La nouvelle usine de Cétal. (Crédits photo : AnneCarrier architecte, Mélanie Labrecque et Courtoisie)

ÉCONOMIE. L’entreprise adaptée Cétal, qui emploie principalement des personnes vivant avec un handicap, ouvrira bientôt le plus récent chapitre de son histoire. D’ici quelques semaines, elle lancera la construction d’une nouvelle usine à Laurier-Station, un projet autofinancé de 4 M$.

«Nous avons pris tous les arguments de nos employés en considération. Tout sera amélioré pour eux. Nous avons étudié chaque commentaire pour faire le mieux possible, selon leurs besoins», a indiqué la responsable des communications, Stéphanie Blais.

L'usine regroupera toutes les activités de l’entreprise sous un même toit. Actuellement, la production est répartie sur deux sites distincts. La nouvelle bâtisse, située sur le chemin Olivier, sera divisée en deux parties. Dans la première, on y retrouvera une grande cafétéria vitrée et l’administration. Dans la seconde, il y aura des locaux qui serviront plus tard de classes et l’usine.

«L’usine sera séparée en deux, avec un mur coupe-son, parce qu’on ne veut pas mélanger le bois avec le reste. Cela nous permettra de faire les autres activités sans être pris dans le bruit. Ce seront des installations ultra-modernes», a confirmé le président du conseil d’administration, René Blais.

La compagnie est spécialisée dans la sous-traitance industrielle. Elle produit des palettes et des caissons de bois, fait de l’ensachage et a aussi développé une expertise dans la fabrication de câbles et de harnais électriques destinés à l’assemblage d’équipements de transport, de lavage industriel, de ventilation ainsi que de machines à café industrielles.

Les employés devraient intégrer leur nouvel environnement de travail en décembre, au plus tard vers le 1er janvier.

Production

Cétal emploie 120 personnes à Laurier-Station et 30 autres dans une usine qui a ouvert ses portes en 2016, à Victoriaville. «Nous faisons la preuve qu’il est possible d’avoir une entreprise, d’offrir une rémunération et de faire travailler des gens handicapées», a souligné René Blais.

Bien qu’elle soit un Organisme à but non lucratif (OBNL), Cétal bénéficie de subventions salariales d’Emploi-Québec qui couvre une partie de la rémunération d’une centaine d’employés.

«Sans ça, ce serait impossible de fonctionner. Ce qui fait que chaque année, on dégage un peu de profit. Cela nous permet d’accumuler un peu d’argent, de nous payer ça [l’usine] et d’avoir un milieu de vie plus intéressant et facile à gérer», a indiqué René Blais. Le chiffre d’affaires annuel de Cétal s’élève à 5 M$.

Valorisation

René et Stéphanie Blais ont insisté à plusieurs reprises sur le fait que Cétal est bien plus qu’un employeur. Il devient un milieu de vie pour les personnes qui y travaillent. «Ils sont contents de venir travailler», a expliqué Mme Blais. «Pour les parents, c’est merveilleux de voir que leurs enfants peuvent avoir un emploi comme tout le monde et peuvent se réaliser. Ils aiment ça et en sont fiers», a rajouté René Blais.

Les ouvriers bénéficient aussi de formation continue et rémunérée à raison de deux heures par semaine. Elle vise notamment à leur donner les outils nécessaires pour mieux gérer différentes situations du quotidien et à acquérir une certaine autonomie. L’objectif ultime est de leur permettre d’avoir accès au marché du travail régulier.

Chaudière-Appalaches est l’une des régions québécoises les mieux desservie par des entreprises adaptées. Chez Cétal, près de 80 % des employés présentent une déficience physique, mentale ou intellectuelle avec un caractère persistant. Pour être admissible au Programme de subvention en entreprise adaptée, il faut que la proportion d’employés ayant une limitation fonctionnelle s’élève à au moins 60 %.

 

Les plus lus

Berger à la tête des Mercenaires

Via sa page Facebook, les Mercenaires de Lotbinière ont annoncé, le 31 août, que David Berger (sur la 1re photo) sera leur entraîneur-chef lors de la saison 2018-2019, leur première dans la Ligue de hockey Côte-Sud (LHCS).

Plusieurs suggestions pour le développement de Val-Alain

SOCIÉTÉ. Le comité chargé de travailler à l’élaboration de la planification stratégique de Val-Alain a reçu plusieurs suggestions qui alimenteront leur réflexion des prochains mois.

Les Toros champions de la LBCRQ

BASEBALL. Les Toros Atome B2 de Lotbinière ont remporté le championnat de la Ligue de baseball de compétition de la région de Québec (LBCRQ), le samedi 25 août dernier.

Nouveau pilote chez le Model

HOCKEY. Entraîneur-adjoint avec le Model de Lotbinière l’an dernier, Jean-Philippe Marcoux-Tortillet est le nouvel entraîneur-chef de la formation lotbiniéroise évoluant dans la Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches. Il succède à Luc Labrecque, qui a décidé de se concentrer uniquement sur ses tâches de directeur général du Model.

Débat des candidats à venir

POLITIQUE. Les candidats des quatre principaux partis à la prochaine élection débattront des enjeux de Lotbinière-Frontenac lors d’un débat qui aura lieu le 11 septembre, à 18h30, au Complexe des Seigneuries.

Beaudet veut une assurance dentaire universelle

POLITIQUE. Le 20 août, par voie de communiqué, le candidat de Québec solidaire dans la circonscription Lotbinière-Frontenac, Normand Beaudet, a défendu l’une des promesses électorales de sa formation politique, celle de vouloir mettre en place une assurance dentaire publique et universelle.

Philippe Couillard et Pierre-Luc Daigle en visite à Saint-Agapit

C’est dans la foulée des débuts de la campagne électorale que l’autobus du Parti libéral du Québec (PLQ) s’est arrêté, le 28 août, à Saint-Agapit. Avec à son bord Philippe Couillard, premier ministre sortant du Québec, et Pierre-Luc Daigle, candidat libéral dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac, le véhicule des libéraux a fait halte au campus de Lotbinière, affilié au Cégep de Thetford, ...

Yohann Beaulieu, la jeunesse chez les péquistes

Entre ses cours à temps plein au Cégep de Thetford et son travail de cuisinier à la Pizzeria du Boulevard, Yohann Beaulieu, 18 ans, s’est lancé un nouveau défi, celui de participer à la campagne électorale à titre de candidat péquiste dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac.

Le quai de Leclercville revampé

RÉNOVATION. C’est à la suite de travaux de réfection totalisant plus de 210 000 $ qu’a eu lieu, le 17 août, l’inauguration officielle du quai de Leclercville. En plus de Jacques Gourde, député fédéral, Normand Côté, préfet de la MRC de Lotbinière, et Marcel Richard, maire de Leclercville, une soixantaine de résidents de l’endroit se sont déplacés pour l’occasion.

Les visiteurs au rendez-vous à Dosquet

COMMUNAUTÉ. La 16e édition des Journées portes ouvertes sur les fermes du Québec a connu un franc succès. Le 9 septembre dernier, deux fermes de Dosquet ont ouvert leurs portes au public. Plus de 1 730 visites ont été comptabilisées au Centre d’attelage Équin-Star et à la Ferme Labonté et Filles.