Les comédiens de la pièce Comme dans le temps… la suite se préparent à monter sur scène. (Crédit photo : Courtoisie)

SPECTACLE. Fort du succès qu’elle a remporté avec son spectacle Comme dans le temps, la troupe Dans le temps revient cette année avec Comme dans le temps… la suite. Les nouvelles aventures des familles Lecours et Maloney seront présentées les 6, 7, 10 et 13 juillet à l’aréna de Saint-Gilles.

«Les gens ont aimé la première pièce et demandaient à savoir ce qui arriverait par la suite. De là l’idée d’en faire une deuxième. […] J’ai hâte de voir la réaction du public», a indiqué la conceptrice et metteuse en scène, Josée Nappert.

L’histoire de Comme dans le temps… la suite, prend place six ans après la fin de la première pièce. L’harmonie entre les Canadiens français et les Irlandais est revenue dans le village. Kate et Thomas filent des jours heureux depuis leur mariage. Le couple a eu un enfant qui se retrouvera au centre des tribulations des deux clans. Les élections municipales perturberont le climat qui régnait dans la communauté, les patriarches des familles Lecours et Maloney visant tous les deux la plus haute fonction.

«Les deux qui étaient en chicane depuis des années et qui s’étaient finalement réconciliés repartent en guerre. Ils sont en élection et ça touchera tout le monde dans le village parce qu’ils se retrouvent encore en compétition», a relaté Josée Nappert. De nouveaux arrivants, un médecin et un quêteux, viendront aussi pimenter le quotidien des protagonistes.

La revue historique Comme dans le temps avait été préparée pour souligner le 150e anniversaire du Canada, en 2017. L’action se déroulait en 1867, dans un petit village de Lévis-Lotbinière. Elle racontait la vie de l’époque à travers l’histoire de deux familles voisines, l’une française, l’autre irlandaise.

Comme dans le temps avait demandé beaucoup de travail de recherche pour la conceptrice du spectacle. «Je m’étais appuyée sur des faits historiques de la MRC de Lotbinière et je m’étais fait corriger par la Société d’histoire et par Steven Cameron de l’organisme Celtic Corner de Sainte-Agathe. Ils ont vérifié mes faits pour que je raconte les bonnes choses. Cette année, je n’ai pas senti le besoin de le faire puisque je ne suis pas autant collée sur les faits, mais plus sur les façons de vivre et les façons d’être.»

Josée Nappert indique par le fait même que le député de Lévis-Lotbinière à la Chambre des communes, Jacques Gourde, reprend son rôle du curé du village. «Les gens aiment ça le voir sur la scène, il est drôle aussi, ils ont hâte d'entendre ce qu’il va dire.»

Œuvres marquantes

Lorsqu’elle prépare ses spectacles, Josée Nappert garde en tête qu’elle veut créer quelque chose de qualité, qui sera durable dans le temps et qui gardera le public en haleine.

«En 2017, de 1 200 à 1 300 personnes nous avaient vus. L’année dernière, on avait fait des représentations supplémentaires en plus d’une nouvelle pièce pour ceux qui avaient assisté au spectacle de 2017. Je souhaite qu’il y ait quelque chose de nouveau chaque été à l’aréna de Saint-Gilles.»

 

 

Les plus lus

Laisser libre cours à son imagination

LITTÉRATURE. À 64 ans, Allan D. Doyle a réalisé un rêve qu’il caressait depuis plus de 50 ans, celui de publier un livre. Il a lancé récemment Tour d’imagination, son premier recueil de nouvelles.

Le conte à l’honneur à Sainte-Agathe

CULTURE. L’univers du conte, les arts du cirque et la chanson seront à l’honneur de la cinquième édition du festival Contabadour. L’événement se déroulera les 16, 17 et 18 août prochains au parc de la Chute Sainte-Agathe.

Année record pour le Festival Rétro de Joly

CULTURE. Plus de 27 500 personnes se sont réunies à Joly du 26 au 28 juillet à l’occasion du Festival Rétro de Joly. Pour l’événement, qui célébrait cette année son 20e anniversaire, il s’agit d’une foule record.

Voyage dans le temps au Domaine Joly-De Lotbinière

SOCIÉTÉ. Le voyage réalisé par Cindy Gagnon et Christine Savoie dans le cadre de l’émission La grande traversée a suscité une grande curiosité chez les visiteurs du Domaine Joly-De Lotbinière. Le 3 août, la conférence qu’elles ont donnée au manoir de Pointe-Platon s’est déroulée à guichet fermé.

À la découverte de la seigneurie de Lotbinière

PATRIMOINE. L’histoire des seigneurs et de la seigneurie de Lotbinière est mise en vedette dans la toute dernière exposition présentée au presbytère de Leclercville. La reconstitution du bureau seigneurial de Leclercville sera ouverte aux visiteurs jusqu’à la fête du Travail.

Hommage aux poètes d’ici

CULTURE. L’ensemble de musique ancienne Terra Nova poursuit son voyage dans le temps. Après avoir mis le cap sur la Nouvelle-France, le groupe dirigé par François Leclerc remontera jusqu’au 19e siècle pour marcher dans les pas de quatre poètes qui ont marqué l’histoire du Québec. Sur les traces de nos poètes romantiques sera présenté le 4 août au Domaine Joly-De Lotbinière, à 10h, et le 10 ...

Le studio de danse Hypnose en performance à Festivent

CULTURE. Les danseurs de la troupe Raw du studio de danse Hypnose ont offert une performance dans le cadre de Festivent, le 3 août.

Artistes recherchés

CULTURE. Le Musée Marius-Barbeau lance un dernier appel aux artistes de la MRC de Lotbinière. La période d’inscription au concours Chaudière-Appalaches en œuvres-2e vie se termine le 15 août.

Joni Mitchell vue par Karen Young et Marianne Trudel

CULTURE. Les chansons de l’auteure-compositrice-interprète Joni Mitchell prennent une toute nouvelle couleur lorsqu’elles sont reprises par Marianne Trudel et Karen Young. Elles partageront leur vision jazzée de l’œuvre de la musicienne dans un spectacle intimiste qu’elles présenteront au Moulin du portage le 25 août.