(Crédit photo : Courtoisie)

ÉCONOMIE. Depuis quelques semaines, l’industrie du textile fait face à un heureux problème. La signature de contrats avec le gouvernement fédéral pour la confection de matériel de protection pour le secteur médical a amené les entreprises à fonctionner à plein régime. C’est le cas de Logistik Unicorp dont les usines et sous-traitants doivent embaucher plus de personnel pour répondre à la demande.

«Chez Confection Lotbinière, à Sainte-Agathe, nous avons ouvert cinq poste. Notre sous-traitant Confection Joly cherche lui aussi de nouveaux employés», a indiqué la vice-présidente des Ventes de Logistik Unicorp, Karine Bibeau. Cette dernière explique qu’afin de faciliter le recrutement, l’ensemble de l’industrie québécoise s’est regroupé afin de présenter l’ensemble de ses offres d’emploi sous une même bannière.

Par ailleurs, les installations actuelles permettront d’accueillir les nouveaux employés de façon sécuritaire, en respectant les normes sanitaires. «Tous nos postes de travail sont à plus de deux mètres. Nos opératrices sont limitées à un seul poste de travail. La sécurité de nos employés est importante. Malgré tout, si 10 personnes cognent à la porte, si elles sont toutes qualifiées, nous allons nous organiser et nous adapter.»

Grosse commande

Rappelons qu’au début du mois de mai, Logistik Unicorp avait confirmé la signature d’un important contrat avec le gouvernement fédéral pour la confection de millions de blouses de protection destinées au personnel médical.

«La pandémie a mis en lumière l’importance de tous les métiers liés à l’habillement. On note un regain dans l’industrie. Il y a un retour aux sources, vers la production locale d’articles spécialisés. On réalise l’importance de produire localement les produits nécessaires. La pandémie a montré qu’il y avait un manque à ce niveau», a-t-elle expliqué.

À travers cette campagne de recrutement, l’industrie souhaite aussi valoriser les métiers associés à la fabrication de vêtements.

«Nous avons de belles compagnies au Québec. Elles sont fortes et vont continuer à évoluer avec le temps. Nous avons modernisé nos opérations et investi dans l’équipement; les espaces sont mis à jour et l’environnement de travail est plus convivial. De plus, nous avons de très bonnes conditions de travail avec des horaires facilitant la conciliation travail-famille.»

Il existe une relève affirme-t-elle alors que seulement 40% des travailleurs de l’industrie ont plus de 50 ans. Le secteur de la mode et des petites entreprises locales ont favorisé le développement d’une relève spécialisée.

 

 

 

Les plus lus

La MRC de Lotbinière passe au rouge foncé

SANTÉ. Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé, lors de son point de presse du 13 avril, que les mesures spéciales d’urgence seront prolongées jusqu’au 25 avril et s’appliqueront dorénavant à l’ensemble de la Chaudière-Appalaches y compris la MRC de Lotbinière, dès demain, à 20h.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

SANTÉ. Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les nor...

Des infrastructures de loisirs améliorées dans la région

SOCIÉTÉ. Quatre municipalités de la MRC de Lotbinière se partageront une somme de 475 751 $ des gouvernements fédéral et provincial pour l’aménagement de différentes infrastructures de loisirs. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé la teneur des projets et les montants consentis par les gouvernements, le 21 avril.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.

L’École Beaurivage se mobilise pour Leucan

COMMUNAUTÉ. Le 10 mai prochain, 90 élèves de la 5e année à la 5e secondaire et membres du personnel de l’École Beaurivage de Saint-Agapit passeront sous le rasoir et les ciseaux du Défi Têtes rasées. Leur objectif est ambitieux, mais ils sont en bonne voie de le réaliser. La journée du Défi, ils souhaitent remettre un chèque de 40 000 $ à Leucan.

COVID-19 : nouvelle baisse des nouveaux cas, mais 4 décès enregistrés en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme hier, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches continue de baisser. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 115 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Cependant, la maladie continue de faucher la vie de per...

La MRC de Lotbinière rend hommage à Mario Grenier

SOCIÉTÉ. Cinq jours après le décès du maire de Saint-Sylvestre, Mario Grenier, la MRC de Lotbinière a fait part de sa «profonde tristesse» face au départ de l’élu qui était impliqué en politique municipale depuis 35 ans.

Construction d’une patinoire couverte réfrigérée à Saint-Apollinaire

SPORTS. Les Apollinairois devraient profiter, d’ici la fin de l’année 2021 d’une nouvelle infrastructure de loisirs et de sport. Les gouvernements provincial et fédéral ont confirmé une aide financière substantielle de plus de 2,7 M$ à la Municipalité de Saint-Apollinaire pour la construction d’une patinoire couverte réfrigérée à proximité du centre multifonctionnel.