POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont rassemblés le 11 septembre à Saint-Antoine-de-Tilly à l’occasion de leur rencontre mensuelle. Voici quelques points à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

Internet

La MRC de Lotbinière a donné son appui aux entreprises Xplorenet et Cooptel dans leurs démarches auprès du gouvernement afin de développer des projets d’implantation d’Internet haute vitesse sur le territoire.

Xplorenet veut déposer une demande au ministère de l’Économie et de l’Innovation afin de mettre en place un projet pilote dans la MRC de Lotbinière. La compagnie, déjà présente dans les maritimes et en Ontario, veut élaborer un service à large bande sur tout le territoire de la MRC de Lotbinière qui surpasserait les exigences gouvernementales en matière de vitesse et de capacité.

La coopérative Cooptel est déjà active dans la MRC de l’Érable. Elle offre des services d’Internet haute vitesse par fibre optique et pourrait prolonger son réseau dans les localités de l’ouest de la MRC.

L’intérêt de ces deux sociétés s’ajoute à ceux de Telus, qui a déjà déployé la fibre optique dans certaines municipalités et de Cogeco, qui réalise actuellement des tests de vitesse sur le réseau actuel afin d'identifier les meilleures stratégies de développement à adopter. Jusqu’à présent, 534 personnes, dont plusieurs de Val-Alain et de Saint-Édouard, y ont participé.

Téléphonie cellulaire

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) examine actuellement les services sans fil mobile au pays. Cogeco a sollicité le support de la MRC de Lotbinière puisqu’elle y présentera une nouvelle politique et un nouveau modèle réglementaire qui permettrait plus de concurrence dans le marché, encouragerait les investissements et donnerait plus de choix aux consommateurs.

La MRC voit dans l’Exploitant de réseaux mobiles hybrides l’occasion d’augmenter les options offertes par de plus petits joueurs qui auraient accès à une partie de réseaux sans fil des entreprises nationales.

Crédit carbone

En 2015, la MRC de Lotbinière et la firme WSP Canada ont signé un accord visant le captage et la destruction des biogaz au lieu d’enfouissement technique de Saint-Flavien. Selon l’entente, les coûts liés au projet sont assumés par WSP et financés par la vente des crédits carbone. Les surplus sont redistribués entre la MRC et WSP. En 2018, la vente des crédits compensatoires a généré des revenus totaux de 124 383 $. De ce montant, il faut soustraire la somme remise à WSP pour couvrir les frais d’exploitations du site, ce qui laisse un profit net de 60 746 $ que la MRC et la firme se partageront en parts égales. Ainsi, la MRC de Lotbinière recevra 30 373 $, soit un peu moins que l’année dernière.

Tonnage enfoui au LET de Saint-Flavien

Le ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques a transmis à la MRC de Lotbinière son rapport annuel sur la quantité de matières résiduelles envoyée au lieu d’enfouissement technique (LET) de Saint-Flavien. Selon la taille de la municipalité, cela représente de 256 kg de déchet par habitant à 353 kg par habitant. Ces données sont essentielles au ministère puisqu’elles entrent dans le calcul qui vise à déterminer le montant de la subvention accordée pour soutenir la mise en place du plan de gestion des matières résiduelles.

Plateforme de compostage

La MRC de Lotbinière poursuit ses démarches en vue de l’implantation de la plateforme de compostage. Elle a accordé un mandat à la firme Englobe afin de réaliser quatre études nécessaires à l’obtention du certificat d’autorisation. Ainsi, l’entreprise procédera à une étude géotechnique, une étude hydrogéologique ainsi que les phases 1 et 2 de la caractérisation du sol.

Les maires de la MRC de Lotbinière se sont rencontrés le 11 septembre.

(Crédit photo : Mélanie Labrecque)

Les plus lus

Collision mortelle

FAITS DIVERS. Un homme d’une soixantaine d’années, originaire de Sainte-Croix, a perdu la vie à la suite d’une collision survenue, tôt hier matin, à Issoudun.

Un Gillois dans les hautes sphères de l’armée

PORTRAIT. Brigadier-général des Forces armées canadiennes, Marc Gagné a été promu, le 6 août dernier, au grade de major-général. Depuis sa nomination, le Gillois occupe d’importantes fonctions au sein de l’état-major à titre de chef des programmes stratégiques du personnel militaire.

Marc Fontaine veut changer les choses

POLITIQUE. Intéressé depuis près de 35 ans par la politique, le candidat du Parti populaire du Canada dans Lévis-Lotbinière, Marc Fontaine, a décidé de faire le grand saut cette année.

Le Télaitroman présenté à Leclercville

TÉLÉVISION. Un peu plus de 50 personnes se sont réunies à la ferme DesGémo de Leclercville le 19 septembre. Elles avaient été invitées au visionnement exclusif de la nouvelle campagne de promotion des Producteurs de lait du Québec, le Télaitroman.

Le comptoir postal de Saint-Gilles fermera sous peu

SOCIÉTÉ. Saint-Gilles a perdu son bureau de poste il y a un peu plus de 25 ans après le départ à la retraite de son maître de poste. Jusqu’à aujourd’hui, certains services de base étaient assurés par un comptoir postal situé à même les locaux d’Alimentation Saint-Gilles. Ce dernier sera fermé, en principe, aujourd'hui.

Ghislain Daigle propose d’«avancer» avec les libéraux

POLITIQUE. L’ingénieur et ex-maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Ghislain Daigle, a officiellement lancé sa campagne électorale auprès du Parti libéral du Canada (PLC) dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des élections fédérales du 21 octobre prochain, le 24 septembre dernier.

Exposition de photos à Lotbinière

CULTURE. Dans sa plus récente exposition, la photographe Claire Gauthier met le fleuve Saint-Laurent en vedette. La voix des eaux sera présentée jusqu’au 1er novembre à la Galerie Fernand-Auger du Centre Chartier-de-Lotbinière.

Le Bloc présente ses priorités environnementales

POLITIQUE. Les candidats du Bloc québécois de Chaudière-Appalaches, François-Noël Brault (Lévis-Lotbinière), Sébastien Bouchard-Théberge (Bellechasse-Les Etchemins-Lévis) et Priscilla Corbeil (Mégantic-L’Érable) se sont réunis le 30 septembre au parc des Chutes-de-la-Chaudière pour exposer différents enjeux environnementaux de Chaudière-Appalaches.

Une voix pour l’environnement

POLITIQUE. Depuis qu’il est en âge de voter, le candidat du Parti vert du Canada dans Lévis-Lotbinière, Patrick Kerr, a toujours été sensible à la cause environnementale. En portant les couleurs de la formation politique, il souhaite donner une voix à ceux qui partagent les mêmes valeurs et préoccupations.

Pamphile Le May désigné personnage historique

CULTURE. Le gouvernement du Québec a désigné Pamphile Le May personnage historique du Québec. La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, a confirmé le 18 septembre que le nom de l’homme de lettres né à Lotbinière en 1837 sera ajouté au Registre du patrimoine culturel du Québec.