La nouvelle usine de Cétal. (Crédits photo : AnneCarrier architecte, Mélanie Labrecque et Courtoisie)

ÉCONOMIE. L’entreprise adaptée Cétal, qui emploie principalement des personnes vivant avec un handicap, ouvrira bientôt le plus récent chapitre de son histoire. D’ici quelques semaines, elle lancera la construction d’une nouvelle usine à Laurier-Station, un projet autofinancé de 4 M$.

«Nous avons pris tous les arguments de nos employés en considération. Tout sera amélioré pour eux. Nous avons étudié chaque commentaire pour faire le mieux possible, selon leurs besoins», a indiqué la responsable des communications, Stéphanie Blais.

L'usine regroupera toutes les activités de l’entreprise sous un même toit. Actuellement, la production est répartie sur deux sites distincts. La nouvelle bâtisse, située sur le chemin Olivier, sera divisée en deux parties. Dans la première, on y retrouvera une grande cafétéria vitrée et l’administration. Dans la seconde, il y aura des locaux qui serviront plus tard de classes et l’usine.

«L’usine sera séparée en deux, avec un mur coupe-son, parce qu’on ne veut pas mélanger le bois avec le reste. Cela nous permettra de faire les autres activités sans être pris dans le bruit. Ce seront des installations ultra-modernes», a confirmé le président du conseil d’administration, René Blais.

La compagnie est spécialisée dans la sous-traitance industrielle. Elle produit des palettes et des caissons de bois, fait de l’ensachage et a aussi développé une expertise dans la fabrication de câbles et de harnais électriques destinés à l’assemblage d’équipements de transport, de lavage industriel, de ventilation ainsi que de machines à café industrielles.

Les employés devraient intégrer leur nouvel environnement de travail en décembre, au plus tard vers le 1er janvier.

Production

Cétal emploie 120 personnes à Laurier-Station et 30 autres dans une usine qui a ouvert ses portes en 2016, à Victoriaville. «Nous faisons la preuve qu’il est possible d’avoir une entreprise, d’offrir une rémunération et de faire travailler des gens handicapées», a souligné René Blais.

Bien qu’elle soit un Organisme à but non lucratif (OBNL), Cétal bénéficie de subventions salariales d’Emploi-Québec qui couvre une partie de la rémunération d’une centaine d’employés.

«Sans ça, ce serait impossible de fonctionner. Ce qui fait que chaque année, on dégage un peu de profit. Cela nous permet d’accumuler un peu d’argent, de nous payer ça [l’usine] et d’avoir un milieu de vie plus intéressant et facile à gérer», a indiqué René Blais. Le chiffre d’affaires annuel de Cétal s’élève à 5 M$.

Valorisation

René et Stéphanie Blais ont insisté à plusieurs reprises sur le fait que Cétal est bien plus qu’un employeur. Il devient un milieu de vie pour les personnes qui y travaillent. «Ils sont contents de venir travailler», a expliqué Mme Blais. «Pour les parents, c’est merveilleux de voir que leurs enfants peuvent avoir un emploi comme tout le monde et peuvent se réaliser. Ils aiment ça et en sont fiers», a rajouté René Blais.

Les ouvriers bénéficient aussi de formation continue et rémunérée à raison de deux heures par semaine. Elle vise notamment à leur donner les outils nécessaires pour mieux gérer différentes situations du quotidien et à acquérir une certaine autonomie. L’objectif ultime est de leur permettre d’avoir accès au marché du travail régulier.

Chaudière-Appalaches est l’une des régions québécoises les mieux desservie par des entreprises adaptées. Chez Cétal, près de 80 % des employés présentent une déficience physique, mentale ou intellectuelle avec un caractère persistant. Pour être admissible au Programme de subvention en entreprise adaptée, il faut que la proportion d’employés ayant une limitation fonctionnelle s’élève à au moins 60 %.

 

Les plus lus

Investissement majeur à Sainte-Agathe

SOCIÉTÉ. Le cœur de Sainte-Agathe subira une cure de rajeunissement. Avenir Sainte-Agathe et la municipalité ont confirmé un investissement de 1 M$ pour la construction d’un nouvel édifice qui abritera la clinique médicale et la pharmacie. Les travaux pour l'érection du bâtiment qui sera situé à l’intersection de la rue Saint-Georges et de la rue Gosford débuteront ce printemps et devraient être t...

Des toits s’effondrent à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Plusieurs toitures de Saint-Gilles ont cédé sous le poids de la neige. Les pompiers ont été appelés à intervenir à différents endroits de la municipalité, le 25 février, en lien avec ces incidents.

Une vie bien remplie

COMMUNAUTÉ. La Villa Laurence de Laurier-Station a récemment souligné l’anniversaire de sa doyenne. Jeanne Gagnon a soufflé 107 bougies, le 8 février dernier.

La MRC de Lotbinière représentée aux Jeux du Québec

SPORT. La MRC de Lotbinière aura sept représentants officiels à la 54e finale des Jeux du Québec, qui se déroulera du 1er au 9 mars, à Québec.

Saisie importante de méthamphétamines sur le territoire

FAITS DIVERS. Les policiers de la MRC de Lotbinière ont arrêté deux individus, le 1er mars dernier. Un homme dans la cinquantaine de Laurier-Station et une femme dans la vingtaine de Sainte-Croix auraient tous deux été accusés de trafic de méthamphétamines et répondus à des infractions en lien avec la Loi sur le tabac.

Laurier reçoit un prix

ÉCONOMIE. La Chambre de commerce de Lévis et le Centre Desjardins Entreprises Lévis-Lotbinière-Bellechasse ont remis, le 19 février, leur première Grande Distinction Desjardins de 2019. C’est l’entreprise Laurier, de Laurier-Station, qui a reçu le prix.

Cruauté animale entre Saint-Flavien et Saint-Agapit

FAITS DIVERS. Une citoyenne de Saint-Agapit aurait découvert deux chats morts gelés dans des sacs sur le rang des Pointes qui relie Saint-Flavien et Saint-Agapit.

Les Éclairs de Lotbinière s’imposent à Saint-Hubert

RINGUETTE. Les Éclairs de Lotbinière, novice C, ont remporté les honneurs du 36e Tournoi ringuette de Saint-Hubert qui se déroulait du 12 au 17 février. Les joueuses ont eu un parcours parfait et ont vaincu en finale, dans une rencontre serrée, les Firebirds de Thetford Mines par la marque de 5-3.

Un premier festival de théâtre à Sainte-Croix

CULTURE. Sainte-Croix sera l’hôte du premier Festithéâtre amateur de Lotbinière. L’événement, où le rire et la bonne humeur seront au rendez-vous, aura lieu du 9 au 11 août.

Deux podiums pour Anthony Gervais-Marcoux

SPORT. L’Apollinairois, Anthony Gervais-Marcoux a remporté ses deux premiers podiums de la saison, lors des épreuves de la Fédération internationale de snowboard (FIS) qui se avaient lieu au Mont-Orignal, les 16 et 17 février derniers.