Le Programme Mobilisation-Diversité implique plusieurs intervenants. (Crédit photo : Courtoisie)

SOCIÉTÉ. La MRC de Lotbinière et le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) travailleront, au cours des prochaines années, à mettre en place des stratégies pour faciliter l’accueil et l’intégration des immigrants dans la région. Le Programme Mobilisation-diversité a été officiellement lancé le 22 novembre dernier.

Pour y arriver, le Carrefour collaborera avec les municipalités et les entreprises pour leur donner les bons outils et la formation qui favoriseront l’intégration de ces nouveaux arrivants.

«Cette entente appuie ce qu’on fait déjà dans le milieu. Précisément, on aura à travailler avec les 18 municipalités du territoire pour développer ou améliorer les stratégies d’accueil dans chacune des municipalités. Certaines municipalités sont mieux outillées. Ce qu’on veut s’assurer c’est qu’il y ait une sensibilité au niveau de l'immigration», a expliqué l’agente de développement au CJE Lotbinière, Judith Riopel.

Au niveau économique, elle précise qu’il y a quelques années encore, faire appel à l’immigration pour répondre au besoin de main-d’œuvre était relativement marginal. Maintenant, c’est de plus en plus courant. «Le défi sera de faire connaître aux entreprises ce qui se fait ailleurs, les histoires à succès et à les outiller.»

Construire des ponts

L’entente prévoit aussi que la MRC entre en contact et entretienne des relations avec des organismes en régionalisation de l’immigration à Montréal. La mission de ces regroupements est justement d’aider les nouveaux arrivants à s’établir en région et assurer leur intégration à l'extérieur de la Métropole. «Les difficultés de recrutement touchent tous les types d’entreprises, les petites et les grandes. Elles doivent varier leurs méthodes.»

Le préfet de la MRC de Lotbinière, Normand Côté, espère que cette approche rende la région plus attrayante. «Ce projet s’inscrit dans la vision stratégique retenue par les élus et les acteurs de développement économique de la MRC qui propose qu’en 2020, le territoire soit reconnu comme un modèle de communauté champêtre, accueillante, active, prospère et innovatrice offrant un milieu de vie propice à l’épanouissement de sa population.»

Déjà en marche

Le CJE débutera avec les municipalités de Dosquet, Saint-Flavien et Saint-Patrice. «Notre point de départ a été les politiques MADA-famille des municipalités. On a identifié celles qui avaient pointé l’accueil de citoyens et d’immigrants comme priorité», a ajouté Judith Riopel.

Déjà, mentionne-t-elle, certaines sont plus attractives pour ces derniers, dont Saint-Agapit, Laurier-Station et Saint-Apollinaire. La proximité des services favorise leur intégration. Cependant, le défi reste d’établir des réseaux de contacts dans chacune des 18 municipalités.

Selon les données du recensement de 2016, la MRC de Lotbinière compte 405 immigrants. Du nombre, 200 d’entre eux sont âgés de 25 à 44 ans. On compte également 80 enfants de moins de 5 ans. La majorité des immigrants qu’accueille la MRC est originaire des Amériques (90) et de l’Europe (225).

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

Fromagerie Bergeron voit grand

ÉCONOMIE. Les affaires vont bien pour la Fromagerie Bergeron, si bien que l’entreprise est en pleine expansion. Les frères Bergeron ont confirmé, le 29 mars, un investissement de 20 M$ sur quatre ans pour l’agrandissement et la modernisation de leur usine de Saint-Antoine-de-Tilly. Du coup, ils bénéficieront d'un coup de pouce du gouvernement fédéral pouvant aller jusqu’à 3,9 M$.

Programmation relevée pour les Rendez-vous sur le parvis

SPECTACLE. Le comité organisateur des Rendez-vous sur le parvis a frappé un grand coup pour sa quatrième édition en inscrivant le ténor Marc Hervieux à sa programmation. Cette année, l’événement se tiendra du 29 juin au 1er juillet, toujours au cœur de Saint-Antoine-de-Tilly.

En lice pour les prix Lauriers

AGRICULTURE. Le travail et les efforts qu’ont mis Christian Lefebvre et Carole Marcoux dans leur entreprise Le Porc de Beaurivage au cours des dernières années portent fruit. La qualité de leur produit est maintenant reconnue par l’industrie culinaire québécoise, qui a désigné l’exploitation parmi les 90 finalistes des premiers prix Lauriers de la gastronomie québécoise.

Saison de rêve pour Anthony Gervais-Marcoux

SPORT. À peine âgé de 16 ans, l’Apollinarois Anthony Gervais-Marcoux, peut déjà aspirer à faire partie de l’élite du snowboard cross. L’athlète, qui s’entraîne au Mont Orignal, a terminé au pied du podium au Championnat canadien junior qui se déroulait en Colombie-Britannique le 24 mars dernier.

Le Fusion de Lotbinière se distingue

SOCCER. Le Fusion de Lotbinière U-11 s’est distingué à l’occasion du Challenge de soccer de Victoriaville. L’équipe a remporté la médaille d’or le 17 mars dernier contre l’Optimum de Victoriaville dans un match serré qui s’est conclu par la marque de 6-5.

Danseurs de talent

CULTURE. Deux étudiants de la MRC de Lotbinière ont raflé les honneurs de la finale régionale de Cégep en spectacle, le 24 mars. Joakim Julien, d’Issoudun et Guillaume Talbot, de Saint-Édouard se sont produit sur la scène du Cégep de Lévis-Lauzon en présentant un numéro dans la catégorie Danse — création.

Cabane à sucre rasée par les flammes

FAITS DIVERS. Une cabane à sucre de Sainte-Agathe a complètement été détruite par les flammes, dimanche.

Opération séduction

FOOTBALL. Le footballeur originaire d’Issoudun, Charles Brousseau, a été l’un des 50 joueurs universitaires invités au camp d’évaluation régional de l’est de la Ligue canadienne de football (LCF), le 7 mars dernier, à Montréal.

Le ministre confirme une meilleure couverture ambulancière

SANTÉ. Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette a confirmé, le 29 mars, le renforcement de la couverture ambulancière dans sept régions du Québec, dont Chaudière-Appalaches. Ainsi, après plusieurs années d’attente à Saint-Flavien, l’horaire de faction sera converti en quart de travail à l’heure.

À vendre de nouveau

ÉCONOMIE. Les propriétaires du Circuit Sainte-Croix remettent leur immense terrain de 5,8 millions de pieds carrés en vente. C’est ce qu’a confirmé le copropriétaire de l’endroit, Guillaume Bergeron.