Jonathan Moreau tentera d’obtenir la confiance des Apollinairois, le 7 novembre prochain, afin de succéder à Bernard Ouellet. Crédit photo : Courtoisie

POLITIQUE. Conseiller municipal à Saint-Apollinaire depuis 12 ans, Jonathan Moreau a fait savoir, le 19 août, qu’il sollicitera un mandat lors des prochaines élections municipales, mais cette fois pour devenir le maire de la municipalité. Le 7 novembre prochain, il tentera donc d’obtenir la confiance de ses concitoyens afin de remplacer Bernard Ouellet, qui a décidé de se retirer de la vie politique après notamment avoir été maire de Saint-Apollinaire lors des huit dernières années.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

«J’avais le goût de relever un nouveau défi en politique municipale et c’est pour cela que j’ai décidé de poser ma candidature pour devenir maire de Saint-Apollinaire. Aussi, avec son conseil, le premier élu peut faire avancer des projets pour Saint-Apollinaire. Aussi, il peut faire avancer des enjeux qui touchent sa municipalité au niveau de la MRC puisqu’il siège au conseil des maires. Notre municipalité grossit depuis plusieurs années et j’aimerais consolider plusieurs projets à titre de maire», a expliqué celui qui occupe le siège numéro 3 de conseiller municipal de Saint-Apollinaire depuis 12 ans.

Lors de la campagne électorale qui battra son plein cet automne, Jonathan Moreau veut débattre de trois enjeux, qui guideront ses actions s’il obtient la confiance des Apollinairois le 7 novembre prochain. D’abord, le père de deux enfants entend diversifier les services en loisirs et en culture de la municipalité. Pour y arriver, celui qui œuvre dans le domaine des communications aimerait, entre autres, développer des sentiers de raquette ainsi que des parcs thématiques.

Ensuite, la mobilité durable et sécuritaire est un enjeu qui préoccupe M. Moreau. Il aimerait améliorer l’accès pour les piétons sur la rue Principale, entre l’épicerie IGA et le chemin Bourret. Le natif de Saint-Apollinaire désire aussi qu’un accotement asphalté soit réalisé sur le chemin Bourret en direction ouest pour permettre aux cyclistes de circuler davantage en sécurité sur cette artère. De plus, il entend continuer à exercer des pressions auprès du ministère des Transports du Québec afin que la réfection de l’intersection de la route 273 et de la rue Principale se concrétise.

Enfin, Jonathan Moreau s’engage à protéger l’environnement et le patrimoine s’il devient le premier citoyen de Saint-Apollinaire. Travaillant depuis un an sur le dossier de la requalification de l’église de Saint-Apollinaire dans le cadre de ses tâches de conseiller municipal, il veut qu’une nouvelle vocation soit trouvée au bâtiment afin de préserver l’édifice situé au cœur du village.

«Je désire poursuivre mon implication dans ma communauté afin d’offrir à mes concitoyennes et concitoyens un endroit où il fait bon vivre. Dans un prochain mandat, je désire poursuivre de façon harmonieuse le développement de la municipalité», a-t-il illustré.

Une candidature appuyée

Pour concrétiser ses engagements, Jonathan Moreau pourra compter sur une équipe alors que six personnes appuyant sa candidature tenteront d’être élues aux six sièges de conseillers municipaux de Saint-Apollinaire. Le 19 août, M. Moreau a dévoilé que ses collègues échevins Jean-Pierre Lamontagne, Alexandre D’Amour et Daniel Laflamme feront partie de cette équipe. Quant aux trois autres membres du groupe soutenant l’aspirant maire, ils seront dévoilés d’ici le début de la période de dépôt des déclarations de candidature, qui s’amorcera le 17 septembre.

Toutefois, il est bien important pour Jonathan Moreau que la philosophie qui a primé dans le dernier conseil municipal perdure et les membres de son équipe n’auront pas à suivre de «ligne de parti».

