(Crédit photo : Courtoisie)

LOISIRS. Afin de prolonger la saison de patinage, la Municipalité de Saint-Apollinaire souhaite se doter d’une patinoire extérieure couverte. Le projet, qui pour l’instant est estimé à plus ou moins 3 M$, pourrait voir le jour en 2021.

L’infrastructure sera située pratiquement au même endroit que la patinoire actuelle. «L’hiver, ce sera une patinoire qui sera couverte d’une toiture en bois. Si tout va comme on le désire, il y aura une dalle de ciment dans laquelle il passera un réfrigérant pour qu’on puisse allonger la période de patinage», a expliqué le directeur des loisirs de Saint-Apollinaire, Dany Lamontagne.

La toiture permettra d’éviter qu’elle soit exposée au soleil et aux intempéries, l’hiver. De plus, la saison de patinage pourrait commencer un mois plus tôt et se conclure un mois plus tard. En été, l’infrastructure permettra à la municipalité d’offrir l’espace pour la pratique de différentes activités ou encore pour tenir des événements.

Pour concrétiser le projet, la Ville doit déposer, d’ici le 21 février, une demande de subvention dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives. Le financement se ferait donc à parts égales entre les gouvernements fédéral et provincial ainsi que la municipalité.

Afin de donner du poids à sa demande, Saint-Apollinaire a sollicité l’appui de sa population en l’invitant à participer à un grand patin-o-thon. Elle s’est fixé l’objectif d’atteindre 2 500 tours (un million de mètres) d’ici le 10 février.

«Nous voulions que ce soit comme une pétition vivante. Lorsque l’on déposera le projet, ça démontrera que la population l’appuie. Donc, plutôt que de demander aux gens de signer une feuille, on les invite à venir bouger, à faire le tour de l’anneau glacé, à calculer le nombre de tours qu’ils ont faits et de l’inscrire dans un registre qui sera remis en même temps que la demande», a poursuivi M. Lamontagne.

En raison des conditions climatiques, l’anneau de glace n’a pas été ouvert souvent depuis le début de l’année. Malgré tout, plus de 50 % de l’objectif a été atteint.

D’ailleurs, le directeur des loisirs rappelle que l’ajout d’une telle infrastructure avait été demandé par la population. «Lorsqu’on a fait la politique MADA, c’est ressorti très haut dans les demandes des gens. On s'en rend aussi compte que les patinoires (la petite, la grande et l’anneau) fonctionnent vraiment beaucoup. C’est apprécié des gens.»

 

 

 

 

 

Les plus lus

Le club de golf de Joly est sauvé

GOLF. Les golfeurs de la région pourront arpenter de nouveau le parcours du Club de golf Les Boisés de Joly lors des prochains mois. Un groupe d’hommes d’affaires de Lotbinière a récemment acquis les actifs de la coopérative qui gérait auparavant le club et qui était en faillite depuis l’automne. Les nouveaux actionnaires veulent que les activités du club reprennent dès mai.

Deux nouveaux cas de coronavirus en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Dans son plus récent bilan du nombre de cas confirmés de la COVID-19 dans la province, publié à 15h dimanche, le gouvernement du Québec a dévoilé que deux nouvelles personnes souffrent du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches.

Alcide Frenette a été retrouvé

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec confirme avoir retrouvé l'Issoudunois Alcide Frenette ce matin, dans le secteur de Rivière-du-Loup. Il est sain et sauf.

Un premier cas confirmé de coronavirus en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Un résident de la Chaudière-Appalaches a été testé positif au Covid-19. En raison de son état qui est «bon», la personne est en isolement à son domicile.

La MRC de Lotbinière compte 8 cas de COVID-19

SANTÉ. À ce jour, la Chaudière-Appalaches compte 130 cas déclarés de la COVID-19 sur son territoire. C’est ce qu’a indiqué aujourd’hui le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches dans son bilan quotidien. La nouveauté, c’est que le CISSS a commencé à ventiler les données par MRC. Ainsi, on retrouve 8 cas déclarés dans la MRC de Lotbinière.

Jacques Gourde apporte des précisions sur les mesures d’aide fédérales

POLITIQUE. Le député de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, a partagé, par voie de communiqué vendredi, les détails des mesures d’aides économiques annoncées par le gouvernement fédéral en lien avec le coronavirus (COVID-19).

Les pompiers ont été occupés

FAITS DIVERS. La journée du 26 mars a été passablement occupée pour les pompiers de Laurier-Station. Ces derniers ont eu à intervenir pour contenir un incendie spectaculaire dans le rang Bois de l’Ail, à Saint-Flavien, ainsi qu'un autre sur l’autoroute 20, à Issoudun.

Saint-Édouard veut lancer un mouvement de solidarité

SOCIÉTÉ. Dans le cadre du Défi Santé, la municipalité de Saint-Édouard avait organisé différentes activités de groupe tous les samedis du mois d’avril afin de faire bouger la population. Cependant, l’interdiction de tenir des rassemblements extérieurs et intérieurs l’a obligée à revoir ses plans. Les citoyens seront plutôt appelés à décorer leur résidence d’arcs-en-ciel.

Une clinique de dépistage de la COVID-19 dans la région

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a confirmé, le 17 mars, l’ouverture d’une première clinique de dépistage de la COVID-19 dans la région. Elle sera située au Centre Paul-Gilbert de Charny et offrira, de 8h à 20h, un service de dépistage à l’auto.

Des entreprises agroalimentaires de Lotbinière s’adaptent à la situation

ALIMENTATION. La situation actuelle force les citoyens, tout comme les entreprises, à revoir leurs habitudes et façons de faire. Entre autres, plusieurs producteurs agroalimentaires, transformateurs et restaurateurs ont mis en place de nouvelles mesures.