La maison Legendre sera démolie. (Crédit photo : Archives)

SOCIÉTÉ. Le comité de démolition de la municipalité de Sainte-Croix a accordé le permis de démolition de la maison Legendre à son propriétaire, le 5 juillet.

«C’est la décision à laquelle je m’attendais», a lancé Yvon Hamel, heureux du dénouement. Ce dernier a rappelé que la résidence n’était plus assurable en raison de l’important danger qu’elle représentait. D’ailleurs, il avait signifié qu’il mettrait la municipalité en demeure si le permis lui était refusé.

«Attendu que le comité de démolition a reçu et considéré plusieurs oppositions écrites concernant la démolition de cet immeuble; […] Attendu que cet immeuble est dans un état tel qu’il peut mettre en danger des personnes; […] Le comité en vient à la conclusion que la demande de permis pour la démolition est accepté [sic] aux conditions suivantes», peut-on lire dans le rapport.

Le comité a rendu sa décision après avoir analysé les commentaires contenus dans 20 lettres et tenu une séance publique, le 3 juillet dernier où les opposants et ceux qui étaient en faveur ont fait entendre leurs arguments. Les opposants mentionnaient, entre autres, qu’il était encore possible de récupérer certaines parties de la maison, de la démonter pièce sur pièce et de la reconstruire ailleurs.

«Ce qui est souhaitable, c’est de récupérer ce qui peut l’être et de s’assurer de remonter le tout à un autre endroit. Elle ne perdra pas son âme à 100 % et on lui redonnera une nouvelle vie», avait fait valoir la présidente de la Société patrimoine et histoire des Seigneuries de Lotbinière, Sylvie Bernard.

Conditions

Le permis de démolition a été accordé sous certaines conditions. Certaines définissent les dates de début et de fin des travaux, d’autres la date de fin des travaux d’aménagement paysager. On peut aussi y lire les modalités dans lesquelles les travaux devront être effectués.

«Les fenêtres et portes devront d’abord être retirés [sic] de l’immeuble. Les murs de l’immeuble pourront par la suite être abattus de façon à permettre de récupérer certains éléments de l’immeuble. Le propriétaire et sa famille pourront récupérer les éléments de l’immeuble. Par la suite, les éléments restants pourront être récupérés par monsieur Yvon Legendre, ainsi que par monsieur Michel Martel, en collaboration avec le propriétaire.»

Yvon Hamel a confirmé qu’il allait récupérer tous les éléments qui pourront l’être. «Quand j’ai fait ma demande, je leur ai dit que je ferais ça avec mes trois gendres, lentement pour abîmer le moins de choses possible et préserver ce qui peut l’être.»

Du même souffle, il a confirmé qu’il ne travaillerait pas avec le comité local de sauvegarde de la maison. Le lien de confiance a été brisé en 2014, a-t-il rappelé le 3 juillet, lorsque des membres ont fait des interventions sur la résidence, en l’absence des propriétaires et sans assurances.

Lorsque la démolition sera complétée, le terrain sera nivelé et reverdi, comme indiqué. «Ce ne sera pas pour bâtir des condos ou pour construire une maison, a-t-il assuré. […] Michel Martel a dit qu’il y avait un saule âgé de 150 à 200 ans et un érable qui a au moins 100 ans. Je vais y faire attention, je veux les garder.»

 

 

Les plus lus

Démission du maire de Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Le maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Guy Lafleur, a quitté ses fonctions le 2 septembre dernier.

L'élection dans Lotbinière-Frontenac minute par minute

C'est aujourd'hui que les électeurs québécois sont appelés aux urnes afin de choisir leurs 125 représentants à l'Assemblée nationale du Québec. Dans la région, les citoyens devront faire leur choix dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac. Dans cette page, nous retracerons tous les derniers développements entourant cette journée décisive dans le comté, minute par minute.

«Actes répréhensibles» à la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly

SOCIÉTÉ. «Des actes répréhensibles auraient été commis à l’égard de la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly», a soulevé la Direction des enquêtes et des poursuites en intégrité municipale (DEPIM) dans un rapport déposé à la Commission municipale du Québec (CMQ) le 27 septembre dernier et qui vise des agissements de la directrice générale.

Deux Agapitois ont roulé jusqu’à Terre-Neuve

SOCIÉTÉ. Le 30 juin dernier, Lina Giguère et André Croteau ont commencé un périple à bicyclette en autonomie sur les routes du Québec. En roulant vers l’est, sans itinéraire précis, ils se sont rendus jusqu’à Terre-Neuve.

Les candidats à l’élection débattront à Saint-Agapit

POLITIQUE. Les candidats de Lotbinière-Frontenac à l’élection générale du 3 octobre débattront dans la soirée du 15 septembre au complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Pénurie de main-d’œuvre : la TREMCA revient à la charge

ÉCONOMIE. La Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) a rencontré, le 14 septembre, les candidats de quatre des cinq principaux partis politiques de la Chaudière-Appalaches. Ils les ont sensibilisés à l’importance d’adopter des mesures tangibles pour assurer la pérennité de l’économie et contrer la pénurie de main-d’œuvre.

Saint-Antoine-de-Tilly: plus de détails sur le départ de l’ex-conseillère Christiane Nadeau

POLITIQUE. La conseillère démissionnaire à Saint-Antoine-de-Tilly, Christiane Nadeau, a été déclarée inhabile à exercer la fonction de conseillère municipale pour une période de cinq ans. Cette décision de la Cour supérieure du Québec a été rendue le 21 septembre dernier.

Christian Gauthier fait un plaidoyer pour le développement de la circonscription

POLITIQUE. Le candidat conservateur dans Lotbinière-Frontenac, Christian Gauthier, entend prioriser le développement de la circonscription s’il est élu le 3 octobre prochain. Celui-ci mentionne qu’il est plus que temps que le gouvernement du Québec se mette à l’écoute de la population, des entreprises, des organismes et des municipalités des MRC des Appalaches et de Lotbinière.

Le Model doit recruter un autre entraîneur-chef

HOCKEY JUNIOR. Quelques semaines après la nomination de Jean-Philippe Marcoux-Tortillet comme entraîneur-chef, le Model de Lotbinière a annoncé, le 30 août, que c’est plutôt Richard Normand qui sera à la barre de l’équipe en vue de la prochaine saison dans la Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches.

Éric Duhaime en visite à Sainte-Croix

POLITIQUE. Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, était de passage à Sainte-Croix hier soir. Une centaine de personnes s’étaient rassemblées dans le bar du restaurant Le Cube à l’occasion d’un rassemblement partisan.