(Crédit photo : Courtoisie)

SPORTS. Saint-Apollinaire sera l’hôtesse les 12 et 13 février du premier Défi Lotbinière Nahak. Il s’agit d’une première édition pour l’événement qui présentera des courses de chiens d’attelage. Les départs seront donnés au terrain de balle situé sur la rue des Vignes.

L’organisateur, David Moreau, a repris le flambeau de l’organisation de l’International de chiens de traîneau de Valcartier et l’a amené dans la MRC de Lotbinière. Passionné de courses de traîneau à chiens, M. Moreau pratique également la discipline et souhaite faire de ce rendez-vous un moment inoubliable. «Ça fait deux ans que je travaille sur le projet. C’est mon bébé et je veux que tout soit à la hauteur de mes attentes.»

Des mushers de partout au Québec sont attendus pour l’événement qui devrait rassembler 160 équipes. «Elles viennent de partout. Normalement, si tout va comme on veut, il y aura des participants des États-Unis, de l’Ontario et de l’ensemble du Québec», a souligné l’organisateur, David Moreau.

Ce seront plus de 1 000 chiens qui concourront dans les différentes catégories : canicross, trottinette deux chiens, quatre chiens, six chiens et illimité. Selon la taille de l’attelage, les parcours feront de 4,5 km à 18 km.

David Moreau estime que les retombées seront importantes pour la région. Il les estime entre 130 000 $ et 170 000 $.

Animation

Puisqu’il ne sera pas possible pour les spectateurs d’apprécier l’ensemble de la course, certains des participants auront une caméra sur leur casque afin de permettre une diffusion en direct de la course.

Afin que les spectateurs puissent vivre l’expérience de la course, certains meneurs de chiens auront une caméra sur leur casque. «C’est un beau spectacle à voir. La façon dont le circuit est fait va nous permettre de voir loin. De plus, les départs et les arrivées seront au même endroit.»

De plus, sur le site, il y aura un DJ et de l’animation. «Plein d’activités pour que les gens ne gèlent pas à attendre les départs et les arrivées», a poursuivi M. Moreau. Les départs des différentes courses seront donnés au terrain de balle de la municipalité, sur la rue des Vignes. Les vainqueurs se partageront des bourses totalisant 15 000 $.

Le dimanche, une quinzaine d’enfants pourront participer à une petite course avec des chiens plus âgés. Les jeunes seront choisis au hasard parmi ceux qui auront participé à un concours de dessin.

La course est sanctionnée par le Club d’attelages de chiens du Québec.

Par ailleurs, puisque l’événement se déroule à l’extérieur, il sera plus facile de faire appliquer les règles sanitaires en vigueur la fin de semaine de l’événement.

Un sport extrême

«Les gens connaissent seulement le côté touristique. Notre approche est vraiment différente. Nos chiens sont des athlètes qui sont nourris avec de la viande de qualité, qui prennent des suppléments, nous avons des tests antidopage et des vétérinaires s’assurent que les chiens sont en état de prendre part à une course», a souligné David Moreau. D’ailleurs, le bien-être des animaux est important pour lui et traite ses chiens comme ses propres enfants.

D’ailleurs, il précise que la course en traîneau à chiens se rapproche d’un sport extrême. Certains attelages peuvent compter jusqu’à 20 chiens et une ligne de plus de 30 mètres. La vitesse des plus rapides peut atteindre 40 km/h dans de bonnes conditions. «Les arbres arrivent assez vite quand tu es derrière le traîneau», a-t-il illustré.

 

 

 

Les plus lus

Dons de terrains à Val-Alain

SOCIÉTÉ. Le marché résidentiel hypercompétitif actuel ne favorise pas les premiers acheteurs et ceux qui ne peuvent pas faire de surenchère sur une maison. C’est avec cette idée en tête que la Corporation de développement économique (CDE) de Val-Alain a récemment lancé son programme de don de terrains.

Sortie de route à Saint-Gilles

Deux individus qui prenaient place dans un véhicule ont fait une sortie de route entre Saint-Gilles et Saint-Agathe, le vendredi 13 mai en fin de journée.

Violent incendie de ferme à Saint-Agapit

FAITS DIVERS. Une cinquantaine de bêtes a péri dans un incendie de ferme survenu en fin de soirée le 11 mai, à Saint-Agapit.

Normand Côté officiellement candidat du Parti libéral du Québec dans Lotbinière-Frontenac

POLITIQUE. Le maire de Saint-Flavien et préfet de la MRC de Lotbinière, Normand Côté, a officiellement été désigné candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) pour la circonscription de Lotbinière-Frontenac. Son assemblée d’investiture s’est déroulée le 27 avril dernier, à Saint-Jacques-de-Leeds.

De généreux Apollinairois

SOCIÉTÉ. Touchés par la crise humanitaire qui se déroule en Ukraine, trois Apollinairois ont uni leurs forces pour trouver des familles d’accueil dans la municipalité afin d’héberger des réfugiés. Jusqu’à présent, ils ont recruté six familles et en recherchent d’autres puisque les premiers Ukrainiens devraient arriver sous peu.

Hockey junior AA : le Model sacré champion

HOCKEY. Le Model de Lotbinière a complété son parcours en séries éliminatoires en ayant le meilleur sur le Boutin Express de Plessisville lors des matchs cinq et six de la série finale de la Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches. Après plus d’une décennie sans remporte les honneurs de la ligue, le Model a gagné l’ultime match devant ses partisans, à Saint-Agapit, le 23 avril dernier.

Une programmation familiale pour les Rendez-vous sur le parvis

FESTIVAL. Les Rendez-vous sur le parvis ont dévoilé leur programmation le 28 avril dernier. Cette année, l’événement aura lieu sur une journée, le 2 juillet, et misera sur le caractère familial de la fête.

Saint-Narcisse: Michel Barrette porte-parole de la fin de semaine d’époque

SOCIÉTÉ. Les fêtes du 150e anniversaire de Saint-Narcisse-de-Beaurivage se poursuivront du 20 au 22 mai prochains avec la Fin de semaine d’époque. Pour l’occasion, le comité organisateur a réussi à recruter un porte-parole de taille, l’humoriste et comédien Michel Barrette.

Un revers en cour pour le RCSCCBE

SOCIÉTÉ. Le Regroupement des citoyens de Sainte-Croix contre le bruit excessif (RCSCCBE) a échoué dans sa tentative de faire suspendre temporairement le nouveau règlement encadrant l’exploitation de la piste de course. Le juge Pierre Ouellet, de la Cour supérieure du Québec, a rendu sa décision le 4 mai dernier.

Ouvrir sa maison à des Ukrainiens

SOCIÉTÉ. Une famille ukrainienne pourrait bientôt trouver refuge à Leclercville. Citoyen engagé, Normand Beaudet partage son temps entre Blainville et Leclercville. Propriétaire d’une résidence dans chacune des municipalités, il trouvait approprié d’offrir un toit à une famille qui a fui l'Ukraine. C’est Leclercville qu'elle a choisi comme terre d’accueil et elle devrait arriver prochainement.