Chaque citoyen peut apporter sa contribution. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

FESTIVITÉS. Depuis plusieurs années, un groupe de citoyens de Lotbinière ajoute une touche féérique à la période de l'avent. Depuis le début du mois, l’Église Saint-Louis-de-Lotbinière ouvre ses portes à la population les fins de semaine pour leur laisser voir l’immense village de Noël qui y est monté et inspiré des résidences de la municipalité.

Installer les 80 maisons et bâtiments demande un travail colossal à près de 25 bénévoles qui construisent le village chaque année. Il faut un peu moins d’une semaine à ce groupe pour poser les demeures, dans l’ordre où elles sont situées, mais aussi les personnages, les arbres et les décorations.

Chacun des édifices a été réalisé par des citoyens de Lotbinière. Ils ont confectionné ou fait fabriquer une réplique à l’échelle un quart-de-pouce au pied de leur résidence. Il s’agit d’un travail minutieux qui demande plusieurs heures répartie sur plusieurs semaines, voire même quelques mois.

Débuts simples

L’aventure a commencé modestement, il y a 40 ans. Noëlla Laverdière offrait un décor à la crèche de l’église. «C’était traditionnel et je faisais le fond de la crèche. À l’intérieur, on mettait un carton où je dessinais le village de Lotbinière. Chaque année, c’était toujours le village, mais de façon différente.»

Près de 20 ans plus tard, elle a cherché une manière d’impliquer toute la municipalité. L’idée du village de Noël lui est alors apparue comme une évidence. «Mon conjoint et moi sommes allés rencontrer le curé et il a dit que ce serait le fun. La première année, on a eu l’église et notre domicile pour que les gens voient ce que nous souhaitions avoir. À partir de ça, les citoyens ont commencé à fabriquer des maisons», a-t-elle raconté.

Et, Mme Laverdière insiste, ce travail est l’œuvre de la communauté. Pour elle, l’implication de chacun est importante. «Une personne seule ne pourrait pas faire tout ça. On n’a pas de difficulté à avoir des gens. J’ai une liste de noms. On a des cultivateurs, des professionnels et même le maire.»

Si elle a réalisé quelques édifices, la majorité a été confectionnée par les citoyens de Lotbinière. D’autres s’ajouteront encore dans les prochaines années.

Accessibilité

Au départ, il était possible de voir le village seulement pendant les messes. Depuis trois ans, l’église ouvre ses portes à la population toutes les fins de semaine de décembre et la première de janvier. Une personne est toujours sur place pour accueillir les curieux et répondre à leurs questions.

Noëlla Laverdière explique qu’ils ne viennent pas seulement de la région, mais aussi d’ailleurs au Québec et au pays. «Ces gens sont en visite dans leur famille qui les amène voir le village. Je n’en reviens pas, c’est du bouche-à-oreille. Ils posent des questions sur les maisons, sur l’église. Une même personne peut être là pendant une heure et demie», s’est-elle réjoui.

Chaque année, d’autres souhaitent voir leur maison dans le village et Mme Laverdière confirme qu’ils auront de la place pour les accueillir. Elle et son équipe ont l’autorisation du curé pour l'allonger jusqu’au fond de l’église.

 

 

 

Les plus lus

Collision frontale à Sainte-Croix

FAITS DIVERS. La route a joué des tours à deux automobilistes qui ont été impliqués dans une collision cet après-midi. Les événements se sont déroulés vers 14 h sur la route 271 entre Sainte-Croix et Laurier-Station.

Multiples collisions sur l'autoroute

FAITS DIVERS. Plusieurs véhicules ont été impliqués dans de multiples collisions et sorties de route qui sont survenues vers 11 h ce matin sur l’autoroute 20 Ouest, à la hauteur du kilomètre 288, entre Saint-Apollinaire et Laurier-Station. Ces incidents ont provoqué la fermeture de l'autoroute qui a été rouverte à la circulation à 14h10.

Conférence pour savoir se démarquer en affaires

ÉCONOMIE. La Société d’aide au développement des communautés (SADC) de Lotbinière tiendra son sixième Brunch du Nouvel An, le 26 janvier prochain au Complexe des Seigneuries. Pour l’occasion, l’organisme recevra l’entrepreneur Vincent Thériault qui œuvre dans l’industrie du vêtement depuis 2010.

Nouveau moyen pour gérer l’anxiété

SANTÉ. L’Oasis de Lotbinière est l’un des huit regroupements de Chaudière-Appalaches qui a été choisi par l’organisme Revivre pour l’implantation de l’un de ses programmes: J’avance. Dès le 31 janvier, de 10 à 15 personnes auront accès à cette formation qui leur donnera les outils pour apprendre à gérer leur anxiété.

Trouver des solutions pour la conciliation travail-famille-aidants

SOCIÉTÉ. Les proches aidants doivent composer avec des contraintes personnelles, familiales et professionnelles. Afin de réfléchir à des solutions viables pour employés et employeurs, 35 entrepreneurs se sont réunis, le 14 décembre, au club de golf de Lotbinière pour assister au brunch-conférence Développer des pratiques gagnantes travail-famille-aidants.

Les habiletés des chevaux en vedette

SPORT. Dosquet accueillera son premier derby d’attelage le 14 janvier prochain. L’événement aura lieu au Centre d’attelage Équin-Star, situé sur le site de l’ancien terrain de golf. Plus de 40 chevaux et leurs meneurs rivaliseront d’adresse pour impressionner le public et remporter les honneurs de leur catégorie.

Yanni Gourde président d’honneur du Tournoi de hockey de Saint-Gilles

HOCKEY. Le 35e Tournoi provincial de hockey mineur de Saint-Gilles s’ouvrira sous la présidence d’honneur de Yanni Gourde. Du 16 au 28 janvier, pas moins de 800 jeunes joueurs bantam et midget disputeront 70 matchs sur la glace de l’aréna de Saint-Gilles.

Val-Alain rend hommage à son ancien maire

POLITIQUE. Rénald Grondin a été présent pendant 32 ans dans le paysage politique de Val-Alain, dont 28 comme maire de la petite localité. Il s’est retiré de la vie publique lendemain des élections du 5 novembre. Le 16 décembre, la communauté lui a rendu hommage et souligné son implication au développement de la municipalité.

Sainte-Croix obtient son quatrième fleuron

SOCIÉTÉ. La Corporation des Fleurons du Québec a dévoilé, le 5 décembre dernier, les résultats de la classification 2017 des municipalités Fleurons du Québec. Lors de la cérémonie qui se tenait au Zoo de Granby, Sainte-Croix a eu la confirmation qu’elle avait obtenu son quatrième fleuron.

Le CISSS poursuit le programme de formation des préposés aux bénéficiaires

SANTÉ. Fort du succès rencontré cet automne par la Formation de préposés aux bénéficiaires adaptée en CHSLD, Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches poursuivra avec une seconde cohorte d’étudiants cet hiver.