Martin Dubois de Patri-Arch a présenté le pré-inventaire des bâtiments agricole de Lotbinière. Bien qu’il ait été fait à l’été 2017, certains bâtiments cités n’existent plus aujourd’hui. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

HISTOIRE. Le paysage agricole de la MRC de Lotbinière est ponctué de bâtiments de ferme ultra-modernes et d’installations à la fine pointe de la technologie. D’autres constructions sont les témoins silencieux d’une autre époque. Pour mettre leur importance en lumière, la MRC a commandé un pré-inventaire de ces édifices. Le répertoire qui compte 318 bâtiments a été présenté le 9 mai dernier.

«Dans un diagnostic que nous avions fait du territoire, nous retrouvions plusieurs bâtiments agricoles qui avaient une valeur patrimoniale, ou non, qui étaient laissés à l’abandon. C’était une préoccupation pour nous. L’intérêt c’est de pouvoir les remettre en valeur», a expliqué le responsable de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme à la MRC de Lotbinière, Pablo Montenegro Rousseau.

Le travail, réalisé à l’été 2017, démontre que sur les 318 édifices répertoriés, 73 sont considérés comme ayant une valeur patrimoniale exceptionnelle ou supérieure. Pour la plupart, ils ont été construits au 20e siècle, quelques-uns vers la fin du 19e siècle.

Il n’y a pas que de vieilles granges qui ont été inventoriées. Il y a aussi d’anciennes écuries, porcheries, des bâtisses utilisées pour la conservation d’aliments ou de matériel. Certaines ont des structures surprenantes, des couleurs éclatantes ou délavées avec des détails uniques.

«C’est un patrimoine assez riche. Nous avons constaté qu’il y avait des composantes architecturales qui persistaient, parfois assez typiques de la région. Quand on s’y attarde et qu’on observe comme il faut, c’est très intéressant. Ça nous rappelle comment nos ancêtres faisaient l’agriculture», a expliqué le président de la firme Patri-Arch, Martin Dubois.

Fragile

Bien que Lotbinière compte plusieurs milliers de ces bâtiments, il s’agit d’un héritage «fragile» et «vulnérable», a rappelé Martin Dubois. Les besoins de l’agriculture moderne les rendent parfois inutiles.

«C’est dangereux d’en perdre beaucoup. C’est un patrimoine qui sera toujours plus menacé que les maisons qui sont nécessaires pour l’habitation. Quand il n’y a plus d’animaux, c’est sûr que ces bâtiments n’ont plus vraiment de raisons d’exister.»

Le répertoire, accessible sur le site de la MRC de Lotbinière, facilitera les efforts de conservation. «Si on veut les préserver, il faut savoir de quoi on parle et quels sont les éléments les plus intéressants», a rappelé M. Dubois. Du coup, il souligne le travail de plusieurs propriétaires qui entretiennent leurs bâtiments.

Selon lui, pour prolonger leur durée de vie, il faut non seulement les entretenir, mais aussi leur attribuer une fonction.

 

 

Les plus lus

Berger à la tête des Mercenaires

Via sa page Facebook, les Mercenaires de Lotbinière ont annoncé, le 31 août, que David Berger (sur la 1re photo) sera leur entraîneur-chef lors de la saison 2018-2019, leur première dans la Ligue de hockey Côte-Sud (LHCS).

Plusieurs suggestions pour le développement de Val-Alain

SOCIÉTÉ. Le comité chargé de travailler à l’élaboration de la planification stratégique de Val-Alain a reçu plusieurs suggestions qui alimenteront leur réflexion des prochains mois.

Les Toros champions de la LBCRQ

BASEBALL. Les Toros Atome B2 de Lotbinière ont remporté le championnat de la Ligue de baseball de compétition de la région de Québec (LBCRQ), le samedi 25 août dernier.

Nouveau pilote chez le Model

HOCKEY. Entraîneur-adjoint avec le Model de Lotbinière l’an dernier, Jean-Philippe Marcoux-Tortillet est le nouvel entraîneur-chef de la formation lotbiniéroise évoluant dans la Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches. Il succède à Luc Labrecque, qui a décidé de se concentrer uniquement sur ses tâches de directeur général du Model.

Débat des candidats à venir

POLITIQUE. Les candidats des quatre principaux partis à la prochaine élection débattront des enjeux de Lotbinière-Frontenac lors d’un débat qui aura lieu le 11 septembre, à 18h30, au Complexe des Seigneuries.

Beaudet veut une assurance dentaire universelle

POLITIQUE. Le 20 août, par voie de communiqué, le candidat de Québec solidaire dans la circonscription Lotbinière-Frontenac, Normand Beaudet, a défendu l’une des promesses électorales de sa formation politique, celle de vouloir mettre en place une assurance dentaire publique et universelle.

Philippe Couillard et Pierre-Luc Daigle en visite à Saint-Agapit

C’est dans la foulée des débuts de la campagne électorale que l’autobus du Parti libéral du Québec (PLQ) s’est arrêté, le 28 août, à Saint-Agapit. Avec à son bord Philippe Couillard, premier ministre sortant du Québec, et Pierre-Luc Daigle, candidat libéral dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac, le véhicule des libéraux a fait halte au campus de Lotbinière, affilié au Cégep de Thetford, ...

Yohann Beaulieu, la jeunesse chez les péquistes

Entre ses cours à temps plein au Cégep de Thetford et son travail de cuisinier à la Pizzeria du Boulevard, Yohann Beaulieu, 18 ans, s’est lancé un nouveau défi, celui de participer à la campagne électorale à titre de candidat péquiste dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac.

Le quai de Leclercville revampé

RÉNOVATION. C’est à la suite de travaux de réfection totalisant plus de 210 000 $ qu’a eu lieu, le 17 août, l’inauguration officielle du quai de Leclercville. En plus de Jacques Gourde, député fédéral, Normand Côté, préfet de la MRC de Lotbinière, et Marcel Richard, maire de Leclercville, une soixantaine de résidents de l’endroit se sont déplacés pour l’occasion.

Les visiteurs au rendez-vous à Dosquet

COMMUNAUTÉ. La 16e édition des Journées portes ouvertes sur les fermes du Québec a connu un franc succès. Le 9 septembre dernier, deux fermes de Dosquet ont ouvert leurs portes au public. Plus de 1 730 visites ont été comptabilisées au Centre d’attelage Équin-Star et à la Ferme Labonté et Filles.