(Crédit photo : Archives)

ÉCONOMIE. La Fromagerie Bergeron de Saint-Antoine-de-Tilly poursuit ses activités de production malgré la crise qui balaie tout le Québec. Toutefois, afin d’assurer la sécurité de ses employés, elle a dû adapter ses procédures sanitaires et miser aussi sur une bonne communication avec eux.

Les normes sanitaires liées à la transformation alimentaire sont déjà élevées afin d’éviter la contamination. Donc, les employés sont déjà sensibilisés aux pratiques en la matière, a rappelé le président de l’entreprise, Roger Bergeron. Mais, il fallait en faire plus.

«Nous avons été proactifs. Je suis fier de ma gang. Nous sommes dans une période d’adaptation où il faut changer les façons de faire. C’est important de descendre sur le plancher et d’expliquer ce que l’on fait et pourquoi, ainsi que de rassurer nos employés», a indiqué M. Bergeron.

Pour éviter la propagation de la COVID-19, une grande attention est maintenant portée à la désinfection des espaces communs, des poignées de porte, des tables, des chaises, etc. Les employés sont invités à garder une certaine distance entre eux autant dans la cafétéria que dans l’usine.

S’ajoutent d’autres mesures volontaires comme la prise de la température des salariés. «Lorsqu’ils entrent au travail, on leur pose aussi des questions. Nous leur demandons d’être très ouverts à ce niveau-là, de nous le dire s’il y a quelque chose. Nous faisons cela pour que la compagnie fonctionne et qu’il n’y ait pas d’arrêt au niveau de la distribution.»

L’objectif est très simple, a-t-il poursuivi, c’est d’éviter d’avoir à mettre plusieurs employés en quarantaine si l’un d’eux venait à développer la maladie, ce qui pourrait compromettre la chaîne de production.

Si un ou des employés devaient être mis en quarantaine, M. Bergeron assure que l’entreprise ne les laissera pas tomber. «Ce qu’on explique à nos gens c’est qu’on va les aider et on va les protéger. Ce sont nos valeurs familiales qui ressortent.»

La clé du succès, a-t-il souligné, réside dans le travail d’équipe entre les patrons, les employés, les fournisseurs et les distributeurs.

 

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

L’accès au compte d’urgence pour les entreprises élargit

POLITIQUE. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin l’élargissement des critères d’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).

Se réinventer pour faire face à la crise

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise sanitaire, Le Porc de Beaurivage a vu fondre une bonne partie de sa clientèle composée de restaurateurs, de chefs et de bouchers. Toutefois, une décision d’affaires prise l’automne dernier leur permet maintenant de combler une part de ce vide.

Des fleurs pour la fête des Mères

COMMUNAUTÉ. Annie Charest a donné le sourire à une centaine de femmes de la MRC de Lotbinière, de Lévis et de Québec pendant la fin de semaine de la fête des Mères. Celle qui possède son salon de coiffure à Laurier-Station a parcouru près de 400 km en voiture pendant deux jours pour surprendre certaines de ses clientes, qui sont également des mamans, avec un bouquet de fleurs.

Une photographe de Saint-Apollinaire se distingue

CULTURE. Le talent d’une photographe de Saint-Apollinaire, Josée Talbot, a récemment été reconnu par ses pairs. Elle a reçu, le 25 avril dernier, le titre d’Artisan des arts photographiques (Craftman of Photographic Arts) décerné par les Photographes professionnels du Canada. Cette distinction lui a été remise par la présidente de l’association, Louise Vessey, lors du gala virtuel de l’association...

COVID-19 : l'état de la situation à 14h

CORONAVIRUS. Voici un résumé des derniers développements, autant régionaux que nationaux, portant sur la crise de la COVID-19.

Deux nouveaux cas de COVID-19 en Lotbinière

SANTÉ. Dans le bilan quotidien du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), on constate l’apparition de deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte le total de personnes qui ont été infectées par la maladie, depuis le début de la crise, à 20.

De nouveaux cas dans Lotbinière

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte maintenant le nombre de personnes infectées à 22 dans la région.

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

CORONAVIRUS. Dans son bilan publié lundi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un résident supplémentaire de la Chaudière-Appalaches a appris, au cours des 24 dernières heures, qu'il avait contracté la COVID-19.

Le maire de Leclercville quitte ses fonctions

POLITIQUE. Le maire de Leclercville, Marcel Richard, s’est retiré de la vie politique. Il en a fait l’annonce aux citoyens de la municipalité, par le biais du journal municipal, au début du mois.

Un virage web payant

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise de la COVID-19, certaines entreprises québécoises ont réussi à tirer leur épingle du jeu. C’est notamment le cas de Meubles South Shore. Le fabricant de meubles basé à Sainte-Croix a vu ses ventes en ligne bondir de 90%.