Crédit photo : Capture d'écran - Radio-Canada

SANTÉ MENTALE. La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, et la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, ont profité mercredi de la conférence de presse portant sur l'évolution de l'épidémie au Québec pour annoncer la mise en place d'un plan d'action COVID-19 en santé mentale.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

«On parle beaucoup de la santé physique dans le cadre de la pandémie. Mais il faut aussi parler de santé mentale. On n'a pas à choisir entre le virus et la détresse», a d'emblée lancé Mme Guilbault, qui prenait la relève du premier ministre, François Legault.

Doté d'une enveloppe budgétaire de 31 M$, le plan d'action dévoilé mercredi, en pleine Semaine nationale de la santé mentale, permettra de déployer plus de ressources pour venir en aide aux gens qui ressentent de la détresse psychologique.

Concrètement, Québec désire embaucher des professionnels psychosociaux qui pratiquent au privé. Aussi, le gouvernement veut bonifier les services offerts à la ligne téléphonique 811.

Avec ce plan, les autorités provinciales veulent s'attaquer à une problématique qui s'accentue depuis quelques semaines.

Depuis le début de la crise, 15 % des Québécois ont indiqué qu'ils vivaient de la détresse, soit sept fois plus qu'avant l'éclosion de l'épidémie.

«Selon la littérature et les études, la courbe à ce niveau s'accentuera au cours des prochains mois. Il faut aussi aplatir cette courbe et c'est pour cela que nous mettons en place ce plan d'action. Si vous avez un problème de santé mentale, n'hésitez pas à demander de l'aide. Nous serons là pour vous», a pour sa part souligné Mme McCann.

Bilan quotidien

 Dans un autre ordre d'idées, la vice-première ministre a dévoilé les dernières données portant sur l'évolution de l'épidémie dans la province. 112 personnes ont succombé à la COVID-19 au cours des 24 dernières heures, faisant passer le total de décès provoqués par le coronavirus à 2 510 depuis le début de la crise.

910 nouveaux cas d'infection ont également été confirmés pendant cette période, ce qui fait passer le total de Québécois ayant reçu un résultat positif lors du test de dépistage à 34 327.

En ce qui a trait aux hospitalisations, 1 840 Québécois sont présentement soignés dans un centre hospitalier en raison de la COVID-19 (+ 19 comparativement à hier), dont 213 aux soins intensifs (- 5 comparativement à mardi). 7 923 Québécois se sont rétablis de l'infection.

Adaptation et respect

Également, comme l'a fait un peu plus tôt cette semaine François Legault, Geneviève Guilbault a demandé aux parents qui enverront leurs enfants à l'école primaire ou dans une garderie dès la semaine prochaine d'être compréhensifs.

De plus, rappelant que ce sont les personnes âgées de 70 ans et plus qui sont les plus à risque de développer des complications s'ils contractent la COVID-19, elle a invité les enseignants et les intervenantes en petite enfance âgés entre 60 et 69 ans de retourner au boulot la semaine prochaine.

«Ce retour amènera des enjeux logistiques. Nous faisons face à une situation exceptionnelle. J'invite donc les Québécois à être en mode solution. De plus, j'invite les parents à préparer leurs enfants aux nouvelles consignes qu'ils auront à suivre à l'école. (...) Je comprends également que des travailleurs ont des inquiétudes, mais le facteur de risque est pour les personnes âgées de 70 ans et plus», a affirmé Mme Guilbault.

Enfin, la vice-première ministre a souligné que le déconfinement graduel «fera du bien» aux Québécois, mais que pour ce retour à la «normale» puisse se continuer, les résidents de la province doivent respecter à la lettre les consignes de la Santé publique.


Les plus lus

L’accès au compte d’urgence pour les entreprises élargit

POLITIQUE. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin l’élargissement des critères d’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).

Se réinventer pour faire face à la crise

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise sanitaire, Le Porc de Beaurivage a vu fondre une bonne partie de sa clientèle composée de restaurateurs, de chefs et de bouchers. Toutefois, une décision d’affaires prise l’automne dernier leur permet maintenant de combler une part de ce vide.

Des fleurs pour la fête des Mères

COMMUNAUTÉ. Annie Charest a donné le sourire à une centaine de femmes de la MRC de Lotbinière, de Lévis et de Québec pendant la fin de semaine de la fête des Mères. Celle qui possède son salon de coiffure à Laurier-Station a parcouru près de 400 km en voiture pendant deux jours pour surprendre certaines de ses clientes, qui sont également des mamans, avec un bouquet de fleurs.

Une photographe de Saint-Apollinaire se distingue

CULTURE. Le talent d’une photographe de Saint-Apollinaire, Josée Talbot, a récemment été reconnu par ses pairs. Elle a reçu, le 25 avril dernier, le titre d’Artisan des arts photographiques (Craftman of Photographic Arts) décerné par les Photographes professionnels du Canada. Cette distinction lui a été remise par la présidente de l’association, Louise Vessey, lors du gala virtuel de l’association...

COVID-19 : l'état de la situation à 14h

CORONAVIRUS. Voici un résumé des derniers développements, autant régionaux que nationaux, portant sur la crise de la COVID-19.

Deux nouveaux cas de COVID-19 en Lotbinière

SANTÉ. Dans le bilan quotidien du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), on constate l’apparition de deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte le total de personnes qui ont été infectées par la maladie, depuis le début de la crise, à 20.

De nouveaux cas dans Lotbinière

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte maintenant le nombre de personnes infectées à 22 dans la région.

Le maire de Leclercville quitte ses fonctions

POLITIQUE. Le maire de Leclercville, Marcel Richard, s’est retiré de la vie politique. Il en a fait l’annonce aux citoyens de la municipalité, par le biais du journal municipal, au début du mois.

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

CORONAVIRUS. Dans son bilan publié lundi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un résident supplémentaire de la Chaudière-Appalaches a appris, au cours des 24 dernières heures, qu'il avait contracté la COVID-19.

Un virage web payant

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise de la COVID-19, certaines entreprises québécoises ont réussi à tirer leur épingle du jeu. C’est notamment le cas de Meubles South Shore. Le fabricant de meubles basé à Sainte-Croix a vu ses ventes en ligne bondir de 90%.