Vanessa Sylvain a exposé à New York en avril dernier. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

ARTS. Un an après avoir pris la décision de consacrer tout son temps à son art, l’artiste originaire de Laurier-Station, Vanessa Sylvain, a eu la chance d’exposer ses toiles à New York, du 19 au 22 avril, lors de l’événement ArtExpo de New York.

Ses peintures abstraites ont retenu l’attention des organisateurs de l’exposition. «J’ai vu passer l’annonce sur Facebook, j’ai contacté les responsables. C’est une galerie éphémère qui permet aux artistes émergents d’exposer. On m’a accepté et j’ai sauté sur l’occasion», a décrit la pétillante jeune femme.

Ainsi, elle a pris un bus pour New York quatre jours avant l’événement pour vivre un moment qu’elle n’est pas près d’oublier. «C’est gros, les gens paient pour entrer et sont là pour acheter de l’art, des œuvres. Ce sont des collectionneurs. C’est une belle expérience que j’aimerais refaire. Je voudrais organiser mes choses cette fois.»

Pour une artiste, cette expérience apporte également beaucoup de visibilité. Elle a même été approchée par une galerie de la Grosse Pomme. Elle a décliné l’offre puisqu’elle ne «l’interpellait pas.» Une galerie de Québec l’a aussi contactée. Depuis le début de la semaine, elle est représentée par la galerie Ni Vu Ni Cornu de Québec.

Les émotions

Vanessa Sylvain peint et dessine depuis qu’elle est toute jeune. Avec le temps, son style a pris forme. Dans la dernière année, elle est passée du figuratif à l’abstrait. Une suite logique qui lui permet de montrer réellement qui elle est.

«J’avais envie de m’exprimer à travers la lumière, les couleurs et l’émotion. De ne plus faire quelque chose que les gens détectent tout de suite, sans se poser de questions. Je voulais que ça vienne les chercher intérieurement.»

Elle affectionne particulièrement les tons de bleus, de verts, et de terre, des couleurs qu’elle considère comme apaisantes. «Le bleu, c’est le bien-être. C’est le calme. Ça se passe aussi dans l’acrylique que j’utilise et la façon dont je travaille. Je veux qu’il y ait de la lumière. J’essaie d’apporter mon petit bonheur dans vie de tout un chacun.»

Travail réfléchi

Bien que ce soit de l’art abstrait, il y a toute une démarche qui se cache derrière le résultat final. Elle évolue avec l’œuvre. «Je travaille avec les couleurs en premier lieu. Je commence avec une bonne idée de ce que je veux faire, mais je ne vois pas le produit final. Je travaille beaucoup avec l’œuvre. Ça se peut qu’elle ne réagisse pas comme je l’avais prévu. Il faut toujours que je me réadapte. Si ça ne fonctionne pas, je vais attendre quelques jours avant d'y retourner. Je vais l’analyser», a-t-elle expliqué.

Le grand plongeon

Il y a un an, Vanessa Sylvain a quitté son emploi de cuisiniste pour consacrer tout son temps à l’art. Un saut dans le vide qu’elle ne regrette pas, malgré l’incertitude de ce milieu. «Je croyais que je ne pouvais pas de vivre de ça. Finalement, tu prends des avenues et tu te dis que c'est possible. Il faut être heureux et s’écouter et c’est ce que j’ai fait.»

Ce choix lui permet maintenant de faire des expositions, de vendre ses œuvres et de vivre de son art.

 

Les plus lus

IGA Marché Veilleux de Saint-Apollinaire vendu

ÉCONOMIE. Une importante transaction est survenue récemment dans le monde de l’alimentation. Selon ce que rapporte le Beauce Média, la famille Veilleux s’est départie de deux de ses trois épiceries, dont celle de Saint-Apollinaire.

Un plan ambitieux pour le transport en commun

TRANSPORT. La MRC de Lotbinière voit grand pour le développement de son service de transport en commun. D'ici quelques années, la ligne actuelle de l’Express vers Sainte-Foy reliant Laurier-Station et Saint-Apollinaire aux institutions d’enseignement de Québec ne sera bientôt plus la seule liaison offerte aux citoyens de la région.

Un nouveau maire à Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Les citoyens de Saint-Antoine-de-Tilly se sont donné un nouveau maire. Le 30 octobre, ils ont élu Richard Bellemare.

Un bon début pour l’épicerie de proximité à Lotbinière

ÉCONOMIE. Ouvert à la mi-mars, le Marché Saint-Louis à Lotbinière répond aux attentes fixées par le comité chargé de redonner une épicerie à la Municipalité après la fermeture du Marché Ami en novembre 2021.

Inflation : le gouvernement provincial dévoile les détails entourant l'envoi de nouveaux chèques d'aide

INFLATION. Comme il s'y était engagé en campagne électorale plus tôt cet automne, le gouvernement caquiste a officiellement confirmé, le 9 novembre, que Québec enverra un nouveau montant ponctuel à la majorité des Québécois pour les aider à faire face aux effets de l'inflation. Le ministre des Finances du Québec, Eric Girard, a alors présenté les détails entourant la mesure.

Problèmes sur des passages à niveau : Joly demande au CN de se pencher sur la problématique

SÉCURITÉ. Devant plusieurs plaintes de ses concitoyens, la Municipalité de Saint-Janvier-de-Joly a amorcé des démarches auprès du Canadien National (CN) afin que l’entreprise effectue des travaux correctifs sur des passages à niveau situés sur les terrains de Jolyens.

Un comité pour continuer d’offrir des spectacles à Joly

ÉVÉNEMENTIEL. Joly continuera d’être l’hôte d’artistes qui seront de passage dans la région pour performer. Des citoyens de la municipalité lotbiniéroise ont récemment créé un comité pour organiser divers événements, dont des spectacles dans la salle multifonctionnelle aménagée dans l’église de Joly.

Encore un honneur pour Karl Breu et Theres Fuchs

AGRICULTURE. Le 9 novembre dernier, Agropur, a remis le titre de Championne régionale du Club de l’Excellence en matière de qualité du lait à Karl Breu et Theres Fuchs de Lotbinière.

Apprendre la langue de son refuge

SOCIÉTÉ. Depuis le 30 mai, la MRC de Lotbinière a accueilli au moins 37 Ukrainiens sur son territoire. Si certains sont partis vers d’autres régions, d’autres habitent toujours dans la MRC, principalement à Saint-Apollinaire et Saint-Antoine-de-Tilly. En plus de s’adapter à un nouveau mode de vie et intégrer le marché du travail, ils doivent aussi apprendre le français. C’est le cas de Tamara, une...

Nomination d’un directeur adjoint au CEC de Lotbinière

ÉDUCATION. La direction du Cégep de Thetford poursuit sa promesse de s’engager davantage dans la MRC de Lotbinière. L’organisation vient de nommer Pascal Binet comme directeur adjoint des études et responsable de la gestion du Centre d’études collégiales (CEC) de Lotbinière, à Saint-Agapit.