suite de ces activités, il y aura production d’un rapport qui résumera le travail réalisé pendant les trois journées de bioblitz. Il devrait être présenté d’ici la fin de l’automne.

 

 

 

Les plus lus

La Beaurivage est sortie de son lit

MÉTÉO. La rivière Beaurivage est sortie de son lit. Les fortes pluies des dernières heures ont provoqué le débordement du cours d’eau à certains endroits de la MRC de Lotbinière.

CAA-Québec recherche encore les pires routes de la province

TRANSPORT. CAA-Québec revient pour une quatrième année avec son palmarès des pires routes du Québec. Encore cette année, les usagers du réseau routier pourront voter pour un ou plusieurs tronçons de route qu’ils considèrent comme étant les plus mal en point de leur région.

La science citoyenne au service de l’environnement

ENVIRONNEMENT. Trois organismes de la MRC de Lotbinière souhaitent faire l’inventaire de la biodiversité de la forêt seigneuriale de Joly. D’ici le mois de septembre, ils y tiendront trois bioblitz, dont le premier qui aura lieu le 12 mai.

Changer le monde une parcelle de terre à la fois

SOCIÉTÉ. Les propriétaires de la Ferme du Ruisseau Fleury de Val-Alain, Nicole Charbonneau et Mario Giroux, sont revenus transformés d’un voyage de coopération internationale qu’ils ont fait au Bénin. En collaboration avec l’Union des producteurs agricoles — Développement international (UPA DI), ils se sont rendus dans ce pays de l'ouest de l’Afrique du 15 au 26 février.

Financement confirmé pour l’OBV du Chêne

ENVIRONNEMENT. Le gouvernement a confirmé, le 27 avril dernier, une bonification de plus de 7 M$ pour les 10 Organismes de bassin versant (OBV) de la Chaudière-Appalaches. Parmi ceux-ci, on retrouve l’OBV de la zone du Chêne et le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC).

L’anglais intensif fera son entrée à l’École Étienne-Chartier

ÉDUCATION. Les élèves de sixième année de l’École Étienne-Chartier de Saint-Gilles auront accès, dès la prochaine rentrée, à des cours d’anglais intensifs.

Le gouvernement prend en charge les puits inactifs

ENVIRONNEMENT. Le gouvernement du Québec a confirmé, le 1er mai, une somme de près de 2 M$ par année pour repérer et sécuriser les puits pétroliers et gaziers inactifs qui se trouvent sur son territoire.

Une popularité qui se confirme

TRANSPORT. Depuis son implantation en 2012, l’Express vers Sainte-Foy a connu, en 2017, sa meilleure année. Selon les données compilées, Express Lotbinière a enregistré plus de 24 200 passages en 2017, une augmentation de 14% par rapport à 2016.

Du champ au centre de tri

ENVIRONNEMENT. Plusieurs producteurs de la MRC de Lotbinière participent, depuis quelques années déjà, à une initiative qui permet de réduire leur empreinte écologique. Ils collaborent à la collecte des plastiques d’enrobage de balles de foin.

Un premier Salon de la famille dans Lotbinière

FAMILLE. Saint-Apollinaire sera l’hôte du premier Salon maternité, paternité et famille de Lotbinière qui aura lieu le 26 mai, au Centre multifonctionnel.