Des formations sont données à environ 250 personnes par année, selon les différents projets qui ont cours et les besoins de la population. (Crédit photo: Archives)

IMMIGRATION. Les employeurs de Lotbinière sont de plus en plus nombreux à se tourner vers le recrutement international pour pourvoir les postes qui demeurent vacants au sein de leurs entreprises, faute de main d’œuvre. Ainsi, depuis juillet, le ministère de l’Immigration a annoncé une bonification de l’aide pour les travailleurs étrangers temporaires en ce qui a trait à leur francisation. ABC Lotbinière mettra en œuvre ces mesures dès la fin septembre.

Par Émilie Pelletier – Collaboration spéciale

ABC Lotbinière, un organisme qui vient en aide à environ 250 personnes annuellement en leur offrant des formations d’alphabétisation ou d’aide à la recherche d’emploi, donne aussi, depuis une dizaine d’années, des cours de francisation aux immigrants.

Toutefois, si peu d’entreprises avaient droit à des subventions pour franciser leurs nouveaux employés venus de l’extérieur pour le travail, il en sera autrement dès à présent alors que le ministère de l’Immigration a assoupli ses modalités.

«À compter de cet automne, les travailleurs temporaires seront acceptés dans les cours de francisation qui sont offerts gratuitement chez ABC Lotbinière et les allocations ont été bonifiées», se réjouit Xavier Beaupré, directeur général chez ABC Lotbinière.

Lotbinière, «multiculturelle»

Au fil du temps, M. Beaupré affirme avoir remarqué une augmentation du nombre de travailleurs étrangers dans plusieurs villages de la MRC. Or, il n’y avait pas pour autant plus d’inscriptions chez ABC Lotbinière, en raison de la méconnaissance du service jumelée aux coûts qui étaient rattachés aux formations.

En effet, l’accessibilité aux services de francisation à temps complet était réservée aux «personnes ayant obtenu la résidence permanente, arrivées au Québec depuis 5 ans et moins» et pour les services à temps partiel pour les «personnes ayant obtenu la résidence permanente».

Depuis juillet, non seulement les gens ayant obtenu la résidence permanente peuvent bénéficier des services, mais également les «travailleurs et les étudiants étrangers temporaires ainsi que leur conjointe ou conjoint», explique-t-on dans un document gouvernemental.

Francisation et intégration

Selon le directeur général de l’organisme qui offre des cours de français gratuits et adaptés aux réalités du milieu de travail des travailleurs étrangers, cette nouvelle mouture du système avantagera les employeurs dans la rétention de la main-d’œuvre immigrante. «Il y a beaucoup d’emplois agricoles dans la région et les fermes sont parfois isolées, ce qui crée un phénomène d’isolement explique-t-il. S’ils sont francisés, les travailleurs peuvent avoir une vie plus sociale ce qui favorise leur intégration.»

D’ailleurs, M. Beaupré estime que la francisation est un pas vers l’avant pour les employés qui ont le désir de poursuivre leur contrat de travail et de s’établir au Québec. «On peut leur permettre d’atteindre un niveau de français suffisant pour être fonctionnel au quotidien et pour passer l’examen de la résidence permanente», mentionne-t-il.

Xavier Beaupré pense que cette nouvelle fait aussi le bonheur des employeurs, «qui ont besoin de relève». Pour la session d’automne, qui débutera après la date limite d’inscription du 16 septembre, il espère observer une hausse des inscriptions pour les cours qui s’offriront de jour ou de soir, et dans un lieu flexible, à proximité de la demande.

 

Les plus lus

COVID-19 : l'état de la situation à 14h

CORONAVIRUS. Voici un résumé des derniers développements, autant régionaux que nationaux, portant sur la crise de la COVID-19.

Deux nouveaux cas de COVID-19 en Lotbinière

SANTÉ. Dans le bilan quotidien du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), on constate l’apparition de deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte le total de personnes qui ont été infectées par la maladie, depuis le début de la crise, à 20.

De nouveaux cas dans Lotbinière

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte maintenant le nombre de personnes infectées à 22 dans la région.

Un projet de réinsertion sociale populaire

COMMUNAUTÉ. L’Oasis de Lotbinière se réjouit du succès qu’a rencontré son Projet nichoir auprès de la population. En deux ans, 438 nichoirs fabriqués par des participants au programme d’intégration sociale ont été vendus, majoritairement à des citoyens de la MRC de Lotbinière.

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

CORONAVIRUS. Dans son bilan publié lundi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un résident supplémentaire de la Chaudière-Appalaches a appris, au cours des 24 dernières heures, qu'il avait contracté la COVID-19.

Quinze personnes rétablies dans Lotbinière

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), quinze personnes touchées par la COVID-19 dans la MRC de Lotbinière sont maintenant rétablies.

Un cas de plus dans Lotbinière

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a recensé un nouveau cas d’infection à la COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Ce sont 23 personnes qui ont été infectées par la maladie depuis le début de la crise.

COVID-19 : état de situation à 13h45

SOCIÉTÉ. Les premiers ministres du Québec et du Canada, François Legault et Justin Trudeau, ont pris congé de leurs points de presse quotidien en ce samedi 2 mai. Toutefois, voici quelques informations qui ont marqué l’actualité liée à la COVID-19 au cours des 24 dernières heures.

COVID-19 : la situation en chiffres

CORONAVIRUS. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) et le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec ont dévoilé, cet après-midi, les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie de la COVID-19 dans la région et dans la province.

Un nouveau cas de COVID-19 dans Lotbinière

SANTÉ. Après avoir été stable pendant quelques jours, le nombre de cas de COVID-19 a de nouveau augmenté dans la MRC de Lotbinière. Un nouveau cas positif a été comptabilisé, ce qui porte le total pour la MRC à 24.