Crédit photo : Capture d'écran - Radio-Canada

ÉCONOMIE. Lors de son point de presse quotidien portant sur la crise de la COVID-19 au pays, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a annoncé, lundi, de nouvelles mesures afin d'aider les entreprises canadiennes. Ottawa créera notamment le Crédit d'urgence pour les grands employeurs (CUGE) pour leur accorder «du financement de transition».

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Ce sont les entreprises ayant des revenus de plus de 300 M$ par année qui auront accès au CUGE. Ce programme a été mis en place pour permettre aux grandes entreprises d'obtenir un financement de transition qu'elles ne peuvent obtenir par des mécanismes conventionnels.

Les compagnies intéressées devront demander un prêt d'au moins 60 M$ et ne pas participer à un programme d'insolvabilité.

Avec cette mesure, le gouvernement fédéral veut permettre aux entreprises qui profiteront du CUGE de poursuivre leurs activités tout en préservant leurs emplois.

«Le CUGE est un financement de transition, pas un chèque en blanc. On veut éviter que de grandes entreprises soient faillite. Le programme sera équitable pour tous les secteurs économiques et pour tous les territoires et les provinces. Il va permettre aussi de protéger les emplois, ce qui est le plus important», a souligné M. Trudeau.

«Une aide pour les travailleurs»

Du même souffle, le premier ministre a toutefois fait savoir que les entreprises qui voudront se prévaloir du CUGE devront respecter plusieurs conditions.

Elles devront s'engager à maintenir les emplois et les investissements, respecter les conventions collectives et des normes environnementales, protéger les régimes de retraite des travailleurs et respecter des «limites fermes» en ce qui a trait aux dividendes, les rachats d'action et la rémunération des dirigeants. Aussi, les entreprises devront dévoiler tous leurs états financiers afin d'obtenir un prêt consenti dans le cadre du CUGE.

«Le CUGE a été mis en place pour permettre de maintenir des emplois, pas pour (augmenter les salaires) des hauts dirigeants», a affirmé M. Trudeau.

Également, le premier ministre du Canada a également fait savoir qu'Ottawa élargira son Programme de crédit aux entreprises. Lancé le 27 mars, cette initiative offre des garanties et des prêts aux PME.

Avec l'élargissement, les moyennes entreprises pourront obtenir des prêts pouvant atteindre jusqu'à 60 M$. Auparavant, la limite était fixée à 40 M$.

Trudeau questionné sur la situation à Montréal

Dans un autre ordre d'idées, Justin Trudeau a dû répondre à plusieurs questions des journalistes portant sur le déconfinement à venir à Montréal. Tout en réitérant que le gouvernement fédéral travaillait conjointement avec le gouvernement du Québec, le chef du gouvernement fédéral a indiqué qu'à titre «de premier ministre du Canada et député québécois de Papineau (comté situé sur l'île de Montréal), il devait être préoccupé pour ses concitoyens».

Enfin, rappelant que l'augmentation du nombre de tests était une condition essentielle afin de faire du déconfinement un succès, Justin Trudeau a déclaré qu'Ottawa allait être présent afin d'aider les provinces et les territoires à avoir en main tout le matériel nécessaire pour faire des tests en quantité suffisante.

 

Les plus lus

L’accès au compte d’urgence pour les entreprises élargit

POLITIQUE. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin l’élargissement des critères d’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).

Se réinventer pour faire face à la crise

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise sanitaire, Le Porc de Beaurivage a vu fondre une bonne partie de sa clientèle composée de restaurateurs, de chefs et de bouchers. Toutefois, une décision d’affaires prise l’automne dernier leur permet maintenant de combler une part de ce vide.

Des fleurs pour la fête des Mères

COMMUNAUTÉ. Annie Charest a donné le sourire à une centaine de femmes de la MRC de Lotbinière, de Lévis et de Québec pendant la fin de semaine de la fête des Mères. Celle qui possède son salon de coiffure à Laurier-Station a parcouru près de 400 km en voiture pendant deux jours pour surprendre certaines de ses clientes, qui sont également des mamans, avec un bouquet de fleurs.

Une photographe de Saint-Apollinaire se distingue

CULTURE. Le talent d’une photographe de Saint-Apollinaire, Josée Talbot, a récemment été reconnu par ses pairs. Elle a reçu, le 25 avril dernier, le titre d’Artisan des arts photographiques (Craftman of Photographic Arts) décerné par les Photographes professionnels du Canada. Cette distinction lui a été remise par la présidente de l’association, Louise Vessey, lors du gala virtuel de l’association...

COVID-19 : l'état de la situation à 14h

CORONAVIRUS. Voici un résumé des derniers développements, autant régionaux que nationaux, portant sur la crise de la COVID-19.

Deux nouveaux cas de COVID-19 en Lotbinière

SANTÉ. Dans le bilan quotidien du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), on constate l’apparition de deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte le total de personnes qui ont été infectées par la maladie, depuis le début de la crise, à 20.

De nouveaux cas dans Lotbinière

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte maintenant le nombre de personnes infectées à 22 dans la région.

Le maire de Leclercville quitte ses fonctions

POLITIQUE. Le maire de Leclercville, Marcel Richard, s’est retiré de la vie politique. Il en a fait l’annonce aux citoyens de la municipalité, par le biais du journal municipal, au début du mois.

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

CORONAVIRUS. Dans son bilan publié lundi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un résident supplémentaire de la Chaudière-Appalaches a appris, au cours des 24 dernières heures, qu'il avait contracté la COVID-19.

Un projet de réinsertion sociale populaire

COMMUNAUTÉ. L’Oasis de Lotbinière se réjouit du succès qu’a rencontré son Projet nichoir auprès de la population. En deux ans, 438 nichoirs fabriqués par des participants au programme d’intégration sociale ont été vendus, majoritairement à des citoyens de la MRC de Lotbinière.