Crédit photo : Capture d'écran - Radio-Canada

ÉCONOMIE. Lors de son point de presse quotidien portant sur la crise de la COVID-19 au pays, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a annoncé, lundi, de nouvelles mesures afin d'aider les entreprises canadiennes. Ottawa créera notamment le Crédit d'urgence pour les grands employeurs (CUGE) pour leur accorder «du financement de transition».

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Ce sont les entreprises ayant des revenus de plus de 300 M$ par année qui auront accès au CUGE. Ce programme a été mis en place pour permettre aux grandes entreprises d'obtenir un financement de transition qu'elles ne peuvent obtenir par des mécanismes conventionnels.

Les compagnies intéressées devront demander un prêt d'au moins 60 M$ et ne pas participer à un programme d'insolvabilité.

Avec cette mesure, le gouvernement fédéral veut permettre aux entreprises qui profiteront du CUGE de poursuivre leurs activités tout en préservant leurs emplois.

«Le CUGE est un financement de transition, pas un chèque en blanc. On veut éviter que de grandes entreprises soient faillite. Le programme sera équitable pour tous les secteurs économiques et pour tous les territoires et les provinces. Il va permettre aussi de protéger les emplois, ce qui est le plus important», a souligné M. Trudeau.

«Une aide pour les travailleurs»

Du même souffle, le premier ministre a toutefois fait savoir que les entreprises qui voudront se prévaloir du CUGE devront respecter plusieurs conditions.

Elles devront s'engager à maintenir les emplois et les investissements, respecter les conventions collectives et des normes environnementales, protéger les régimes de retraite des travailleurs et respecter des «limites fermes» en ce qui a trait aux dividendes, les rachats d'action et la rémunération des dirigeants. Aussi, les entreprises devront dévoiler tous leurs états financiers afin d'obtenir un prêt consenti dans le cadre du CUGE.

«Le CUGE a été mis en place pour permettre de maintenir des emplois, pas pour (augmenter les salaires) des hauts dirigeants», a affirmé M. Trudeau.

Également, le premier ministre du Canada a également fait savoir qu'Ottawa élargira son Programme de crédit aux entreprises. Lancé le 27 mars, cette initiative offre des garanties et des prêts aux PME.

Avec l'élargissement, les moyennes entreprises pourront obtenir des prêts pouvant atteindre jusqu'à 60 M$. Auparavant, la limite était fixée à 40 M$.

Trudeau questionné sur la situation à Montréal

Dans un autre ordre d'idées, Justin Trudeau a dû répondre à plusieurs questions des journalistes portant sur le déconfinement à venir à Montréal. Tout en réitérant que le gouvernement fédéral travaillait conjointement avec le gouvernement du Québec, le chef du gouvernement fédéral a indiqué qu'à titre «de premier ministre du Canada et député québécois de Papineau (comté situé sur l'île de Montréal), il devait être préoccupé pour ses concitoyens».

Enfin, rappelant que l'augmentation du nombre de tests était une condition essentielle afin de faire du déconfinement un succès, Justin Trudeau a déclaré qu'Ottawa allait être présent afin d'aider les provinces et les territoires à avoir en main tout le matériel nécessaire pour faire des tests en quantité suffisante.

 

Les plus lus

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

Collision mortelle à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Deux personnes ont perdu la vie cet après-midi, à Saint-Gilles, lors d’une collision impliquant une moto à trois roues et une voiture. Les événements sont survenus vers 13h45 sur la route 273.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

Norah et Romy Carpentier : le bureau du coroner précise son rôle

ENQUÊTE. L’enquête du coroner sur les morts des Lévisiens Norah et Romy Carpentier ainsi que de leur père, Martin, survenues à Saint-Apollinaire a été confiée à la coroner et avocate Sophie Régnière. Son rapport devrait être déposé dans environ un an.

Martin Carpentier : nouvelle stratégie de communication

FAITS DIVERS. Quatre jours après le début de la chasse à l’homme pour mettre la main au collet de Martin Carpentier, 44 ans, de Lévis, la Sûreté du Québec a décidé, hier soir, de rester muette sur la suite de l’opération de recherche. Ce dernier est recherché par les autorités depuis samedi après la découverte des corps de ses deux filles Norah et Romy dans un boisé de Saint-Apollinaire.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

FAITS DIVERS. Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de p...

La SQ déploie plus d'effectifs afin de localiser Martin Carpentier

CHASSE À L'HOMME. C'est sous la pluie que s'amorce vendredi la huitième journée de recherche afin de trouver Martin Carpentier, ce Lévisien de 44 ans activement recherché par la Sûreté du Québec (SQ) en lien avec les décès de deux fillettes lévisiennes, Norah et Romy.

Des chambres pour les personnes atteintes d’Alzheimer

SOCIÉTÉ. Les propriétaires du Manoir Le Beau Rivage de Saint-Gilles investissent plus de 1 M$ dans la construction d’une nouvelle aile destinée aux personnes atteintes d’Alzheimer et en perte cognitive. Les travaux débuteront au retour des vacances de la construction et, si tout va bien, les premiers résidents devraient y faire leur entrée d’ici la fin de l’année.