(Crédit photo : Groupe Entourage)

TÉLÉVISION. L'angora anglais de Josée Maher, de Saint-Sylvestre, Miss New de BerMah, sera l’une des vedettes de l’émission Animania, présentée à TVA. La lapine au pelage étonnant tentera de séduire les artistes et le public présents sur le plateau, lors de l’émission qui sera diffusée le 5 février, pour devenir l’animal de compagnie préféré du Québec.

«Des gens dans mon entourage m’ont contacté. Je fais du show de lapins et occasionnellement, je présente des animaux un peu plus spectaculaires. J’avais cette femelle-là qui est très chère à mon cœur. J’ai décidé de la présenter et de participer», a indiqué Mme Maher qui s’occupe d’angoras anglais depuis 12 ans maintenant.

Miss New de Bermah n’est pas une lapine comme les autres. «C’est vraiment l’animal le plus près du standard de perfection que j’ai pu posséder.» Sa fourrure lui a permis de remporter plusieurs prix, dont celui de meilleure femelle colorée junior lors des prix Convention américaine en 2018 et celui de meilleur lapin toutes catégories confondues au PASRBA 2019 (Pennsylvania State Rabbit Breeders Association).

Lorsqu’elle a fait son entrée sur le plateau d’Animania, Miss New n’a pas non plus laissé les invités indifférents, ajoute Mme Maher. Partout où ses bêtes passent, la réaction est souvent la même et cette fois-ci n’a pas fait exception. «Les gens se disent : "Mon Dieu! Où est la tête?" C’est un animal, lorsqu’on le regarde du dessus, on ne voit qu’un rond de poils.»

Une fourrure aussi fournie demande des soins constants. D’ailleurs, la qualité de la laine que le lapin donnera dépendra de la façon dont l’animal est traité. «C’est une fibre très intéressante. Une fois transformée, c’est l’une des plus belles qui existe. […] C’est parmi ce qu’il y a de plus soyeux, chaud et confortable.» C’est pour cette raison que Josée Maher apporte une attention particulière à ses animaux. Elle dédie d’une à deux heures par jour aux soins quotidiens et s’ajoute une journée uniquement consacrée au toilettage. «C’est un deux heures par animal.»

Passion de toujours

Si certaines personnes sont plus de types chat ou chien, Josée Maher, elle, est de type lapin. Elle aime son côté calme et silencieux. Elle a eu son premier à l’âge de 8 ou 9 ans et l’a gardé avec elle pendant 10 ans. Un nouveau a fait son entrée dans sa vie lorsqu’elle occupait son premier emploi, à Montréal. «C’était mon ami sans paroles. C’est ce côté-là que j’aimais bien.»

C’est finalement un concours de circonstances qui l’a initié aux Angoras anglais. Sa fille souhaitait avoir un cochon d’Inde. En visitant un salon, elle a rencontré un lapin angora et est tombée amoureuse de la race. Depuis, elle en fait un élevage à très petite échelle où elle garde avec elle les animaux qu’elle considère comme exceptionnels, comme Miss New.

 

 

 

Les plus lus

Le club de golf de Joly est sauvé

GOLF. Les golfeurs de la région pourront arpenter de nouveau le parcours du Club de golf Les Boisés de Joly lors des prochains mois. Un groupe d’hommes d’affaires de Lotbinière a récemment acquis les actifs de la coopérative qui gérait auparavant le club et qui était en faillite depuis l’automne. Les nouveaux actionnaires veulent que les activités du club reprennent dès mai.

Deux nouveaux cas de coronavirus en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Dans son plus récent bilan du nombre de cas confirmés de la COVID-19 dans la province, publié à 15h dimanche, le gouvernement du Québec a dévoilé que deux nouvelles personnes souffrent du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches.

Alcide Frenette a été retrouvé

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec confirme avoir retrouvé l'Issoudunois Alcide Frenette ce matin, dans le secteur de Rivière-du-Loup. Il est sain et sauf.

Un premier cas confirmé de coronavirus en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Un résident de la Chaudière-Appalaches a été testé positif au Covid-19. En raison de son état qui est «bon», la personne est en isolement à son domicile.

La MRC de Lotbinière compte 8 cas de COVID-19

SANTÉ. À ce jour, la Chaudière-Appalaches compte 130 cas déclarés de la COVID-19 sur son territoire. C’est ce qu’a indiqué aujourd’hui le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches dans son bilan quotidien. La nouveauté, c’est que le CISSS a commencé à ventiler les données par MRC. Ainsi, on retrouve 8 cas déclarés dans la MRC de Lotbinière.

Jacques Gourde apporte des précisions sur les mesures d’aide fédérales

POLITIQUE. Le député de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, a partagé, par voie de communiqué vendredi, les détails des mesures d’aides économiques annoncées par le gouvernement fédéral en lien avec le coronavirus (COVID-19).

Les pompiers ont été occupés

FAITS DIVERS. La journée du 26 mars a été passablement occupée pour les pompiers de Laurier-Station. Ces derniers ont eu à intervenir pour contenir un incendie spectaculaire dans le rang Bois de l’Ail, à Saint-Flavien, ainsi qu'un autre sur l’autoroute 20, à Issoudun.

Saint-Édouard veut lancer un mouvement de solidarité

SOCIÉTÉ. Dans le cadre du Défi Santé, la municipalité de Saint-Édouard avait organisé différentes activités de groupe tous les samedis du mois d’avril afin de faire bouger la population. Cependant, l’interdiction de tenir des rassemblements extérieurs et intérieurs l’a obligée à revoir ses plans. Les citoyens seront plutôt appelés à décorer leur résidence d’arcs-en-ciel.

Une clinique de dépistage de la COVID-19 dans la région

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a confirmé, le 17 mars, l’ouverture d’une première clinique de dépistage de la COVID-19 dans la région. Elle sera située au Centre Paul-Gilbert de Charny et offrira, de 8h à 20h, un service de dépistage à l’auto.

Des entreprises agroalimentaires de Lotbinière s’adaptent à la situation

ALIMENTATION. La situation actuelle force les citoyens, tout comme les entreprises, à revoir leurs habitudes et façons de faire. Entre autres, plusieurs producteurs agroalimentaires, transformateurs et restaurateurs ont mis en place de nouvelles mesures.