Hypnose existe depuis 20 ans dans plusieurs municipalités, mais est entré dans ses locaux de Saint-Apollinaire il y a un an. (Crédit photo : Courtoisie)

DANSE. Le studio Hypnose, ouvert depuis un peu plus d’un an, a procédé le 18 août dernier à l’ouverture d’un tout nouveau local au-dessus de celui déjà établi à Saint-Apollinaire. Victime de sa popularité, l’école qui offre des cours multistyles a doublé sa superficie afin d’accueillir un nombre encore plus grand de danseurs.

Par Émilie Pelletier – Collaboration spéciale

Conçue par l’artiste local Yann Lemieux, de l’entreprise LMX art et murale, la nouvelle salle de danse permettra, comme l’espère la directrice de l’établissement, Nathalie Lemay, d’accepter les inscriptions d’environ 200 danseurs supplémentaires aux 300 qui fréquentent déjà le studio Hypnose.

Elle n’est d’ailleurs pas inquiète d’atteindre cet objectif, elle qui estime que plusieurs centaines de personnes se sont déplacées pour venir constater les plus récents aménagements qui ont nécessité des investissements d’environ 20 000$ lors de l’inauguration.

«Ça n’a pris qu’un an pour qu’on atteigne notre pleine capacité, même si l'on offrait déjà des cours 7 jours sur 7. Le nouveau local offre une opportunité de répondre à un besoin, surtout avec les demandes des gens pour offrir de nouveaux styles de danse», explique Mme Lemay.

Elle ajoute d’ailleurs que les troupes compétitives ont doublé en participants et qu’elles «continuent de bien performer», alors qu’une récente compétition a placé l’une de ses troupes au 10e rang pancanadien.

Qualité et variété

Le studio Hypnose compte en effet ouvrir des classes de danse technique, comme le jazz et le ballet, alors qu’elle se spécialisait précédemment dans la danse urbaine, tel que le hip-hop et le breakdance notamment. Des cours familiaux s’ajouteront aussi à l’offre pour la session d’automne, dont le début est prévu le 7 septembre.

«On a embauché des professeurs spécialisés pour ouvrir d’autres groupes et c’est ce qui nous distingue, je crois, des autres écoles de danse. Chacun des profs n’offre qu’un seul style de danse, ce qui nous permet d’avoir des cours de qualité, avance-t-elle fièrement. «La beauté de nos studios créatifs et stimulants créés par Yann Lemieux et la salle de style lounge pour les parents sont d’autres éléments qui sont fort appréciés.»

 

Les plus lus

Collision mortelle

FAITS DIVERS. Un homme d’une soixantaine d’années, originaire de Sainte-Croix, a perdu la vie à la suite d’une collision survenue, tôt hier matin, à Issoudun.

Un Gillois dans les hautes sphères de l’armée

PORTRAIT. Brigadier-général des Forces armées canadiennes, Marc Gagné a été promu, le 6 août dernier, au grade de major-général. Depuis sa nomination, le Gillois occupe d’importantes fonctions au sein de l’état-major à titre de chef des programmes stratégiques du personnel militaire.

Marc Fontaine veut changer les choses

POLITIQUE. Intéressé depuis près de 35 ans par la politique, le candidat du Parti populaire du Canada dans Lévis-Lotbinière, Marc Fontaine, a décidé de faire le grand saut cette année.

Le Télaitroman présenté à Leclercville

TÉLÉVISION. Un peu plus de 50 personnes se sont réunies à la ferme DesGémo de Leclercville le 19 septembre. Elles avaient été invitées au visionnement exclusif de la nouvelle campagne de promotion des Producteurs de lait du Québec, le Télaitroman.

Le comptoir postal de Saint-Gilles fermera sous peu

SOCIÉTÉ. Saint-Gilles a perdu son bureau de poste il y a un peu plus de 25 ans après le départ à la retraite de son maître de poste. Jusqu’à aujourd’hui, certains services de base étaient assurés par un comptoir postal situé à même les locaux d’Alimentation Saint-Gilles. Ce dernier sera fermé, en principe, aujourd'hui.

Ghislain Daigle propose d’«avancer» avec les libéraux

POLITIQUE. L’ingénieur et ex-maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Ghislain Daigle, a officiellement lancé sa campagne électorale auprès du Parti libéral du Canada (PLC) dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des élections fédérales du 21 octobre prochain, le 24 septembre dernier.

Exposition de photos à Lotbinière

CULTURE. Dans sa plus récente exposition, la photographe Claire Gauthier met le fleuve Saint-Laurent en vedette. La voix des eaux sera présentée jusqu’au 1er novembre à la Galerie Fernand-Auger du Centre Chartier-de-Lotbinière.

Le Bloc présente ses priorités environnementales

POLITIQUE. Les candidats du Bloc québécois de Chaudière-Appalaches, François-Noël Brault (Lévis-Lotbinière), Sébastien Bouchard-Théberge (Bellechasse-Les Etchemins-Lévis) et Priscilla Corbeil (Mégantic-L’Érable) se sont réunis le 30 septembre au parc des Chutes-de-la-Chaudière pour exposer différents enjeux environnementaux de Chaudière-Appalaches.

Une voix pour l’environnement

POLITIQUE. Depuis qu’il est en âge de voter, le candidat du Parti vert du Canada dans Lévis-Lotbinière, Patrick Kerr, a toujours été sensible à la cause environnementale. En portant les couleurs de la formation politique, il souhaite donner une voix à ceux qui partagent les mêmes valeurs et préoccupations.

Pamphile Le May désigné personnage historique

CULTURE. Le gouvernement du Québec a désigné Pamphile Le May personnage historique du Québec. La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, a confirmé le 18 septembre que le nom de l’homme de lettres né à Lotbinière en 1837 sera ajouté au Registre du patrimoine culturel du Québec.