Accès-Loisirs permet aux personnes à faible revenu d’avoir accès à une offre diversifiée de loisirs. (Crédit photo : Archives)

SOCIÉTÉ. Le programme Accès-Loisirs a été mis en branle il y a quelques années dans la MRC de Lotbinière. Bien qu’il permette à des personnes à faible revenu de participer gratuitement à des activités de loisir, il est encore méconnu d’une bonne partie de la population visée.

D’une session à l’autre, une trentaine de places sont distribuées alors qu’une centaine est mise à la disposition de la population. À titre d’exemple, l'automne dernier 132 places dans différentes activités étaient disponibles. Pourtant, seulement 32 ont été pourvues.

«On se rend compte que ce n’est pas assez connu. Ici, à Saint-Flavien, ça va quand même bien, mais il pourrait y en avoir un peu plus à Saint-Apollinaire. C’est sûr que dans ce coin-là et dans les villages voisins, il y a des gens en situation à faible revenu», a fait savoir Audrey Gingras, qui est intervenante au Centre-Femmes de Lotbinière, l’organisme qui coordonne maintenant le programme.

L’offre d’activités est relativement variée et s’adresse à toutes les catégories d’âges (adulte et enfant), a précisé Mme Gingras. Accès-Loisirs permet aux gens à faible revenu de suivre des cours en piscine, d’arts martiaux, de dessins, de danse ou de mise en forme. Des organismes et des entreprises de partout sur le territoire offrent des places.

«Le concept est intéressant. Personne n’est perdant, ça laisse des places à des personnes à faible revenu et ça fait connaître les entreprises et leurs services», a poursuivi Mme Gingras. Souvent, il s’agit de places restantes ou encore elles ont été créées spécialement pour Accès-Loisirs. Le défi, dans ce cas, est de convaincre les pourvoyeurs de service que ce n’est pas à leur désavantage.

«Ce qu’on leur explique, c’est que s’ils partent un groupe avec 10 personnes, cela ne change rien pour eux d’ouvrir une place supplémentaire s’ils ont déjà atteint ce seuil», a résumé Mme Gingras.

Ceux et celles qui souhaitent profiter du programme doivent répondre à certains critères, dont le revenu. Pour être admissible, une personne seule doit faire un revenu inférieur à 24 949 $ avant impôt alors qu’une famille de quatre personnes doit avoir un revenu plus bas que 46 362 $. Il faut aussi que les inscrits puissent se rendre à l’activité par leurs propres moyens.

La prochaine période d’inscription aura lieu le 11 janvier de 13h30 à 18h30 à la Maison de la famille de Saint-Apollinaire et au Centre-Femmes de Lotbinière. Les intéressés doivent apporter une preuve de revenu. Toutes les démarches se font dans la confidentialité et le respect de chaque individu.

 

 

Les plus lus

Un succès pour le Festival country

FESTIVAL. Plus de 7 000 personnes se sont réunies les 14, 15 et 16 juin dernier à Saint-Agapit, à l’occasion du quatrième Festival Country de Lotbinière. Il s’agit d’un record de participation pour le jeune événement qui a présenté ses spectacles du samedi soir à guichet fermé.

Intervention à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Les autorités municipales de Saint-Gilles ont été appelées à intervenir à la suite d’un petit déversement d’hydrocarbures survenu plus tôt aujourd’hui, sur la rue Principale.

Un succès pour la Course des 4 Vents

COMMUNAUTÉ. La quatrième édition de la Course des 4 Vents aura permis d’amasser 9 715 $ qui serviront à la promotion des saines habitudes de vie. Près de 670 coureurs et marcheurs se sont élancés sur les différents parcours le 16 juin dernier, à Saint-Apollinaire.

Sainte-Croix autorise la démolition de la maison Legendre

SOCIÉTÉ. Le comité de démolition de la municipalité de Sainte-Croix a accordé le permis de démolition de la maison Legendre à son propriétaire, le 5 juillet.

Sainte-Croix remporte la compétition des pompiers

SOCIÉTÉ. L’équipe du Service de sécurité incendie de Sainte-Croix a remporté la troisième édition de la Compétition des pompiers de Lotbinière. En tout, 30 sapeurs répartis en 10 équipes se sont élancés sur le parcours installé à Laurier-Station, le 7 juillet.

Radar photo à Val-Alain

TRANSPORT. Le ministère des Transports surveillera de près la vitesse sur le chantier de l’autoroute 20, à Val-Alain. Pendant l’été, les automobilistes pourraient y croiser un radar photo mobile, et ce, jusqu’au 2 novembre.

Saint-Gilles s’embellit

CULTURE. Près de 100 jeunes de l’École Étienne-Chartier, de Saint-Gilles, ont participé à un important projet d’art urbain. La fresque a été dévoilée officiellement le 4 juillet devant les jeunes créateurs.

Des règlements qui ne vont pas assez loin

ENVIRONNEMENT. Le dépôt des projets de règlements modifiés de la Loi sur les hydrocarbures le 6 juin dernier ne rassure pas le Comité vigilance hydrocarbures de la MRC de Lotbinière. Le regroupement ne croit pas qu’ils écartent définitivement les possibilités de forages dans la région.

Maison Legendre : à quelques jours d’une décision

PATRIMOINE. Le sort de la maison Legendre sera scellé au cours des prochains jours. Le comité de démolition s’est réuni le 3 juillet dernier devant près de 30 personnes pour entendre les arguments des gens en faveur et ceux qui s’y opposent. Bien que la démolition semble probable, plusieurs demandent à la municipalité de considérer d’autres options de conservation.

Jordane Labrie ouvre la saison du Moulin du Portage

CHANSON. La chanteuse originaire des Escoumins, Jordane Labrie, ouvrira l’été de spectacles au Moulin du Portage. C’est dans une ambiance aux accents folk qu’elle invitera le public dans un voyage musical à travers le Canada, le 30 juin prochain.