La maison Legendre sera démolie. (Crédit photo : Archives)

SOCIÉTÉ. Le comité de démolition de la municipalité de Sainte-Croix a accordé le permis de démolition de la maison Legendre à son propriétaire, le 5 juillet.

«C’est la décision à laquelle je m’attendais», a lancé Yvon Hamel, heureux du dénouement. Ce dernier a rappelé que la résidence n’était plus assurable en raison de l’important danger qu’elle représentait. D’ailleurs, il avait signifié qu’il mettrait la municipalité en demeure si le permis lui était refusé.

«Attendu que le comité de démolition a reçu et considéré plusieurs oppositions écrites concernant la démolition de cet immeuble; […] Attendu que cet immeuble est dans un état tel qu’il peut mettre en danger des personnes; […] Le comité en vient à la conclusion que la demande de permis pour la démolition est accepté [sic] aux conditions suivantes», peut-on lire dans le rapport.

Le comité a rendu sa décision après avoir analysé les commentaires contenus dans 20 lettres et tenu une séance publique, le 3 juillet dernier où les opposants et ceux qui étaient en faveur ont fait entendre leurs arguments. Les opposants mentionnaient, entre autres, qu’il était encore possible de récupérer certaines parties de la maison, de la démonter pièce sur pièce et de la reconstruire ailleurs.

«Ce qui est souhaitable, c’est de récupérer ce qui peut l’être et de s’assurer de remonter le tout à un autre endroit. Elle ne perdra pas son âme à 100 % et on lui redonnera une nouvelle vie», avait fait valoir la présidente de la Société patrimoine et histoire des Seigneuries de Lotbinière, Sylvie Bernard.

Conditions

Le permis de démolition a été accordé sous certaines conditions. Certaines définissent les dates de début et de fin des travaux, d’autres la date de fin des travaux d’aménagement paysager. On peut aussi y lire les modalités dans lesquelles les travaux devront être effectués.

«Les fenêtres et portes devront d’abord être retirés [sic] de l’immeuble. Les murs de l’immeuble pourront par la suite être abattus de façon à permettre de récupérer certains éléments de l’immeuble. Le propriétaire et sa famille pourront récupérer les éléments de l’immeuble. Par la suite, les éléments restants pourront être récupérés par monsieur Yvon Legendre, ainsi que par monsieur Michel Martel, en collaboration avec le propriétaire.»

Yvon Hamel a confirmé qu’il allait récupérer tous les éléments qui pourront l’être. «Quand j’ai fait ma demande, je leur ai dit que je ferais ça avec mes trois gendres, lentement pour abîmer le moins de choses possible et préserver ce qui peut l’être.»

Du même souffle, il a confirmé qu’il ne travaillerait pas avec le comité local de sauvegarde de la maison. Le lien de confiance a été brisé en 2014, a-t-il rappelé le 3 juillet, lorsque des membres ont fait des interventions sur la résidence, en l’absence des propriétaires et sans assurances.

Lorsque la démolition sera complétée, le terrain sera nivelé et reverdi, comme indiqué. «Ce ne sera pas pour bâtir des condos ou pour construire une maison, a-t-il assuré. […] Michel Martel a dit qu’il y avait un saule âgé de 150 à 200 ans et un érable qui a au moins 100 ans. Je vais y faire attention, je veux les garder.»

 

 

Les plus lus

Important investissement à Saint-Narcisse-de-Beaurivage

ÉCONOMIE. Avantis Coopérative a confirmé, ce matin, un investissement de 650 000 $ à Saint-Narcisse-de-Beaurivage pour transformer et moderniser ses installations commerciales.

Des terrains qui n’auraient pas dû être donnés à Val-Alain

SOCIÉTÉ. Au printemps 2022, la Corporation de développement économique (CDE) de Val-Alain avait mis en place un programme de dons de terrain. Parallèlement, la Municipalité avait mis en vente d’autres terrains à 0,95 $ du pied carré. La nouvelle rapportée dans les médias nationaux en juin 2022 a attiré l’attention de la Commission municipale du Québec (CMQ) et de la Direction des enquêtes et des p...

Les Mercenaires prendront l’air

SPORT. Les Mercenaires de Lotbinière, de la Ligue de hockey Côte-Sud (LHCS) offriront un important cadeau à leurs partisans. Le 29 janvier prochain à 14h30, ils affronteront le Décor Mercier de Montmagny, à Saint-Apollinaire, sur la glace de l’Espace Philippe Boucher.

C’est un petit garçon

SOCIÉTÉ. La MRC de Lotbinière a accueilli son tout premier bébé de 2023. Jules Sauvé est né le 1er janvier à 9h44, à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Motoneigiste blessée gravement à Saint-Apollinaire

FAITS DIVERS. Une motoneigiste a été blessée grièvement, le 28 janvier dernier, lorsque son engin est entré en collision avec une voiture près du 630, rang Saint-Lazare, à Saint-Apollinaire.

Une aide fédérale pour soutenir les petites entreprises touristiques

TOURISME. Le gouvernement fédéral a confirmé, le 11 janvier, une aide de 40 M$ accordée à la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et le Réseau des SADC et CAE. Cette somme permettra de soutenir les petites entreprises du secteur touristique.

La faim ne prend pas de congé pendant les Fêtes

COMMUNAUTÉ. Les impacts de l’inflation que vit le pays depuis le début de l’année se font de plus en plus sentir dans les poches des citoyens de la MRC de Lotbinière. Parmi, les besoins essentiels à combler, celui de l’alimentation demeure le plus important enjeu et Aide Alimentaire Lotbinière en ressent les effets dans les demandes d’aide reçues.

Rétrospective 2022 – Septembre

RÉTROSPECTIVE. Si la campagne électorale a occupé en grande partie l’actualité nationale, régionale et locale de septembre, on voyait aussi poindre le début de la saga entourant le climat de tension qui régnait à Saint-Antoine-de-Tilly.

Une entente pour faciliter la gestion de la formation des pompiers

SÉCURITÉ. Bien que le Centre de formation des pompiers se trouve sur le territoire de Saint-Agapit, c’est la Ville de Saint-Apollinaire qui coordonne, de façon non officielle, la gestion de la formation de l’ensemble des pompiers de la MRC de Lotbinière. Une entente survenue entre Saint-Agapit et les autres municipalités du territoire officialisera le statut de Saint-Agapit comme gestionnaire de l...

Matières résiduelles : plus de 375 000 $ en redevances

ENVIRONNEMENT. La MRC de Lotbinière a fait le point, le 11 janvier, sur les sommes qu’elle recevra du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques (MELCC) en guise de redevance pour l’élimination des matières résiduelles en 2022.