(Crédit photo : Groupe Entourage)

TÉLÉVISION. L'angora anglais de Josée Maher, de Saint-Sylvestre, Miss New de BerMah, sera l’une des vedettes de l’émission Animania, présentée à TVA. La lapine au pelage étonnant tentera de séduire les artistes et le public présents sur le plateau, lors de l’émission qui sera diffusée le 5 février, pour devenir l’animal de compagnie préféré du Québec.

«Des gens dans mon entourage m’ont contacté. Je fais du show de lapins et occasionnellement, je présente des animaux un peu plus spectaculaires. J’avais cette femelle-là qui est très chère à mon cœur. J’ai décidé de la présenter et de participer», a indiqué Mme Maher qui s’occupe d’angoras anglais depuis 12 ans maintenant.

Miss New de Bermah n’est pas une lapine comme les autres. «C’est vraiment l’animal le plus près du standard de perfection que j’ai pu posséder.» Sa fourrure lui a permis de remporter plusieurs prix, dont celui de meilleure femelle colorée junior lors des prix Convention américaine en 2018 et celui de meilleur lapin toutes catégories confondues au PASRBA 2019 (Pennsylvania State Rabbit Breeders Association).

Lorsqu’elle a fait son entrée sur le plateau d’Animania, Miss New n’a pas non plus laissé les invités indifférents, ajoute Mme Maher. Partout où ses bêtes passent, la réaction est souvent la même et cette fois-ci n’a pas fait exception. «Les gens se disent : "Mon Dieu! Où est la tête?" C’est un animal, lorsqu’on le regarde du dessus, on ne voit qu’un rond de poils.»

Une fourrure aussi fournie demande des soins constants. D’ailleurs, la qualité de la laine que le lapin donnera dépendra de la façon dont l’animal est traité. «C’est une fibre très intéressante. Une fois transformée, c’est l’une des plus belles qui existe. […] C’est parmi ce qu’il y a de plus soyeux, chaud et confortable.» C’est pour cette raison que Josée Maher apporte une attention particulière à ses animaux. Elle dédie d’une à deux heures par jour aux soins quotidiens et s’ajoute une journée uniquement consacrée au toilettage. «C’est un deux heures par animal.»

Passion de toujours

Si certaines personnes sont plus de types chat ou chien, Josée Maher, elle, est de type lapin. Elle aime son côté calme et silencieux. Elle a eu son premier à l’âge de 8 ou 9 ans et l’a gardé avec elle pendant 10 ans. Un nouveau a fait son entrée dans sa vie lorsqu’elle occupait son premier emploi, à Montréal. «C’était mon ami sans paroles. C’est ce côté-là que j’aimais bien.»

C’est finalement un concours de circonstances qui l’a initié aux Angoras anglais. Sa fille souhaitait avoir un cochon d’Inde. En visitant un salon, elle a rencontré un lapin angora et est tombée amoureuse de la race. Depuis, elle en fait un élevage à très petite échelle où elle garde avec elle les animaux qu’elle considère comme exceptionnels, comme Miss New.

 

 

 

Les plus lus

Les rassemblements intérieurs bientôt permis

RASSEMBLEMENT. Lors d'une nouvelle conférence de presse portant sur l'évolution de la pandémie, le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé que les rassemblements intérieurs seront bientôt de nouveau permis dans la province. Également, comme dévoilé par certains médias la semaine dernière, les restaurants pourront prochainement rouvrir leurs portes.

Un cas de plus de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La région de la Chaudière-Appalaches compte à présent 509 personnes infectées par la COVID-19, soit une de plus qu’hier. C’est ce qui ressort du plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

COVID-19. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a indiqué, mercredi, qu'un nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus a été confirmé en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures.

Plus de 1 M$ en aide pour les PME de la MRC de Lotbinière

ÉCONOMIE. Le gouvernement fédéral a dévoilé aujourd’hui les détails concernant la distribution du Fonds d’aide et de relance régionale (FARR). Une enveloppe de 5,2 M$ a été accordée à l’ensemble des Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et aux Centres d’aide aux entreprises (CAE) de Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : la situation demeure stable dans Lotbinière

SANTÉ. On peut apprendre dans le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) que la situation demeure stable dans la MRC de Lotbinière.

COVID-19: la Santé publique est prête à faire face à la deuxième vague

SANTÉ. La progression de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches est au ralenti. Depuis le début du mois de juin, on signale l'apparition de moins d’un nouveau cas par jour. Ces chiffres encourageants permettent au Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) de se concentrer sur l’arrivée d’une éventuelle deuxième vague.

Lieux publics intérieurs : les rassemblements de 50 personnes ou moins de nouveau autorisés

SANTÉ. En compagnie du Dr Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction de la santé publique, le directeur national de santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda, a annoncé, le 15 juin, qu'il sera de nouveau permis de tenir un rassemblement de 50 personnes ou moins dans les lieux publics intérieurs dès lundi prochain.

COVID-19 : encore deux nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme hier, deux nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches, selon ce que révèle les plus récentes données portant sur l'évolution de la pandémie au Québec.

Ouverts ou fermés le 24 juin et le 1er juillet?

ÉCONOMIE. Le ministère de l'Économie et de l'Innovation a tenu à rappeler aux commerçants et aux consommateurs, le 16 juin, que les commerces de détail devront fermer leurs portes au public le mercredi 24 juin, à l'occasion de la Fête nationale du Québec, et le mercredi 1er juillet, à l'occasion de la fête du Canada.

COVID-19 : l'état de la situation à 18h30

Une personne de plus a été testée positive à la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, ce qui porte le nombre de cas depuis le début de la pandémie à 513. C'est aussi ce 21 juin que le gouvernement du Québec a dévoilé les offres mises en place pour favoriser le tourisme dans la province cet été.