(Crédit photo : Courtoisie)

SOCIÉTÉ. Les responsables de l’Opération Nez rouge (ONR) de Lotbinière ont tracé un bilan positif de cette 27e année d’activité dans la région. En huit soirées d’activité, les 222 bénévoles ont aidé à la réalisation de 169 raccompagnements.

Lors de la dernière fin de semaine de service, les 21 et 22 décembre, les équipes ont fait 27 raccompagnements, soit 19 le 21 décembre et huit le 22 décembre. Pendant ces deux soirées, l’ONR de Lotbinière a accueilli 50 volontaires.

«Le Club Lions de Saint-Apollinaire est très heureux d’avoir contribué au raccompagnement sécuritaire à la maison de ceux qui en ont fait la demande», a fait savoir la secrétaire-trésorière de l’ONR de Lotbinière, Johanne Côté.

En 2018, la fin de semaine la plus occupée a été celle du 14 et 15 décembre alors que les équipes ont fait 59 raccompagnements.

L’an dernier, en neuf soirs, l’ONR de Lotbinière avait permis à plus de 200 personnes de faire un retour à la maison, l'esprit tranquille, avec 203 raccompagnements.

À l’échelle du Québec, l’ONR en était à sa 35e édition. L’organisation nationale est également satisfaite de son bilan. Les quelque 39 674 bénévoles ont ramené 55 720 clients qui ont fait appel au service entre le 30 novembre et le 31 décembre.

«Si l’Opération Nez rouge a évolué de manière spectaculaire depuis 1984, une constante demeure : la pertinence de son retour sur les routes, année après année. L’Opération Nez rouge, ce n’est pas seulement une activité agréable et différente, c’est aussi une action concrète qu’on pose pour lutter contre la conduite avec les facultés affaiblies et pour faire de nos routes des endroits plus sécuritaires durant la période des Fêtes», s’est réjoui le président fondateur de l’ONR, Jean-Marie De Koninck.

 

 

Les plus lus

Feu vert pour le développement du Domaine du Radar

TOURISME. Après avoir acheté les terrains de l’ancienne base militaire située à Saint-Sylvestre, en 2010, Richard St-Laurent s’est mis à rêver de faire du Domaine du Radar un incontournable touristique. Aujourd’hui, son souhait est en voie de devenir une réalité. Il a reçu, le 17 janvier, la confirmation d’une aide financière de 1,4 M$ du gouvernement du Québec. L’argent le supportera dans la conc...

Valentin, le premier bébé de 2019

FAMILLE. La MRC de Lotbinière a accueilli son tout premier bébé de l’année 2019. Le petit Valentin Chouinard est né le 1er janvier à 3h53, à l’Hôtel-Dieu de Lévis. Le poupon, originaire de Saint-Apollinaire, est en parfaite santé, tout comme sa mère.

Une bonne année pour Nez rouge

SOCIÉTÉ. Les responsables de l’Opération Nez rouge (ONR) de Lotbinière ont tracé un bilan positif de cette 27e année d’activité dans la région. En huit soirées d’activité, les 222 bénévoles ont aidé à la réalisation de 169 raccompagnements.

Budget en augmentation à Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Le conseil municipal de Saint-Antoine-de-Tilly a adopté, le 18 décembre, un budget de 2,4 M$ pour l’année 2019. Il s’agit d’une légère augmentation par rapport à l’année dernière où les dépenses étaient estimées à 2,3 M$.

Revue 2018 - Rétrospective du mois d'octobre

Voici les événements qui ont marqué le mois d'octobre.

Revue 2018 - Rétrospective du mois d'août

Voici quelques événements qui ont marqué le mois d'août.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de novembre

Voici quelques moments qui ont marqué le mois de novembre.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de septembre

Voici un résumé des événements qui ont marqué le mois de septembre.

Le suicide toujours préoccupant en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de service sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a fait le point sur la situation du suicide sur le territoire. Selon les plus récents chiffres du CISSS (2011-2015), environ 76 personnes commettent l’irréparable chaque année, en Chaudière-Appalaches.

Budget légèrement en baisse à Joly

POLITIQUE. La municipalité de Joly a adopté, en décembre, son budget pour l’année 2019. Par rapport aux prévisions budgétaires de 2018, l’exercice montre une légère baisse des dépenses. Elles sont passées de 1 565 654 $ en 2018 à 1 533 442 $ en 2019.