Photos : Courtoisie

AGRICULTURE. Les producteurs agricoles de Chaudière-Appalaches réclament la fin de l’interdiction d’accroître les superficies en culture dans certains bassins versants. C’est l’une des principales demandes qui est ressortie lors de la dernière assemblée générale annuelle de la Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de Chaudière-Appalaches tenue le 26 octobre dernier, à Sainte-Marie.

Ainsi, ce moratoire empêche la mise en culture de nouvelles parcelles de terre, excepté par un mécanisme de transfert de parcelle. Il permet à une entreprise de laisser en friche, ou reboiser une parcelle, afin d’en déboiser une autre. Or, pour des raisons économiques, ce dernier fut utilisé pour reboiser des parcelles en périphérie au profit de zones plus dynamiques.

L’UPA de Chaudière-Appalaches déplore que ces activités de reboisement des terres agricoles de zones plus boisées accroissent l’inégalité de potentiel agricole entre les territoires. C’est pour cette raison que les quelque 170 délégués présents ont demandé la fin de ce moratoire.

Rappelons que le moratoire sur les superficies en culture vise la protection des cours d’eau, dans le cadre du Règlement sur les exploitations agricoles (REA), qui relève du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs.

Par ailleurs, le président de l’UPA de Chaudière-Appalaches, James Allen a abordé d’autres thématiques pendant son discours.

Parmi celles-ci, il y a la nécessité de rétribuer adéquatement les services écosystémiques et les mesures d’adaptation aux changements climatiques produits par les agriculteurs, la simplification des procédures pour embaucher des travailleurs étrangers temporaires et la défense de l’autonomie et du professionnalisme des agriculteurs.

Les plus lus

Important investissement à Saint-Narcisse-de-Beaurivage

ÉCONOMIE. Avantis Coopérative a confirmé, ce matin, un investissement de 650 000 $ à Saint-Narcisse-de-Beaurivage pour transformer et moderniser ses installations commerciales.

Des terrains qui n’auraient pas dû être donnés à Val-Alain

SOCIÉTÉ. Au printemps 2022, la Corporation de développement économique (CDE) de Val-Alain avait mis en place un programme de dons de terrain. Parallèlement, la Municipalité avait mis en vente d’autres terrains à 0,95 $ du pied carré. La nouvelle rapportée dans les médias nationaux en juin 2022 a attiré l’attention de la Commission municipale du Québec (CMQ) et de la Direction des enquêtes et des p...

Les Mercenaires prendront l’air

SPORT. Les Mercenaires de Lotbinière, de la Ligue de hockey Côte-Sud (LHCS) offriront un important cadeau à leurs partisans. Le 29 janvier prochain à 14h30, ils affronteront le Décor Mercier de Montmagny, à Saint-Apollinaire, sur la glace de l’Espace Philippe Boucher.

C’est un petit garçon

SOCIÉTÉ. La MRC de Lotbinière a accueilli son tout premier bébé de 2023. Jules Sauvé est né le 1er janvier à 9h44, à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Rétrospective 2022 – Août

RÉTROSPECTIVE. Marqué par le déclenchement de la campagne électorale provinciale le 28 août, l’actualité du huitième mois de l’année n’a pas uniquement été teintée de politique. Spectacles, festivals et transport scolaire ont été quelques-uns des autres sujets de discussion qui ont retenu l’attention dans la région.

Victoire des Mercenaires

HOCKEY. Le 30 décembre dernier, les Mercenaires de Lotbinière, de la Ligue de hockey Côte-Sud, ont accueilli au Centre récréatif de Saint-Gilles, le Giovannina de Sainte-Marie. Les locaux ont ainsi pu terminer l’année sur une bonne note et offrir à leurs partisans une victoire.

La faim ne prend pas de congé pendant les Fêtes

COMMUNAUTÉ. Les impacts de l’inflation que vit le pays depuis le début de l’année se font de plus en plus sentir dans les poches des citoyens de la MRC de Lotbinière. Parmi, les besoins essentiels à combler, celui de l’alimentation demeure le plus important enjeu et Aide Alimentaire Lotbinière en ressent les effets dans les demandes d’aide reçues.

Une aide fédérale pour soutenir les petites entreprises touristiques

TOURISME. Le gouvernement fédéral a confirmé, le 11 janvier, une aide de 40 M$ accordée à la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et le Réseau des SADC et CAE. Cette somme permettra de soutenir les petites entreprises du secteur touristique.

Rétrospective 2022 – Septembre

RÉTROSPECTIVE. Si la campagne électorale a occupé en grande partie l’actualité nationale, régionale et locale de septembre, on voyait aussi poindre le début de la saga entourant le climat de tension qui régnait à Saint-Antoine-de-Tilly.

Matières résiduelles : plus de 375 000 $ en redevances

ENVIRONNEMENT. La MRC de Lotbinière a fait le point, le 11 janvier, sur les sommes qu’elle recevra du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques (MELCC) en guise de redevance pour l’élimination des matières résiduelles en 2022.