(Crédit photo : Courtoisie)

POLITIQUE. Le candidat à la mairie de Sainte-Croix, Stéphane Dion, a été appelé à commenter certains éléments du programme de son parti Pour Sainte-Croix. Voici un résumé de l’entretien qu’il a eu avec Le Peuple Lotbinière.

Réaménagement de la rue Principale

«L’objectif, c’est d’avoir une rue principale qui rend justice à l’ensemble de notre municipalité», a déclaré le candidat. Stéphane Dion souligne que l'artère est déjà en mauvais état. Plusieurs travaux au niveau de l’asphaltage, de l’aqueduc et des trottoirs seront à faire sur la portion de route comprise entre la station-service et l’épicerie.

La municipalité devra privilégier la collaboration et une approche par étapes. «Il faut travailler avec nos partenaires, réaliser des analyses pour voir ce qu’il est possible de faire et ce qui ne l’est pas. Ensuite, on aura toutes les informations nécessaires pour dire : voici ce que l’on peut faire et voici ce que ça va coûter. Ce sera de prendre la meilleure décision dans l’intérêt des citoyens tout en respectant sa capacité de payer.»

Il ajoute que le projet devra avoir un minimum d’impact pour ceux qui habitent la rue Principale et écarte l’expropriation. «Sur un tronçon, il peut y avoir de la marge de manœuvre à droite et un peu plus loin, à gauche», a-t-il imagé.

Qualité de vie

Stéphane Dion souhaite voir plus d’événements qui réuniront les générations et favoriseront les échanges. De plus, il compte démarrer une réflexion visant à maximiser l’utilisation des installations déjà en place dans la municipalité : église, aréna, etc. «Pour y arriver, il faut prendre le temps d’en parler, de consulter la population.»

Il n’écarte pas l’idée d’élément signature qui distinguerait Sainte-Croix des autres municipalités «Si nous voulons nous développer, il faut être capable de dire ce qui nous définit à Sainte-Croix. […] Comment fait-on pour attirer les gens et de nouveaux résidents ici? Avoir plus d’événements culturels, sportifs? Qu’avons-nous de plus à offrir que les autres? Présentement, c’est ce qui manque.»

S’ajouterait aussi un travail pour faciliter l’accès au fleuve. «On a un potentiel pour développer ce genre de projet. […] On veut avoir une réflexion pour définir nos priorités et trouver ensemble des moyens pour les atteindre.»

Piste de course

«Ce projet de règlement là a divisé la population. Je pense que c’était précipité, que ce n’était pas souhaitable à ce moment-ci, juste avant les élections», a rappelé le candidat à propos du règlement qui encadre les jours et les heures d’ouverture de la piste de course qui a été adopté en septembre dernier. Si Stéphane Dion et Pour Sainte-Croix sont élus le 7 novembre, M. Dion demandera un état de la situation et toute l’information disponible pour être en mesure d’avoir un regard clair sur la situation. Aussi, il compte aller discuter avec les propriétaires. «Je veux avoir une discussion honnête et franche avec eux Il veut faire la même démarche avec le regroupement de citoyens. «Par la suite, ce sera de faire cheminer ce dialogue pour en arriver à un terrain d’entente satisfaisant pour tout le monde.»

Environnement

La question environnementale sera appelée à prendre de plus en plus de place d’après le candidat Dion. Les décisions de la municipalité autant pour l’offre de service que pour les projets de développement devront prendre en compte les principes de développement durable et respecter les règles actuelles mises en place par les différentes instances. Par ailleurs, l’implantation d’une politique d’achat local forte pourrait être l’une des solutions à mettre de l’avant. «Plus on va acheter local, plus nous allons réduire les émissions de gaz à effet de serre.» En donnant une vitrine aux producteurs locaux, en les encourageant, «on inculque à nos enfants ces principes. C’est bon, c’est positif». En rendant le milieu de vie plus attractif, notamment en améliorant les accès au fleuve et en le valorisant, la population sera fière de son milieu de vie et sera plus ouverte à intégrer ces nouvelles valeurs, a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

Enquête sur le décès d’un poupon

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec (SQ) enquête actuellement sur les circonstances qui ont mené au décès d’un poupon de 2 mois, le 25 octobre dernier.

Laurier-Station a une nouvelle mairesse

POLITIQUE. Il y aura du changement à la mairie de Laurier-Station. Les citoyens ont une nouvelle mairesse. Huguette Charest a été élue avec 65,5 % des voix lors du scrutin de dimanche dernier.

Pincé à 117 km/h dans une zone de 60 km/h

FAITS DIVERS. Un jeune homme de 18 ans de Saint-Antoine-de-Tilly se souviendra longtemps de sa balade sur le boulevard Champlain, à Québec. Les policiers de l’unité de soutien en sécurité routière de Québec l’ont intercepté, le 19 novembre, pour grand excès de vitesse.

Stéphane Dion est le nouveau maire de Sainte-Croix

ÉLECTIONS. Après plusieurs heures d’attente, le chef de l’équipe Pour Sainte-Croix, Stéphane Dion, a officiellement été élu maire de Sainte-Croix, dans la nuit du 7 au 8 novembre. Cinq des six conseillers de la prochaine administration municipale sont également des membres du parti du nouveau premier magistrat de la municipalité lotbiniéroise.

La fin d’une époque

PORTRAIT. Encore aujourd’hui, il est possible de croiser régulièrement un laitier qui fait ses livraisons à domicile dans les rues de son quartier. C’est plus rare de voir des boulangers sur la route. L’un des derniers à le faire encore au Québec roulait dans les rues MRC de Lotbinière et il a accroché les clés de son camion le 30 octobre dernier.

Accident tragique à Sainte-Croix

FAITS DIVERS. Le corps d’un homme de 43 ans originaire de la région de Portneuf a été retrouvé hier vers 11h, sur les berges à Sainte-Croix.

Meilleure reconnaissance demandée

SOCIÉTÉ. Les syndiqués du CPE l’Envol manifestaient en grand nombre ce matin à Sainte-Croix. Ils s’étaient rassemblés devant l’église le 4 novembre, dans le cadre de leur troisième journée de grève consécutive, pour dénoncer la lenteur dans les négociations avec le gouvernement.

Sécurité routière: les parents d’Anaïs demandent à l’administration municipale d’agir

SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Dans une lettre envoyée à la fin octobre à Normand Côté, le maire de Saint-Flavien, et la directrice générale et secrétaire-trésorière de la Municipalité, Catherine Fiset, les parents d’Anaïs Renaud, cette jeune fille qui a été happée mortellement le long de la rue Principale en 2018, leur demandent d’agir afin de construire un trottoir le long de l’artère.

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...

Jean Lecours satisfait de sa campagne électorale

POLITIQUE. Le candidat à la mairie de Sainte-Croix et conseiller municipal sortant, Jean Lecours, a tracé le bilan de la campagne électorale actuelle. À moins d’une semaine du vote, il est positif et satisfait de la campagne qu’il a menée.