(Crédit photo: Archives)

ALIMENTATION. Des légumes et plantes comestibles accessibles à tous pourraient bientôt pousser aux quatre coins de la MRC de Lotbinière. C’est que le Groupe de réflexion et d’action sur la pauvreté (GRAP) dans Lotbinière veut implanter, dès cet été, le concept des Incroyables comestibles.

Les Incroyables comestibles (Incredible Edible) est un mouvement mondial mis sur pied en 2007 dans la municipalité de Todmorden, en Angleterre. L'idée en soi est relativement simple. La population est invitée à semer des légumes et des plantes comestibles partout où cela est possible pour que les gens puissent les récolter selon leurs besoins, sans avoir à rendre de compte.

«Contrairement aux jardins communautaires où les gens ont une partie de terre qui leur appartient ou aux jardins collectifs qui sont la propriété d'un groupe, les Incroyables comestibles c’est un mouvement ouvert à tous. Ce n’est pas nécessairement la personne qui va planter qui s’occupera des plantes ou ramassera les légumes», a expliqué la directrice d’Aide alimentaire Lotbinière, Andréanne Leblanc.

Depuis, le projet a fait des petits et il est maintenant présent dans 25 pays, dont le Canada. Plusieurs municipalités au Québec comme Drummondville, Victoriaville ou Thetford Mines y ont déjà adhéré et la réponse de la population est très bonne. «Les gens continuent d’alimenter les conversations là-dessus. On voit que les endroits où les plants ont été mis en terre sont entretenus et qu’il y a du mouvement. On peut dire que la cible est atteinte.»

Les organismes communautaires, les entreprises, les écoles et les citoyens peuvent prendre part au mouvement. Les municipalités peuvent également mettre leurs ressources à la disposition des Incroyables comestibles.

«Elles ont déjà un budget assigné pour les fleurs. Tant qu’à consacrer du temps et de l’argent là-dedans, pourquoi ne pas planter des légumes que les gens pourraient prendre», a indiqué Mme Leblanc. D’ailleurs, certaines municipalités de la MRC ont manifesté un intérêt à participer, a-t-elle poursuivi.

En apprendre plus

Une séance d’information sur le projet aura lieu le 25 février prochain à la salle La Chapelle de Laurier-Station.

Les représentants du GRAP expliqueront le projet plus en détail, ses valeurs et sa mission ainsi que les façons de participer. «C’est ouvert à tous ceux qui veulent en apprendre plus sur le mouvement et qui auraient un intérêt.»

D’ailleurs les valeurs prônées par l’initiative sortent des sentiers battus. «C’est sûr que c’est une autre philosophie. Ça n’appartient pas juste à moi. On le fait en collectivité. Il y a des valeurs de solidarité et de partage qui sont mises de l’avant. C’est pro-environnement. Ça devient un lieu d’échange et d’apprentissage.»

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

Le club de golf de Joly est sauvé

GOLF. Les golfeurs de la région pourront arpenter de nouveau le parcours du Club de golf Les Boisés de Joly lors des prochains mois. Un groupe d’hommes d’affaires de Lotbinière a récemment acquis les actifs de la coopérative qui gérait auparavant le club et qui était en faillite depuis l’automne. Les nouveaux actionnaires veulent que les activités du club reprennent dès mai.

Deux nouveaux cas de coronavirus en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Dans son plus récent bilan du nombre de cas confirmés de la COVID-19 dans la province, publié à 15h dimanche, le gouvernement du Québec a dévoilé que deux nouvelles personnes souffrent du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches.

Alcide Frenette a été retrouvé

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec confirme avoir retrouvé l'Issoudunois Alcide Frenette ce matin, dans le secteur de Rivière-du-Loup. Il est sain et sauf.

Un premier cas confirmé de coronavirus en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Un résident de la Chaudière-Appalaches a été testé positif au Covid-19. En raison de son état qui est «bon», la personne est en isolement à son domicile.

La MRC de Lotbinière compte 8 cas de COVID-19

SANTÉ. À ce jour, la Chaudière-Appalaches compte 130 cas déclarés de la COVID-19 sur son territoire. C’est ce qu’a indiqué aujourd’hui le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches dans son bilan quotidien. La nouveauté, c’est que le CISSS a commencé à ventiler les données par MRC. Ainsi, on retrouve 8 cas déclarés dans la MRC de Lotbinière.

Jacques Gourde apporte des précisions sur les mesures d’aide fédérales

POLITIQUE. Le député de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, a partagé, par voie de communiqué vendredi, les détails des mesures d’aides économiques annoncées par le gouvernement fédéral en lien avec le coronavirus (COVID-19).

Les pompiers ont été occupés

FAITS DIVERS. La journée du 26 mars a été passablement occupée pour les pompiers de Laurier-Station. Ces derniers ont eu à intervenir pour contenir un incendie spectaculaire dans le rang Bois de l’Ail, à Saint-Flavien, ainsi qu'un autre sur l’autoroute 20, à Issoudun.

Saint-Édouard veut lancer un mouvement de solidarité

SOCIÉTÉ. Dans le cadre du Défi Santé, la municipalité de Saint-Édouard avait organisé différentes activités de groupe tous les samedis du mois d’avril afin de faire bouger la population. Cependant, l’interdiction de tenir des rassemblements extérieurs et intérieurs l’a obligée à revoir ses plans. Les citoyens seront plutôt appelés à décorer leur résidence d’arcs-en-ciel.

Une clinique de dépistage de la COVID-19 dans la région

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a confirmé, le 17 mars, l’ouverture d’une première clinique de dépistage de la COVID-19 dans la région. Elle sera située au Centre Paul-Gilbert de Charny et offrira, de 8h à 20h, un service de dépistage à l’auto.

Des entreprises agroalimentaires de Lotbinière s’adaptent à la situation

ALIMENTATION. La situation actuelle force les citoyens, tout comme les entreprises, à revoir leurs habitudes et façons de faire. Entre autres, plusieurs producteurs agroalimentaires, transformateurs et restaurateurs ont mis en place de nouvelles mesures.