(Crédit photo : Mélanie Labrecque et Courtosie)

PORTRAIT. Encore aujourd’hui, il est possible de croiser régulièrement un laitier qui fait ses livraisons à domicile dans les rues de son quartier. C’est plus rare de voir des boulangers sur la route. L’un des derniers à le faire encore au Québec roulait dans les rues MRC de Lotbinière et il a accroché les clés de son camion le 30 octobre dernier.

Bien assis devant un café, Pierre Bourget, partage photos, souvenirs et cartes de remerciements reçus de ses clients, petits comme grands. «Monsieur Pain», comme l’appelaient les enfants d’une garderie qu’il visitait, est sorti chaque matin pendant 46 ans et un mois avec son camion rempli de pains, biscuits, gâteaux et pâtisseries pour faire sa tournée. Au moment de sa retraite, il visitait régulièrement de 300 à 400 commerces et résidences dans les rangs de Saint-Apollinaire, Saint-Agapit et Saint-Antoine-de-Tilly.

Le nouveau retraité s’est plongé tout naturellement dans ses souvenirs. Il a commencé sa carrière en travaillant pour la boulangerie Simon Pleau de Saint-Édouard. Il y est demeuré pendant 11 ans avant de «me partir à mon compte.»

Aussi, pendant 26 ans, il a roulé avec son frère. Il a vécu plusieurs événements cocasses au fil des décennies, malgré tout ce sont les rencontres qui l’ont marqué.Jamais, dit-il, il n’a jugé ceux chez qui il allait.

«J’ai développé des amitiés avec mes clients. C’est normal, j’entrais dans leur intimité, dans leur quotidien. Certains se confiaient à moi», a-t-il lancé. D’ailleurs, il assure avoir toujours gardé pour lui les confidences qu’on lui faisait. Il ne voulait pas briser le lien de confiance qu’il avait tissé avec eux.

Ces liens se sont aussi développés à travers les générations. Il a vu grandir les enfants de ses clients. Des années plus tard, une cinquantaine de ces jeunes adultes sont aussi devenus ses clients. Aussi, il livrait encore à une dame âgée de 98 ans qui vivait toujours à son domicile.

À l’extérieur, il neige; la première bordée de la saison. Les conditions routières sont mauvaises. La route est glissante. Pourtant, s’il avait encore été au travail, M. Bourget ne s’en serait pas soucié et aurait visité l’ensemble de ses clients. «En 46 hivers, je n’ai jamais manqué une journée. Je livrais, même pendant les tempêtes. J’ai affronté les tempêtes et le temps froid.»

Il a aussi connu des moments plus difficiles. «Le plus dur, ce sont tous les décès et les deuils qu’il fallait faire.» Les deux dernières années, avec la crise sanitaire et la COVID-19, l’ont mené à plusieurs remises en question.

«J’avais l’impression que [certains croyaient que] je transportais la maladie avec moi. J’ai perdu une dizaine de clients. […] J’ai pensé tout lâcher. Cependant, certaines personnes avaient des craintes, ne voulaient plus sortir et m’appelaient.»

L’année qui s’achève n’a pas été facile, plusieurs décès dans son entourage proche ont miné la motivation qui le faisait continuer. «Je remercie mes clients pour leur fidélité et leur engagement. C’est le côté humain qui est important», rappelle-t-il.

Et la relève ? M. Bourget n’en a pas. Il aurait eu l’occasion de «vendre sa route», mais pour lui, le fait d’arrêter lui permettait de mettre «un point final» à ce chapitre de sa vie. Maintenant, il compte profiter du temps qu’il a devant lui, passer de bons moments avec ses chiens et apprécier le moment présent.

 

 

Les plus lus

COVID-19 : Québec met en place de nouvelles directives pour le dépistage et la gestion des cas

SANTÉ. Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) a dévoilé, le 4 janvier, de nouvelles directives en ce qui a trait au dépistage de la COVID-19 et la gestion des cas détectés de la maladie. Avec ces mesures qui entrent en vigueur dès aujourd'hui, Québec veut diminuer les impacts dans le réseau de la santé et dans la société de la hausse importante de nouveaux cas de COVID-1...

Réserve de biodiversité : projet rejeté

ENVIRONNEMENT. Le projet de création d’une réserve de biodiversité dans la forêt de la Seigneurie de Lotbinière a été rejeté par le ministère de l’Environnement à l’automne. Cependant, lors de son assemblée générale annuelle tenue le 4 décembre, les Amis de la Forêt ont confirmé qu’ils allaient se battre pour obtenir la reconnaissance auprès du gouvernement.

COVID-19 : le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter dans la région

SANTÉ. Selon les données publiées jeudi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 est encore à la hausse.

COVID-19 : Québec serre la vis aux non-vaccinés

SANTÉ. Comme le premier ministre du Québec l’avait laissé entendre à la fin de la dernière année, le gouvernement provincial va de l’avant avec l’implantation de mesures restrictives visant les personnes non vaccinées contre la COVID-19. Lors d’une mise à jour sur la situation épidémiologique de la province le 6 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’...

Piste de course: les gestionnaires heureux de repartir sur de nouvelles bases

SOCIÉTÉ. Une semaine après l’adoption du règlement visant à encadrer les usages de la piste de course de Sainte-Croix les gestionnaires ont fait part de leur satisfaction face à l’entente. Dans une lettre transmise au Peuple Lotbinière le 13 janvier, Valérie Gingras et Guillaume Bergeron affirment «lever le drapeau blanc en guise de notre volonté à se conformer aux nouvelles exigences».

COVID-19 : plusieurs indicateurs continuent d'être au rouge dans la région

SANTÉ. Selon les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie dans la province publiées ce lundi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la situation sanitaire de la Chaudière-Appalaches continue de se détériorer.

Legault donne un «grand coup» pour freiner la quatrième vague

SANTÉ. En compagnie du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 30 décembre, la mise en place d’une nouvelle série de mesures restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus dans la province. Dès demain, les Québécois devront, entre autres, de nouveau vivre avec un ...

La COVID-19 emporte huit autres résidents de la Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Dans son bilan sur l'évolution de la pandémie publié lundi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé que huit résidents de la région ont récemment perdu leur combat contre la COVID-19.

Les hôpitaux de la région débordés par la COVID-19

Depuis le début de la vague de COVID-19 occasionnée par le variant Omicron, la Chaudière-Appalaches est durement touchée et ses hôpitaux régionaux également. En date du 6 janvier, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) recensait 107 patients hospitalisés répartis entre l’Hôtel-Dieu de Lévis, l’Hôpital de Saint-Georges, l’Hôpital de Montmagny et l’Hôpit...

COVID-19 : légère diminution des hospitalisations

SANTÉ. Le ralentissement des hospitalisations liées à la COVID-19 constaté en milieu de semaine semble se poursuivre. Dans son bilan sur l'évolution de la pandémie publié vendredi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a notamment annoncé qu'une légère diminution du nombre de patients COVID dans la région a été enregistrée au cours des 24 dernières he...