(Crédit photo : Courtoisie)

LOISIRS. Afin de prolonger la saison de patinage, la Municipalité de Saint-Apollinaire souhaite se doter d’une patinoire extérieure couverte. Le projet, qui pour l’instant est estimé à plus ou moins 3 M$, pourrait voir le jour en 2021.

L’infrastructure sera située pratiquement au même endroit que la patinoire actuelle. «L’hiver, ce sera une patinoire qui sera couverte d’une toiture en bois. Si tout va comme on le désire, il y aura une dalle de ciment dans laquelle il passera un réfrigérant pour qu’on puisse allonger la période de patinage», a expliqué le directeur des loisirs de Saint-Apollinaire, Dany Lamontagne.

La toiture permettra d’éviter qu’elle soit exposée au soleil et aux intempéries, l’hiver. De plus, la saison de patinage pourrait commencer un mois plus tôt et se conclure un mois plus tard. En été, l’infrastructure permettra à la municipalité d’offrir l’espace pour la pratique de différentes activités ou encore pour tenir des événements.

Pour concrétiser le projet, la Ville doit déposer, d’ici le 21 février, une demande de subvention dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives. Le financement se ferait donc à parts égales entre les gouvernements fédéral et provincial ainsi que la municipalité.

Afin de donner du poids à sa demande, Saint-Apollinaire a sollicité l’appui de sa population en l’invitant à participer à un grand patin-o-thon. Elle s’est fixé l’objectif d’atteindre 2 500 tours (un million de mètres) d’ici le 10 février.

«Nous voulions que ce soit comme une pétition vivante. Lorsque l’on déposera le projet, ça démontrera que la population l’appuie. Donc, plutôt que de demander aux gens de signer une feuille, on les invite à venir bouger, à faire le tour de l’anneau glacé, à calculer le nombre de tours qu’ils ont faits et de l’inscrire dans un registre qui sera remis en même temps que la demande», a poursuivi M. Lamontagne.

En raison des conditions climatiques, l’anneau de glace n’a pas été ouvert souvent depuis le début de l’année. Malgré tout, plus de 50 % de l’objectif a été atteint.

D’ailleurs, le directeur des loisirs rappelle que l’ajout d’une telle infrastructure avait été demandé par la population. «Lorsqu’on a fait la politique MADA, c’est ressorti très haut dans les demandes des gens. On s'en rend aussi compte que les patinoires (la petite, la grande et l’anneau) fonctionnent vraiment beaucoup. C’est apprécié des gens.»

 

 

 

 

 

Les plus lus

Les rassemblements intérieurs bientôt permis

RASSEMBLEMENT. Lors d'une nouvelle conférence de presse portant sur l'évolution de la pandémie, le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé que les rassemblements intérieurs seront bientôt de nouveau permis dans la province. Également, comme dévoilé par certains médias la semaine dernière, les restaurants pourront prochainement rouvrir leurs portes.

Un cas de plus de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La région de la Chaudière-Appalaches compte à présent 509 personnes infectées par la COVID-19, soit une de plus qu’hier. C’est ce qui ressort du plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

COVID-19. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a indiqué, mercredi, qu'un nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus a été confirmé en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures.

Plus de 1 M$ en aide pour les PME de la MRC de Lotbinière

ÉCONOMIE. Le gouvernement fédéral a dévoilé aujourd’hui les détails concernant la distribution du Fonds d’aide et de relance régionale (FARR). Une enveloppe de 5,2 M$ a été accordée à l’ensemble des Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et aux Centres d’aide aux entreprises (CAE) de Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : la situation demeure stable dans Lotbinière

SANTÉ. On peut apprendre dans le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) que la situation demeure stable dans la MRC de Lotbinière.

COVID-19: la Santé publique est prête à faire face à la deuxième vague

SANTÉ. La progression de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches est au ralenti. Depuis le début du mois de juin, on signale l'apparition de moins d’un nouveau cas par jour. Ces chiffres encourageants permettent au Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) de se concentrer sur l’arrivée d’une éventuelle deuxième vague.

Lieux publics intérieurs : les rassemblements de 50 personnes ou moins de nouveau autorisés

SANTÉ. En compagnie du Dr Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction de la santé publique, le directeur national de santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda, a annoncé, le 15 juin, qu'il sera de nouveau permis de tenir un rassemblement de 50 personnes ou moins dans les lieux publics intérieurs dès lundi prochain.

COVID-19 : encore deux nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme hier, deux nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches, selon ce que révèle les plus récentes données portant sur l'évolution de la pandémie au Québec.

Ouverts ou fermés le 24 juin et le 1er juillet?

ÉCONOMIE. Le ministère de l'Économie et de l'Innovation a tenu à rappeler aux commerçants et aux consommateurs, le 16 juin, que les commerces de détail devront fermer leurs portes au public le mercredi 24 juin, à l'occasion de la Fête nationale du Québec, et le mercredi 1er juillet, à l'occasion de la fête du Canada.

COVID-19 : l'état de la situation à 18h30

Une personne de plus a été testée positive à la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, ce qui porte le nombre de cas depuis le début de la pandémie à 513. C'est aussi ce 21 juin que le gouvernement du Québec a dévoilé les offres mises en place pour favoriser le tourisme dans la province cet été.