(Crédit photo : Facebook Justin Trudeau)

POLITIQUE. Les inscriptions à la Prestation canadienne d’urgence (PCU) ont débuté aujourd’hui. Cependant, certaines catégories de travailleurs n’y ont toujours pas accès, c’est pourquoi le gouvernement du Canada compte élargir les critères d’éligibilité au cours des prochains jours. C’est ce qu’a confirmé le premier ministre canadien, Justin Trudeau, lors de sa mise à jour quotidienne.

«La PCU vise à aider tous les Canadiens, mais je sais que certaines personnes ne sont pas encore admissibles. Si vos heures de travail ont été réduites, on va bientôt annoncer comment vous aurez accès à la PCU», a assuré M. Trudeau. Parmi celles qui passent à travers les mailles du filet, il y a celles qui sont toujours sur le marché de l'emploi, mais ont vu leur nombre d’heures travaillées chuter de façon spectaculaire. Une personne qui travaille 10 heures par semaine devrait avoir droit à la PCU.

Le gouvernement fédéral compte également donner un coup de main à ceux qui sont en poste dans les résidences pour personnes âgées. «On veut s’assurer que ces personnes qui font un travail si important pour la société, mais qui font moins que s’ils ne travaillaient pas et recevraient la PCU puissent continuer à le faire et on regarde comment leur donner un peu plus d’argent pour que ça vaille la peine.»

Jusqu’à présent, plus de 240 000 Canadiens ont pu faire leur demande sur le site Internet canada.ca. S’ils sont inscrits au dépôt direct, ils devraient recevoir l’aide financière d’ici trois à cinq jours.

Les inscriptions à la PCU ont été étalées sur toute la semaine, selon le mois de naissance. Ceux qui sont nés en janvier, février ou mars peuvent déposer leur demande aujourd’hui. Demain, ce sera le tour de ceux nés en avril, mai et juin. Mercredi, les personnes nées en juillet août et septembre pourront à leur tour déposer leur demande. Jeudi sera réservé à ceux nés en octobre, novembre et décembre. Dès vendredi, tous ceux qui n’auront pu s’inscrire au jour prévu pourront faire leur demande.

Matériel médical

Le premier ministre a de nouveau été interpellé sur les livraisons de masques et autres fournitures médicales en provenance des États-Unis. Les discussions entre les gouvernements canadien et américain se poursuivent. Justin Trudeau rappelle qu’il est avantageux pour les deux nations de collaborer dans de pareilles circonstances.

«Nous sommes conscients des inquiétudes de la population, c’est pour cette raison que nous travaillons fort pour en recevoir, mais aussi pour en produire, ici, au Canada .»

Retour à la normale

Justin Trudeau a réaffirmé que les Canadiens doivent s’attendre à demeurer à la maison pendants plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Tout dépend encore une fois de la collaboration de la population aux mesures dictées par la santé publique.

«La situation actuelle fait en sorte que ce que l’on doit faire pour contrer une crise de santé publique est en train de créer une crise économique. Nous devons arrêter l’économie pour passer à travers cette crise. […] Pour passer à travers ces mois difficiles, on donne l’aide directement aux entreprises et aux travailleurs pour durer dans ces moments difficiles. Nous serons là pour nous assurer que lorsque l’économie reprendra, lorsque nous serons en bonne situation.»

 

 

 

 

Les plus lus

L’accès au compte d’urgence pour les entreprises élargit

POLITIQUE. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin l’élargissement des critères d’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).

Se réinventer pour faire face à la crise

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise sanitaire, Le Porc de Beaurivage a vu fondre une bonne partie de sa clientèle composée de restaurateurs, de chefs et de bouchers. Toutefois, une décision d’affaires prise l’automne dernier leur permet maintenant de combler une part de ce vide.

Des fleurs pour la fête des Mères

COMMUNAUTÉ. Annie Charest a donné le sourire à une centaine de femmes de la MRC de Lotbinière, de Lévis et de Québec pendant la fin de semaine de la fête des Mères. Celle qui possède son salon de coiffure à Laurier-Station a parcouru près de 400 km en voiture pendant deux jours pour surprendre certaines de ses clientes, qui sont également des mamans, avec un bouquet de fleurs.

Une photographe de Saint-Apollinaire se distingue

CULTURE. Le talent d’une photographe de Saint-Apollinaire, Josée Talbot, a récemment été reconnu par ses pairs. Elle a reçu, le 25 avril dernier, le titre d’Artisan des arts photographiques (Craftman of Photographic Arts) décerné par les Photographes professionnels du Canada. Cette distinction lui a été remise par la présidente de l’association, Louise Vessey, lors du gala virtuel de l’association...

COVID-19 : l'état de la situation à 14h

CORONAVIRUS. Voici un résumé des derniers développements, autant régionaux que nationaux, portant sur la crise de la COVID-19.

Deux nouveaux cas de COVID-19 en Lotbinière

SANTÉ. Dans le bilan quotidien du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), on constate l’apparition de deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte le total de personnes qui ont été infectées par la maladie, depuis le début de la crise, à 20.

De nouveaux cas dans Lotbinière

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte maintenant le nombre de personnes infectées à 22 dans la région.

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

CORONAVIRUS. Dans son bilan publié lundi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un résident supplémentaire de la Chaudière-Appalaches a appris, au cours des 24 dernières heures, qu'il avait contracté la COVID-19.

Le maire de Leclercville quitte ses fonctions

POLITIQUE. Le maire de Leclercville, Marcel Richard, s’est retiré de la vie politique. Il en a fait l’annonce aux citoyens de la municipalité, par le biais du journal municipal, au début du mois.

Un virage web payant

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise de la COVID-19, certaines entreprises québécoises ont réussi à tirer leur épingle du jeu. C’est notamment le cas de Meubles South Shore. Le fabricant de meubles basé à Sainte-Croix a vu ses ventes en ligne bondir de 90%.