Charlotte Reason du vignoble La Charloise est derrière la création de ce nouveau circuit touristique. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

TOURISME. Vins, cidres, bières, hydromels, alcools de petits fruits, alcools d’érable… La MRC de Lotbinière compte de nombreux producteurs d’alcools et de spiritueux. Cette richesse et cette diversité devenaient un atout touristique incontournable pour la région. Conscients de ce potentiel, les producteurs ont choisi de s’unir pour créer la Route des alcools d’ici. Son lancement officiel a eu lieu le 26 juin, à la Confrérie microbrasserie de Saint-Antoine-de-Tilly.

«On a des entreprises qui fabriquent des boissons de grande qualité. On a des gens de talent qui produisent des alcools. Plusieurs sont médaillés à l’international, au national et au provincial. Trois ont reçu l'Ordre national du mérite agricole. On a tout pour réussir. On a un atout touristique superbe, il fallait faire quelque chose», a expliqué la propriétaire du vignoble La Charloise et instigatrice du projet, Charlotte Reason.

Le concept du circuit a germé à l’automne 2018 dans le cadre des ateliers d’idéation initiés par la SADC de Lotbinière. À la suite de quoi les acteurs économiques de la région se sont réunis afin de concrétiser la vision de Mme Reason.

La Route des alcools d’ici compte déjà sept producteurs : deux cidreries, deux microbrasseries, deux vignobles et un producteur de boissons artisanales. D’autres se joindront au circuit. Pour l’instant, a expliqué Charlotte Reason, leurs installations ou leur petit volume de production ne leur permettent pas d’accueillir des visiteurs.

Ils n’ont pas été difficiles à convaincre, a-t-elle poursuivi. «La chimie a été immédiate. Il n’y a pas d’accrochage, pas de compétition, mais un esprit d’entraide. […] Ça peut devenir un élément signature. Ensemble, cela crée un effet de synergie important.»

Pour Richard Small, propriétaire du Domaine Small, adhérer à la Route des alcools d’ici allait de soi. «On vise sensiblement la même clientèle qu’on fasse du cidre, du vin ou de la bière. Les gens veulent nous découvrir. Nous sommes dans le même coin, alors faisons en sorte de dire qu’on a de bons produits.»

Ce dernier croit également que la Route des alcools grandira avec le temps. «Ça ne me surprendrait pas qu’on double le nombre de producteurs dans les prochaines années.»

Salon des alcools

Toujours en gardant l’idée de mettre les alcools de la région à l’avant-plan, Richard Small est derrière l’organisation du premier salon Découvrez les alcools d’ici qui aura lieu du 20 au 22 septembre, à Sainte-Agathe, dans le cadre du Festival d’automne.

De 20 à 24 producteurs d’alcools et agroalimentaires se réuniront chez lui afin de présenter leurs produits. «Ce sera majoritairement des producteurs d’ici, de Lotbinière et de la Chaudière-Appalaches. J’aimerais que ça devienne comme la Fête des vendanges de Magog ou les Fêtes gourmandes de Neuville», a-t-il lancé.

En plus de cette vitrine, les producteurs participeront à deux journées portes ouvertes les 31 août et 1er septembre.

 

Les plus lus

Patrice Coquereau veut déstigmatiser l’anxiété

SOCIÉTÉ. Le comédien Patrice Coquereau s’est lancé tout un défi, celui de sensibiliser les Québécois aux troubles anxieux. Pour y arriver, il a décidé d’entreprendre une grande marche de 570 km qui le mènera de Longueuil à Rimouski. Parti le 11 juillet dernier, il était de passage à Leclercville le 25 juillet et devrait arriver à Rimouski entre le 20 et le 25 août.

Sainte-Agathe uniformise ses adresses

SOCIÉTÉ. Trouver une adresse à Sainte-Agathe, pour qui n’y réside pas, peut causer bien des maux de tête. Les noms attribués aux routes 271 et 218 sont différents selon le secteur de la municipalité et, bien souvent, les numéros d'immeubles ne suivent pas d’ordre précis. Dans moins d’un mois, ce sera chose du passé. La municipalité a finalement complété l’harmonisation des adresses et le tout sera...

Dosquet réagit aux événements de la semaine

SOCIÉTÉ. Dosquet a réagi, le 8 août, aux événements survenus plus tôt sur son territoire. Une intervention policière d’envergure avait été déclenchée après qu’un homme en crise se soit barricadé chez lui

Manger Lotbinière un aliment à la fois

ÉCONOMIE. La cinquième édition des mois Goûtez Lotbinière aura lieu de septembre à décembre. Pendant toute cette période, plusieurs activités seront tenues afin de sensibiliser la population à l'achat d’aliments produits dans la MRC de Lotbinière.

Les marchés publics à l’honneur

AGRICULTURE. La 11e semaine québécoise des marchés publics se déroulera du 8 au 18 août. Quatre marchés de la Chaudière-Appalaches, dont deux de Lotbinière, participeront à l’activité.

Partir à la découverte de la forêt seigneuriale

SOCIÉTÉ. Encore méconnue du grand public, la forêt seigneuriale Joly de Lotbinière est pourtant la plus importante forêt publique des basses terres du Saint-Laurent. L'organisme Les Amis de la Forêt seigneuriale Joly de Lotbinière propose de partir à sa découverte les 17 août et 14 septembre.

L’École Pamphile-Le May célèbrera ses 50 ans

ÉDUCATION. La prochaine rentrée scolaire marquera le début des célébrations du 50e anniversaire de l’École secondaire Pamphile-Le May de Sainte-Croix. Pour souligner l’événement, l’institution d’enseignement tiendra une journée spéciale le 5 octobre.

Des conducteurs plus prudents

SOCIÉTÉ. De cancres en matière de conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool, les citoyens de la Chaudière-Appalaches sont maintenant parmi les plus responsables de la province. Dans la dernière année, seuls 6 % d’entre eux indiquent avoir pris le volant après avoir consommé au-delà de la limite permise. C’est ce qui ressort d’un vaste sondage CROP mené auprès de 6 732 répondants (± 350 e...

Des relais pour en apprendre plus sur l’histoire de la MRC

SOCIÉTÉ. Les relais touristiques installés dans chacune des 18 municipalités de la MRC de Lotbinière ont subi une cure de rajeunissement. Tourisme Lotbinière a officiellement présenté le résultat de ces travaux le 7 août.

Virage réussi

AGRICULTURE. L’Expo de Lotbinière vient à peine de se clôturer que le directeur général de la Société d’agriculture de Lotbinière, Alain Falardeau, était tout sourire. Le virage à 180 degrés donné à l’événement a été payant. Les visiteurs ont été au rendez-vous de cette 49e édition qui a eu lieu du 7 au 11 août.