(Crédit photo : Archives)

SÉCURITÉ. À la veille du déclenchement de la saison de la chasse, la Sûreté du Québec lance un appel à la prudence. Le corps policier a profité de l’occasion pour rappeler certains conseils de sécurité aux chasseurs.

Certains milieux boisés où se pratique la chasse peuvent être difficilement accessibles si un incident survient. Une intervention des services d’urgence pourrait être nécessaire. Le cas échéant, il est important d’être suffisamment équipé pour pouvoir assurer sa survie jusqu’à leur arrivée. C’est pourquoi il est fortement recommandé de prendre les précautions suivantes avant de partir :

  • consulter la météo;
  • aviser un proche du lieu exact  de vos caches avec les coordonnées GPS;
  • fournir l’itinéraire prévu à vos proches ainsi que la date et l’heure de votre retour;
  • prévoir un moyen de communication;
  • porter des vêtements bien adaptés si vous devez passer une nuit en forêt;
  • avoir une carte et une boussole et/ou un GPS;
  • éviter de s’aventurer dans un secteur trop isolé ou non familier;
  • vous munir d’une trousse de survie.

 

Votre trousse de survie devrait contenir un jeu d’outils de base, des bougies d’allumage, des articles de premiers soins, un couteau, des allumettes à l’épreuve de l’eau, une lampe de poche, un sifflet et une couverture légère traitée à l’aluminium. Emportez également des aliments riches en calories et des sachets d’aliments déshydratés. Rappelez-vous que votre survie dépendra de ce que vous aurez avec vous en cas de problème.

Notons qu’il est également important de vous réapproprier les techniques de lecture de cartes, boussoles et GPS avant votre départ. Si vous possédez un téléphone satellite, vous devez aussi connaître le numéro de téléphone des services d’urgence de la région où vous vous trouvez.

Ligne d’écoute

La ligne de préoccupation J’ai un doute, j’appelle ! (1 800 731-4000 option 1-2) est mise à la disposition des citoyens qui ont des inquiétudes concernant un membre de leur entourage, un voisin, un collègue de travail ou toute autre personne qui peut représenter un risque pour leur sécurité ou celle d’autrui. Cette ligne confidentielle est destinée principalement à l’entourage de personnes possédant ou comptant acquérir une arme à feu. Chaque signalement reçu fera l’objet d’une analyse.

Source : Sûreté du Québec

 

Les plus lus

L’accès au compte d’urgence pour les entreprises élargit

POLITIQUE. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin l’élargissement des critères d’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).

Se réinventer pour faire face à la crise

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise sanitaire, Le Porc de Beaurivage a vu fondre une bonne partie de sa clientèle composée de restaurateurs, de chefs et de bouchers. Toutefois, une décision d’affaires prise l’automne dernier leur permet maintenant de combler une part de ce vide.

COVID-19 : deux nouveaux cas à Lévis

CORONAVIRUS. Dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a indiqué, samedi, que deux autres résidents de la région, deux Lévisiens, ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Le maire de Leclercville quitte ses fonctions

POLITIQUE. Le maire de Leclercville, Marcel Richard, s’est retiré de la vie politique. Il en a fait l’annonce aux citoyens de la municipalité, par le biais du journal municipal, au début du mois.

Des fleurs pour la fête des Mères

COMMUNAUTÉ. Annie Charest a donné le sourire à une centaine de femmes de la MRC de Lotbinière, de Lévis et de Québec pendant la fin de semaine de la fête des Mères. Celle qui possède son salon de coiffure à Laurier-Station a parcouru près de 400 km en voiture pendant deux jours pour surprendre certaines de ses clientes, qui sont également des mamans, avec un bouquet de fleurs.

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

CORONAVIRUS. Dans son bilan publié lundi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un résident supplémentaire de la Chaudière-Appalaches a appris, au cours des 24 dernières heures, qu'il avait contracté la COVID-19.

COVID-19 : deux nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) publié jeudi, deux nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus ont été constatés dans la région lors des 24 dernières heures.

Enquête du BEI sur des événements survenus à Saint-Agapit: pas de poursuite déposée

FAITS DIVERS. Le directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) ne portera pas d’accusations dans le dossier de l’enquête indépendante mise en branle le 6 juin 2019 à la suite d’un incident survenu à Saint-Agapit. À l’époque, une femme avait subi un arrêt cardiorespiratoire alors qu’elle était sous la supervision de policiers de la Sûreté du Québec.

Quinze personnes rétablies dans Lotbinière

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), quinze personnes touchées par la COVID-19 dans la MRC de Lotbinière sont maintenant rétablies.

Un cas de plus dans Lotbinière

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a recensé un nouveau cas d’infection à la COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Ce sont 23 personnes qui ont été infectées par la maladie depuis le début de la crise.