Hypnose existe depuis 20 ans dans plusieurs municipalités, mais est entré dans ses locaux de Saint-Apollinaire il y a un an. (Crédit photo : Courtoisie)

DANSE. Le studio Hypnose, ouvert depuis un peu plus d’un an, a procédé le 18 août dernier à l’ouverture d’un tout nouveau local au-dessus de celui déjà établi à Saint-Apollinaire. Victime de sa popularité, l’école qui offre des cours multistyles a doublé sa superficie afin d’accueillir un nombre encore plus grand de danseurs.

Par Émilie Pelletier – Collaboration spéciale

Conçue par l’artiste local Yann Lemieux, de l’entreprise LMX art et murale, la nouvelle salle de danse permettra, comme l’espère la directrice de l’établissement, Nathalie Lemay, d’accepter les inscriptions d’environ 200 danseurs supplémentaires aux 300 qui fréquentent déjà le studio Hypnose.

Elle n’est d’ailleurs pas inquiète d’atteindre cet objectif, elle qui estime que plusieurs centaines de personnes se sont déplacées pour venir constater les plus récents aménagements qui ont nécessité des investissements d’environ 20 000$ lors de l’inauguration.

«Ça n’a pris qu’un an pour qu’on atteigne notre pleine capacité, même si l'on offrait déjà des cours 7 jours sur 7. Le nouveau local offre une opportunité de répondre à un besoin, surtout avec les demandes des gens pour offrir de nouveaux styles de danse», explique Mme Lemay.

Elle ajoute d’ailleurs que les troupes compétitives ont doublé en participants et qu’elles «continuent de bien performer», alors qu’une récente compétition a placé l’une de ses troupes au 10e rang pancanadien.

Qualité et variété

Le studio Hypnose compte en effet ouvrir des classes de danse technique, comme le jazz et le ballet, alors qu’elle se spécialisait précédemment dans la danse urbaine, tel que le hip-hop et le breakdance notamment. Des cours familiaux s’ajouteront aussi à l’offre pour la session d’automne, dont le début est prévu le 7 septembre.

«On a embauché des professeurs spécialisés pour ouvrir d’autres groupes et c’est ce qui nous distingue, je crois, des autres écoles de danse. Chacun des profs n’offre qu’un seul style de danse, ce qui nous permet d’avoir des cours de qualité, avance-t-elle fièrement. «La beauté de nos studios créatifs et stimulants créés par Yann Lemieux et la salle de style lounge pour les parents sont d’autres éléments qui sont fort appréciés.»

 

Les plus lus

L’accès au compte d’urgence pour les entreprises élargit

POLITIQUE. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin l’élargissement des critères d’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).

Se réinventer pour faire face à la crise

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise sanitaire, Le Porc de Beaurivage a vu fondre une bonne partie de sa clientèle composée de restaurateurs, de chefs et de bouchers. Toutefois, une décision d’affaires prise l’automne dernier leur permet maintenant de combler une part de ce vide.

Des fleurs pour la fête des Mères

COMMUNAUTÉ. Annie Charest a donné le sourire à une centaine de femmes de la MRC de Lotbinière, de Lévis et de Québec pendant la fin de semaine de la fête des Mères. Celle qui possède son salon de coiffure à Laurier-Station a parcouru près de 400 km en voiture pendant deux jours pour surprendre certaines de ses clientes, qui sont également des mamans, avec un bouquet de fleurs.

Une photographe de Saint-Apollinaire se distingue

CULTURE. Le talent d’une photographe de Saint-Apollinaire, Josée Talbot, a récemment été reconnu par ses pairs. Elle a reçu, le 25 avril dernier, le titre d’Artisan des arts photographiques (Craftman of Photographic Arts) décerné par les Photographes professionnels du Canada. Cette distinction lui a été remise par la présidente de l’association, Louise Vessey, lors du gala virtuel de l’association...

COVID-19 : l'état de la situation à 14h

CORONAVIRUS. Voici un résumé des derniers développements, autant régionaux que nationaux, portant sur la crise de la COVID-19.

Deux nouveaux cas de COVID-19 en Lotbinière

SANTÉ. Dans le bilan quotidien du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), on constate l’apparition de deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte le total de personnes qui ont été infectées par la maladie, depuis le début de la crise, à 20.

De nouveaux cas dans Lotbinière

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte maintenant le nombre de personnes infectées à 22 dans la région.

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

CORONAVIRUS. Dans son bilan publié lundi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un résident supplémentaire de la Chaudière-Appalaches a appris, au cours des 24 dernières heures, qu'il avait contracté la COVID-19.

Le maire de Leclercville quitte ses fonctions

POLITIQUE. Le maire de Leclercville, Marcel Richard, s’est retiré de la vie politique. Il en a fait l’annonce aux citoyens de la municipalité, par le biais du journal municipal, au début du mois.

Un virage web payant

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise de la COVID-19, certaines entreprises québécoises ont réussi à tirer leur épingle du jeu. C’est notamment le cas de Meubles South Shore. Le fabricant de meubles basé à Sainte-Croix a vu ses ventes en ligne bondir de 90%.