«J’aime bien les impacts positifs que cette philosophie a amené au conseil de Saint-Apollinaire. C’est sûr que nous partageons une vision commune sur certains grands enjeux, mais tous les membres de mon équipe élus au conseil municipal conserveront leur indépendance. Les avis divergents permettent notamment de bonifier les projets et de s’assurer que tous les opinions et les intérêts des citoyens soient respectés», a conclu M. Moreau.

Les plus lus

Un chantier de 10 M$ à Laurier-Station

ÉCONOMIE. D’ici les quatre prochaines années, 10 édifices à logements seront érigés sur la rue Talbot, à Laurier-Station. Les promoteurs du projet, Mélanie Picard et Kenny Therriault, investiront au moins 10 M$ pour mener à terme ce projet dont la pelletée de terre officielle marquant le début des travaux a eu lieu le 21 septembre.

Samuel Boudreault sollicite un premier mandat de maire

POLITIQUE. Samuel Boudreault a été désigné maire de Saint-Patrice-de-Beaurivage en avril dernier à la suite du départ de Nicole Viel-Noonan. Il a décidé de tenter sa chance lors des élections municipales à venir et confirme qu’il pose officiellement sa candidature pour être élu maire de la municipalité le 3 novembre prochain.

Élections municipales : plusieurs maires élus par acclamation

POLITIQUE. La période de mise en candidature pour les élections municipales a pris fin le 1er octobre. Si certains candidats à la mairie ont été élus par acclamation, d’autres en revanche devront faire campagne pour se faire choisir par la population de leur municipalité. De plus, une municipalité n’a reçu aucune candidature pour le poste de maire.

Nouvel outil de visibilité pour les pompiers de Laurier-Station

SÉCURITÉ. Depuis plus d’un mois, une douzaine de pompiers de Laurier-Station profitent d’un outil qui leur permet d’accélérer leur temps de réponse aux appels d’urgence. Leur véhicule personnel est maintenant muni d’un feu clignotant vert.

Pour Sainte-Croix présente ses priorités électorales

POLITIQUE. Le parti Pour Sainte-Croix a présenté, le 21 septembre, sa liste de priorités en prévision des élections municipales du 7 novembre prochain.

Vision Laurier-Station veut dynamiser Laurier-Station

POLITIQUE. Conseillère sortante à Laurier-Station, Huguette Charest a décidé de briguer le poste de mairesse de la municipalité. Cette dernière ne se présente pas seule et avec L’Équipe Vision Laurier-Station elle souhaite dynamiser la municipalité.

Succès pour le Festival country de Lotbinière

FESTIVAL. Après avoir été reportée à deux reprises en raison de la COVID-19, la sixième édition du Festival country de Lotbinière a finalement pu avoir lieu. Un peu plus de 10 000 personnes se sont réunies sur les terrains de l’Expo, à Saint-Agapit, les 24, 25 et 26 septembre pour festoyer en compagnie des têtes d’affiche de l’événement.

Une distinction de plus pour la Fromagerie Bergeron

ÉCONOMIE. Trois fromages de la Fromagerie Bergeron se sont distingués sur la scène internationale. Ils ont été décorés lors de plus récente édition du Superior Taste Award tenu par l’International Taste Institute à Bruxelles.

René Turgeon numéro 1 des ventes d’albums au Québec

MUSIQUE. Le chanteur originaire de Saint-Narcisse-de-Beaurivage, René Turgeon, a lancé le 3 septembre dernier son plus récent album, Mélodies Country. Deux semaines plus tard, il trône en tête du palmarès des ventes des albums francophones de l’ADISQ. Il s’agit d’une première en 26 ans de carrière pour le chanteur.

Croissance importante pour Nahak

AFFAIRES. L’augmentation des adoptions de chiens et la popularité des activités de plein air ont été favorables à l’entreprise Nahak de Laurier-Station. Au cours de la dernière année, l’entreprise spécialisée dans la fabrication d’équipements sportifs pour chien a vu son chiffre d’affaires doubler et ses ventes en ligne augmenter de façon fulgurante.