Une éolienne du Parc éolien du Mont Sainte-Marguerite cause des problèmes à quelques citoyens de Saint-Sylvestre. (Crédit photo : Archives)

SOCIÉTÉ. Quelques citoyens du rang Saint-Frédéric, à Saint-Sylvestre, sont aux prises avec un problème assez gênant. L’une des éoliennes situées à proximité des demeures est plutôt bruyante, à un point où le son perturbe leurs activités quotidiennes.

«Quand ça mène du train quatre jours sur sept, on descend au sous-sol pour dormir. On ne peut pas coucher dans la chambre. Ça se produit les journées où il y a des tempêtes, lorsqu'il vente ou que c’est brumeux. Dans ce cas, on dirait que les pales coupent la brume», a-t-il décrit, Florent Verreault, compare le son à celui d’un hélicoptère en vol stationnaire.

Ce dernier souligne que selon les conditions météorologiques, la situation est plus ou moins agressante.

Du côté de Pattern, on confirme être au fait de la problématique. «Nous prenons très au sérieux les plaintes concernant les niveaux de bruit et avons rencontré les résidents pour discuter de leurs préoccupations. Nous avons lancé une étude approfondie de l’éolienne en question et espérons obtenir des résultats au printemps», a expliqué le directeur des installations, Dominque Tapp.

Ce dernier a d’ailleurs invité les citoyens qui sont incommodés par la situation à entrer en contact avec le bureau des opérations à Saint-Séverin.

Jean-Yves Martineau souhaite que l’entreprise tiendra ses promesses. Dans le cas contraire, il évoque la possibilité d’intenter un recours collectif contre elle.

«On verra ce qui se passera dans les mois à venir, si elle est capable de s’ajuster. Ce sont pas mal les mêmes problèmes qu’au parc de l’Érable. Actuellement, les citoyens sont en recours collectif. Le procès va commencer le 4 février à Victoriaville. C’est une première au Québec.»

La municipalité de Saint-Sylvestre est au fait des doléances des habitants du rang Saint-Frédéric et assure un suivi auprès de Pattern. «On est conscient du problème, on veut améliorer ça», a indiqué le maire Mario Grenier. Ce dernier rappelle que sur le parc de 46 éoliennes, seule celle ciblée par les citoyens du rang Saint-Frédéric semble être problématique.

«Dominique [Tapp] est venu nous rencontrer. Il nous confirme qu’il travaille là-dessus pour trouver une solution. Ils n’ont pas ignoré le problème», a poursuivi M. Grenier.

MRC de l’Érable

Le recours collectif intenté contre le promoteur du Parc éolien de l’Érable, dans le Centre-du-Québec, est le premier du genre à survenir au Québec.

Les citoyens habitant à proximité des installations estiment que la construction du parc a affecté leur qualité de vie. Ces problèmes se sont poursuivis après le début de l’exploitation en novembre 2013. Les requérants mentionnent, entre autres, le bruit, l’impact sur les paysages et une perte de valeur des propriétés avoisinantes.

 

Les plus lus

L’accès au compte d’urgence pour les entreprises élargit

POLITIQUE. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin l’élargissement des critères d’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).

Se réinventer pour faire face à la crise

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise sanitaire, Le Porc de Beaurivage a vu fondre une bonne partie de sa clientèle composée de restaurateurs, de chefs et de bouchers. Toutefois, une décision d’affaires prise l’automne dernier leur permet maintenant de combler une part de ce vide.

Des fleurs pour la fête des Mères

COMMUNAUTÉ. Annie Charest a donné le sourire à une centaine de femmes de la MRC de Lotbinière, de Lévis et de Québec pendant la fin de semaine de la fête des Mères. Celle qui possède son salon de coiffure à Laurier-Station a parcouru près de 400 km en voiture pendant deux jours pour surprendre certaines de ses clientes, qui sont également des mamans, avec un bouquet de fleurs.

Une photographe de Saint-Apollinaire se distingue

CULTURE. Le talent d’une photographe de Saint-Apollinaire, Josée Talbot, a récemment été reconnu par ses pairs. Elle a reçu, le 25 avril dernier, le titre d’Artisan des arts photographiques (Craftman of Photographic Arts) décerné par les Photographes professionnels du Canada. Cette distinction lui a été remise par la présidente de l’association, Louise Vessey, lors du gala virtuel de l’association...

COVID-19 : l'état de la situation à 14h

CORONAVIRUS. Voici un résumé des derniers développements, autant régionaux que nationaux, portant sur la crise de la COVID-19.

Deux nouveaux cas de COVID-19 en Lotbinière

SANTÉ. Dans le bilan quotidien du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), on constate l’apparition de deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte le total de personnes qui ont été infectées par la maladie, depuis le début de la crise, à 20.

De nouveaux cas dans Lotbinière

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte maintenant le nombre de personnes infectées à 22 dans la région.

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

CORONAVIRUS. Dans son bilan publié lundi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un résident supplémentaire de la Chaudière-Appalaches a appris, au cours des 24 dernières heures, qu'il avait contracté la COVID-19.

Le maire de Leclercville quitte ses fonctions

POLITIQUE. Le maire de Leclercville, Marcel Richard, s’est retiré de la vie politique. Il en a fait l’annonce aux citoyens de la municipalité, par le biais du journal municipal, au début du mois.

Un virage web payant

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise de la COVID-19, certaines entreprises québécoises ont réussi à tirer leur épingle du jeu. C’est notamment le cas de Meubles South Shore. Le fabricant de meubles basé à Sainte-Croix a vu ses ventes en ligne bondir de 90%.