Crédit photo : Capture d'écran

PANDÉMIE. Si le gouvernement provincial désire que la Chaudière-Appalaches passe en zone jaune (palier de préalerte) lundi prochain, la région pourrait être la seule du Québec à demeurer lundi prochain en zone orange, en raison de sa situation épidémiologique.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

«La seule région où l'on a des inquiétudes, c'est la Chaudière-Appalaches. Elle devrait passer en jaune lundi comme plusieurs autres régions du Québec si si la situation continue, mais si la situation se détériore, on maintiendra la Chaudière-Appalaches en zone orange», a d'emblée affirmé François Legault, le premier ministre du Québec, lors de son point de presse hebdomadaire sur la situation pandémique de la province.

C'est principalement en raison du taux élevé de cas actifs de COVID-19 par 100 000 habitants en Chaudière-Appalaches que le gouvernement préfère attendre avant de confirmer ou pas le passage de la région en zone jaune.

En effet, la Chaudière-Appalaches a le taux de cas actifs par 100 000 habitants le plus élevé parmi les régions sociosanitaires de la province, avec un taux de 53,5 (231 cas actifs) selon les données dévoilées mardi matin. Le taux provincial de cas actifs par 100 000 habitants est actuellement de 27,9.

«Certaines sous-régions de la Chaudière-Appalaches sont dans l'incidence jaune, mais c'est plus récent qu'à Montréal ou à Laval, par exemple. L'évolution de la situation épidémiologique et l'apparition ou pas d'éclosions non contrôlées guideront notamment notre décision. Mais on a bon espoir que la Chaudière-Appalaches puisse passer en jaune lundi», a expliqué le Dr Horacio Arruda, le directeur national de santé publique.

Autres allégements

Cependant, le gouvernement provincial poursuivra son plan de déconfinement de la société québécoise au cours des prochains jours. Vendredi, les bars de la province pourront ouvrir leurs terrasses extérieurs. Lundi prochain, si la situation s'améliore toujours en Chaudière-Appalaches, toutes les régions du Québec seront en zone jaune ou en zone verte (palier de vigilance).

«Quel beau mois de juin! Il fait beau, les Canadiens de Montréal gagnent, la situation épidémiologique continue de s'améliorer et le Québec a l'une des plus hautes couvertures vaccinales au monde. En raison des gains obtenus contre le virus, nous pouvons poursuivre notre plan de déconfinement», a déclaré M. Legault.

Lors du point de presse du 8 juin, le premier ministre a aussi annoncé de bonnes nouvelles pour les finissants du secondaire. Devant le tollé provoqué par l'interdiction des bals, Québec a finalement décidé de reculer.

Dès le 8 juillet, des bals normaux pourront être tenus à l'extérieur, sous un chapiteau. Un maximum de 250 personnes pourront prendre part à l'activité. 

«Nous vous avons très bien entendus et nous avons travaillé très fort. On se rappelle toujours du moment mémorable qu'est notre bal de finissants. (...) En raison du succès de la vaccination chez les jeunes, la Santé publique nous a donné le feu vert. Ce sera une activité spéciale. Les jeunes pourront danser et se rapprocher à moins de deux mètres sans masque», a illustré François Legault.

Notons également que les parents pourront finalement assister à la remise des diplômes aux finissants du secondaire, une activité qui pourra avoir lieu à l'intérieur ou à l'extérieur. Les personnes qui prendront part à ce type d'événement devront respecter les mesures sanitaires alors en vigueur, notamment en ce qui a trait à la distanciation physique.

 

Les plus lus

Le ministre André Lamontagne visite la région

POLITIQUE. Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, André Lamontagne, a visité la MRC de Lotbinière le 28 juin dernier. En compagnie de la députée, Isabelle Lecours, il a visité deux entreprises de la région.

Yves Gingras sollicitera un nouveau mandat

POLITIQUE. Le maire de Saint-Agapit, Yves Gingras, a confirmé le 1er juillet qu’il solliciterait un nouveau mandat lors des élections du 7 novembre prochain.

Stéphane Dion vise le poste de maire de Sainte-Croix

POLITIQUE. Établi à Sainte-Croix depuis 13 ans, le communicateur Stéphane Dion a décidé de faire le saut en politique. À la tête de l’équipe Pour Sainte-Croix, il sollicitera la confiance des électeurs le 7 novembre prochain en briguant le poste de maire de la municipalité.

Référendum à Saint-Flavien : la population souhaite s’exprimer

SÉCURITÉ. Après une signature de registre sans équivoque à propos du projet de trottoir à Saint-Flavien, la population sera convoquée à un référendum. La consultation aura lieu le 29 août prochain.

Programme de la taxe sur l’essence : bonification de 4,6 M$ pour la MRC de Lotbinière

POLITIQUE. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé le 6 juillet que les municipalités de la circonscription profiteraient de la bonification du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ). Elles recevront un total de 10 M$, dont 4,6 M$ qui seront partagés entre les municipalités de la MRC de Lotbinière.

Représenter la jeunesse et le Québec à Ottawa

POLITIQUE. C’est le 17 juin dernier que le Bloc québécois a tenu son assemblée d’investiture dans la circonscription de Lévis-Lotbinière. Samuel Lamarche, un jeune Lévisien de 23 ans, a alors été officiellement investi candidat de la formation dirigée par Yves-François Blanchet en vue des prochaines élections fédérales.

Guy Lafleur se présentera à la mairie de Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Conseiller municipal depuis quatre ans à Saint-Antoine-de-Tilly, Guy Lafleur a confirmé ses intentions politiques en vue de la prochaine élection municipale du 7 novembre. Ce dernier a annoncé qu’il se portera candidat à la mairie de la municipalité de 1 655 habitants.

Une aide du gouvernement pour le Carrefour emploi Lotbinière

POLITIQUE. Le ministre du Travail, Jean Boulet, a confirmé le 16 juillet une aide financière importante au Carrefour emploi Lotbinière (CEL). L’organisation recevra un financement de 146 650 $ pour la période de juillet 2021 à mars 2022 qui supportera sa mission globale.

Pierrette Trépanier sollicitera un nouveau mandat

POLITIQUE. La mairesse de Laurier-Station, Pierrette Trépanier, a confirmé le 5 juillet qu’elle solliciterait un nouveau mandat lors des élections municipales du 7 novembre prochain.

De l’aide pour le réseau routier local

TRANSPORT. Le ministère des Transports a confirmé une aide financière de 6,5 M$ à 11 municipalités de Lotbinière-Frontenac pour l’entretien du réseau routier local. Parmi les municipalités soutenues dans le cadre du Programme d’aide à la voirie locale (PAVL), on en retrouve trois de la MRC de Lotbinière.