Vingt ans après les fusions, les adresses de Sainte-Agathe seront uniformisées. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

SOCIÉTÉ. Trouver une adresse à Sainte-Agathe, pour qui n’y réside pas, peut causer bien des maux de tête. Les noms attribués aux routes 271 et 218 sont différents selon le secteur de la municipalité et, bien souvent, les numéros d'immeubles ne suivent pas d’ordre précis. Dans moins d’un mois, ce sera chose du passé. La municipalité a finalement complété l’harmonisation des adresses et le tout sera en vigueur le 19 août.

Il aura fallu pratiquement un an et demi de travail pour venir à bout de cette problématique vieille de 20 ans. «C’est vraiment pour une question de sécurité des personnes», a expliqué la directrice générale de la localité, Amélie Fournier. Peu après son arrivée en poste, en 2018, un citoyen a déposé une plainte à la municipalité. Ce dernier avait vu l’ambulance qu’il avait appelée passer devant chez lui sans s’arrêter.

En tout, 505 adresses seront touchées. Elles ne sont pas toutes liées à des résidences ou des commerces. Plusieurs de ces numéros ont été attribués à des lots, des terres à bois ou des terres agricoles qui n’en ont pas actuellement. Un même lot pourra en avoir plusieurs. La municipalité veut prévoir le coup s’il y a d'autres constructions sur le territoire, elle n'aura pas à recommencer l’exercice.

Pour réaliser ces changements, Sainte-Agathe a fait appel au service de géomatique de la MRC. «Les numéros ont été attribués à l’aide de leur système, ce qui minimise les risques d’erreur.»

Changements

Dans un premier temps, la municipalité devait régler la question des numéros civiques qui ne faisaient aucun sens. On pouvait trouver des adresses paires et impaires du même côté d'une rue ou des suites illogiques de numéros.

Pour les routes 218 et 271, la numérotation a été entièrement révisée. L’axe Gosford Est et Ouest se retrouve maintenant dans les 4 000 et l'axe Saint-Pierre et Saint-Georges dans les 2 000. Dans les rues et les rangs, Sainte-Agathe a tenté d’avoir le moins d’impact possible.

De plus, les adresses des propriétés situées hors du périmètre urbain seront toutes identifiées par un panneau sur le bord de la rue. Ce sera la municipalité qui se chargera de l’installation.

Les toponymes des routes 271 et 218 seront aussi uniformisés. Sur la 271, le nom route de Sainte-Agathe a été abandonné. On parlera de route et de rue Saint-Georges entre Dosquet et la route Gosford et de route et rue Saint-Pierre entre la route Gosford et Saint-Jacques-de-Leeds.

Quant à la route 218, elle prendra le nom de route Gosford Ouest vers Lyster et de route Gosford Est en direction de Saint-Gilles. Le chemin Gosford désignera la route qui mène aux chutes de Sainte-Agathe.

Connu depuis longtemps

Toutes ces disparités s’expliquent par la fusion entre la Municipalité de paroisse de Sainte-Agathe et la Municipalité de village de Sainte-Agathe, le 3 février 1999. À l’époque, aucune campagne d’uniformisation n’avait été entreprise.

Le Peuple Lotbinière avait déjà soulevé la question en 2012 alors qu’une citoyenne avait vécu une situation semblable à celle traitée par Mme Fournier en 2018. Elle avait alors déploré le manque de cohérence dans l’identification des rues et la numérotation des adresses.

Heureusement, aucun événement malheureux n’en a découlé, a indiqué Amélie Fournier. «C’est en faisant des vérifications et en creusant que j’ai réalisé qu’il y avait une problématique majeure. […] Lorsque j’ai présenté le dossier au conseil municipal, il n’y a pas eu d’hésitation.»

Mesures d’atténuation

À partir du 19 août, pas avant, les citoyens de Sainte-Agathe devront faire leur changement d’adresse à leurs différents fournisseurs de services : employeur, dentiste, médecin, école, etc. Pour Bell, Telus, Vidéotron, Hydro-Québec, la RAMQ et la SAAQ, cela se fera automatiquement.

Les mardis et vendredi, la bibliothèque offrira gratuitement l’accès à un poste informatique durant ses heures d’ouverture. De son côté, la municipalité propose de l’accompagnement à ceux qui auront besoin d’aide s'ils veulent faire leur changement sur Internet. Une ressource sera disponible, sur rendez-vous, les mardis pendant le premier mois d’entrée en vigueur.

Les citoyens concernés auront 120 jours pour procéder à l’affichage de leur nouveau numéro de porte. De plus, Poste Canada redirigera pendant un an le courrier à la nouvelle adresse.

 

 

Les plus lus

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

Collision mortelle à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Deux personnes ont perdu la vie cet après-midi, à Saint-Gilles, lors d’une collision impliquant une moto à trois roues et une voiture. Les événements sont survenus vers 13h45 sur la route 273.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

Norah et Romy Carpentier : le bureau du coroner précise son rôle

ENQUÊTE. L’enquête du coroner sur les morts des Lévisiens Norah et Romy Carpentier ainsi que de leur père, Martin, survenues à Saint-Apollinaire a été confiée à la coroner et avocate Sophie Régnière. Son rapport devrait être déposé dans environ un an.

Martin Carpentier : nouvelle stratégie de communication

FAITS DIVERS. Quatre jours après le début de la chasse à l’homme pour mettre la main au collet de Martin Carpentier, 44 ans, de Lévis, la Sûreté du Québec a décidé, hier soir, de rester muette sur la suite de l’opération de recherche. Ce dernier est recherché par les autorités depuis samedi après la découverte des corps de ses deux filles Norah et Romy dans un boisé de Saint-Apollinaire.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

FAITS DIVERS. Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de p...

La SQ déploie plus d'effectifs afin de localiser Martin Carpentier

CHASSE À L'HOMME. C'est sous la pluie que s'amorce vendredi la huitième journée de recherche afin de trouver Martin Carpentier, ce Lévisien de 44 ans activement recherché par la Sûreté du Québec (SQ) en lien avec les décès de deux fillettes lévisiennes, Norah et Romy.

Des chambres pour les personnes atteintes d’Alzheimer

SOCIÉTÉ. Les propriétaires du Manoir Le Beau Rivage de Saint-Gilles investissent plus de 1 M$ dans la construction d’une nouvelle aile destinée aux personnes atteintes d’Alzheimer et en perte cognitive. Les travaux débuteront au retour des vacances de la construction et, si tout va bien, les premiers résidents devraient y faire leur entrée d’ici la fin de l’année.