Crédit photo : Capture d'écran - Radio-Canada

ÉCONOMIE. Lors de son point de presse quotidien portant sur la crise de la COVID-19 au pays, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a annoncé, lundi, de nouvelles mesures afin d'aider les entreprises canadiennes. Ottawa créera notamment le Crédit d'urgence pour les grands employeurs (CUGE) pour leur accorder «du financement de transition».

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Ce sont les entreprises ayant des revenus de plus de 300 M$ par année qui auront accès au CUGE. Ce programme a été mis en place pour permettre aux grandes entreprises d'obtenir un financement de transition qu'elles ne peuvent obtenir par des mécanismes conventionnels.

Les compagnies intéressées devront demander un prêt d'au moins 60 M$ et ne pas participer à un programme d'insolvabilité.

Avec cette mesure, le gouvernement fédéral veut permettre aux entreprises qui profiteront du CUGE de poursuivre leurs activités tout en préservant leurs emplois.

«Le CUGE est un financement de transition, pas un chèque en blanc. On veut éviter que de grandes entreprises soient faillite. Le programme sera équitable pour tous les secteurs économiques et pour tous les territoires et les provinces. Il va permettre aussi de protéger les emplois, ce qui est le plus important», a souligné M. Trudeau.

«Une aide pour les travailleurs»

Du même souffle, le premier ministre a toutefois fait savoir que les entreprises qui voudront se prévaloir du CUGE devront respecter plusieurs conditions.

Elles devront s'engager à maintenir les emplois et les investissements, respecter les conventions collectives et des normes environnementales, protéger les régimes de retraite des travailleurs et respecter des «limites fermes» en ce qui a trait aux dividendes, les rachats d'action et la rémunération des dirigeants. Aussi, les entreprises devront dévoiler tous leurs états financiers afin d'obtenir un prêt consenti dans le cadre du CUGE.

«Le CUGE a été mis en place pour permettre de maintenir des emplois, pas pour (augmenter les salaires) des hauts dirigeants», a affirmé M. Trudeau.

Également, le premier ministre du Canada a également fait savoir qu'Ottawa élargira son Programme de crédit aux entreprises. Lancé le 27 mars, cette initiative offre des garanties et des prêts aux PME.

Avec l'élargissement, les moyennes entreprises pourront obtenir des prêts pouvant atteindre jusqu'à 60 M$. Auparavant, la limite était fixée à 40 M$.

Trudeau questionné sur la situation à Montréal

Dans un autre ordre d'idées, Justin Trudeau a dû répondre à plusieurs questions des journalistes portant sur le déconfinement à venir à Montréal. Tout en réitérant que le gouvernement fédéral travaillait conjointement avec le gouvernement du Québec, le chef du gouvernement fédéral a indiqué qu'à titre «de premier ministre du Canada et député québécois de Papineau (comté situé sur l'île de Montréal), il devait être préoccupé pour ses concitoyens».

Enfin, rappelant que l'augmentation du nombre de tests était une condition essentielle afin de faire du déconfinement un succès, Justin Trudeau a déclaré qu'Ottawa allait être présent afin d'aider les provinces et les territoires à avoir en main tout le matériel nécessaire pour faire des tests en quantité suffisante.

 

Les plus lus

St-Agapit : un homme aurait été tué dans une fusillade

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) va enquêter sur les circonstances entourant une intervention policière de la Sûreté du Québec, menée à Saint-Agapit le 4 octobre, alors qu'un civil de 41 ans serait décédé au cours d'une fusillade. Huit enquêteurs du BEI ont été envoyés sur place.

Le raisin québécois en vedette

AGRICULTURE. Le raisin de table du Québec compte pour moins de 1 % des raisins consommés par les Québécois. Pour les viticulteurs de la province, il est temps que cela change. C’est pour cette raison qu’une vingtaine d’entre eux ont uni leurs forces et ont lancé officiellement la saison du raisin de table, le 17 septembre dernier.

Le cri du cœur d’une restauratrice

ÉCONOMIE. La région de la Chaudière-Appalaches basculera dans la zone rouge le 1er octobre. Ce niveau d’alerte signifie également un rehaussement des restrictions, notamment la fermeture des salles à manger des restaurants. À bout de souffle et confrontée au manque de personnel provoqué le contexte actuel, Sylvie Fisette, la propriétaire du restaurant Le St-Octave, à Dosquet, n’a pas attendu les c...

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

Restaurants de nouveau fermé une pilule difficile à avaler

ÉCONOMIE. L’annonce que la région de la Chaudière-Appalaches tomberait en zone rouge le 1er octobre, pour une période de 28 jours, a eu l’effet d’une douche froide pour les restaurateurs de la région. Déjà durement éprouvés par le confinement de mars, ces derniers devront une fois de plus user de créativité pour survivre à la fermeture des salles à manger.

COVID-19 : 50 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Au cours des 24 dernières heures, 50 nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts en Chaudière-Appalaches, selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

La ristourne Desjardins bientôt versée

ÉCONOMIE. Par voie de communiqué, Desjardins a annoncé, le 6 octobre, que les ristournes individuelles de ses membres seront versées au cours des prochaines semaines.

COVID-19 : 24 nouveaux cas et un décès enregistré dans la région

SANTÉ. Si pour une troisième journée le nombre de nouveaux cas de COVID-19 a diminué en Chaudière-Appalaches, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé jeudi qu'un quatorzième résident de la région a récemment perdu la vie en raison du coronavirus.

Délit de fuite mortel à Sainte-Eulalie: automobiliste arrêté à Saint-Apollinaire

FAITS DIVERS. Un homme dans la cinquantaine a qui travaillait sur le chantier de l’autoroute 20 est, à la hauteur à du kilomètre 215, à Sainte-Eulalie, a perdu la vie après qu’il ait été heurté par un véhicule vers 4h ce matin. Il a finalement été retrouvé et arrêté par les policiers de la Sûreté du Québec, à Saint-Apollinaire.

COVID-19 : nouveaux sommets de cas et d'hospitalisations en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet de nouveaux cas d'infection au coronavirus depuis le début de la crise sanitaire le printemps dernier. Hier, 68 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient contracté la COVID-19 tandis que 32 personnes sont hospitalisées dans la région en raison du coronavirus, un autre triste sommet.