La richesse de la biodiversité de la forêt seigneuriale de Joly sera étudiée. (Crédit photo : Archives – Martin Paulette)

ENVIRONNEMENT. Trois organismes de la MRC de Lotbinière souhaitent faire l’inventaire de la biodiversité de la forêt seigneuriale de Joly. D’ici le mois de septembre, ils y tiendront trois bioblitz, dont le premier qui aura lieu le 12 mai.

Le concept de bioblitz est relativement simple. Il s’agit de répertorier le plus grand nombre d’espèces possibles (animales et végétales) à un endroit et à un moment précis. Le rassemblement du 12 mai permettra de comptabiliser les différentes variétés de plantes printanières.

«De plus en plus de yeux sont tournés vers la Seigneurie. La communauté scientifique et le public s’y intéressent. Avant de passer à une étape de protection, il faut faire l’inventaire, savoir ce qu’il y a sur le territoire. À la suite de ça, nous pourrons évaluer si ça vaut la peine de pousser davantage vers la protection. On sait qu’il y a des secteurs vraiment intéressants, mais on aimerait améliorer nos connaissances», a mentionné la directrice générale de l’Organisme de bassin versant (OBV) de la zone du Chêne, Marie-André Boisvert.

Pendant la journée, des bénévoles, amateurs et experts, se rassembleront pour cataloguer les plantes qui se trouvent dans la vallée de la rivière du Chêne, près du sentier des Trois Fourches.

L’OBV de la zone du Chêne, la MRC de Lotbinière et les Amis de la Forêt seigneuriale Joly de Lotbinière souhaitent en apprendre plus sur cette zone. «À travers les différentes études, on s’est rendu compte d’un besoin d’acquisition de connaissances sur la faune et la flore de l’endroit. Donc, l’un des objectifs est d’aller en chercher. Aussi, nous voulons sensibiliser les gens à ce secteur et à son environnement qui sont peu connus du public», a poursuivi Mme Boisvert.

Le rassemblement de départ des bénévoles, le 12 mai, aura lieu à la salle municipale de Saint-Édouard. Pour ce premier rendez-vous, il y a déjà près d’une trentaine de volontaires d’inscrits. Les organisateurs espèrent en accueillir une quarantaine à chaque événement.

Le bioblitz du 16 juin sera consacré aux oiseaux et celui du 22 septembre aux champignons. Selon le succès rencontré cette année, Mme Boisvert indique que l’activité pourrait revenir chaque année. D’ailleurs, elle mentionne que les possibilités sont multiples : plantes estivales, reptiles, amphibiens, poissons, etc. «Il y a un bon territoire à couvrir et on ne manque pas de terrain de jeu pour faire des inventaires.»

À la suite de ces activités, il y aura production d’un rapport qui résumera le travail réalisé pendant les trois journées de bioblitz. Il devrait être présenté d’ici la fin de l’automne.

 

 

 

Les plus lus

Sainte-Croix autorise la démolition de la maison Legendre

SOCIÉTÉ. Le comité de démolition de la municipalité de Sainte-Croix a accordé le permis de démolition de la maison Legendre à son propriétaire, le 5 juillet.

Sainte-Croix remporte la compétition des pompiers

SOCIÉTÉ. L’équipe du Service de sécurité incendie de Sainte-Croix a remporté la troisième édition de la Compétition des pompiers de Lotbinière. En tout, 30 sapeurs répartis en 10 équipes se sont élancés sur le parcours installé à Laurier-Station, le 7 juillet.

La miellerie Saint-Patrice au Festibière de Lévis

ÉCONOMIE. La miellerie Saint-Patrice était des exposants invités lors du deuxième Festibière de Lévis qui a eu lieu du 28 juin au 1er juillet dernier.

Radar photo à Val-Alain

TRANSPORT. Le ministère des Transports surveillera de près la vitesse sur le chantier de l’autoroute 20, à Val-Alain. Pendant l’été, les automobilistes pourraient y croiser un radar photo mobile, et ce, jusqu’au 2 novembre.

Des règlements qui ne vont pas assez loin

ENVIRONNEMENT. Le dépôt des projets de règlements modifiés de la Loi sur les hydrocarbures le 6 juin dernier ne rassure pas le Comité vigilance hydrocarbures de la MRC de Lotbinière. Le regroupement ne croit pas qu’ils écartent définitivement les possibilités de forages dans la région.

Maison Legendre : à quelques jours d’une décision

PATRIMOINE. Le sort de la maison Legendre sera scellé au cours des prochains jours. Le comité de démolition s’est réuni le 3 juillet dernier devant près de 30 personnes pour entendre les arguments des gens en faveur et ceux qui s’y opposent. Bien que la démolition semble probable, plusieurs demandent à la municipalité de considérer d’autres options de conservation.

L’opposition s’organise

SOCIÉTÉ. Les opposants à la démolition de la Maison Legendre n’ont pas dit leur dernier mot. Ils comptent bien faire appel de la décision du comité.

Troisième lien: la MRC de Lotbinière joint sa voix à celle de Lévis

POLITIQUE. La MRC de Lotbinière appuie la Ville de Lévis dans ses démarches pour la construction d’un troisième lien routier entre les rives sud et nord de la région. Plusieurs élus et représentants socio-économique de la région étaient présents à une conférence de presse donnée par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, le 5 juillet, pour manifester ouvertement leur appui.

Un sondage qui ne reflèterait pas la réalité

ENVIRONNEMENT. L’Association pétrolière et gazière du Québec (L’APGQ) maintient qu’une forte proportion de la population québécoise donne son appui au développement des projets liés au gaz naturel. L’organisme a réagi, le 26 juin dernier, à la sortie des résultats d’une enquête menée par le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO). L’exercice montrait que 65 % d...

Saint-Agapit veut accroître la sécurité sur son territoire

SOCIÉTÉ. Face à l’augmentation de la circulation sur l’avenue Bergeron, au cœur de Saint-Agapit, la municipalité a fait part de ses inquiétudes au ministère des Transports. Elle demande l’implantation d’arrêts obligatoires dans les quatre directions à l’intersection de l’avenue Bergeron et de la rue du Centenaire.